Future Man : un trip SF geek totalement déjanté entre Retour vers le futur et Terminator

Mise à jour : 28/05/2018 03:33 - Créé : 19 mars 2018 - Alexandre Janowiak
Affiche officielle
232 réactions

La plateforme de vidéo à la demande Hulu nous a comblé en milieu d’année avec la diffusion de sa série dystopique The Handmaid’s Tale. Avec sa comédie de science-fiction, Future Man, produite par Seth Rogen et Evan Goldberg, la chaîne réussit un nouveau pari. A découvrir dès maintenant sur OCS en France.

ATTENTION SPOILERS !

 

 

BACK TO THE FUTURMAN

Au milieu de son quotidien monotone de concierge et d’agent d’entretien, Josh Futturman vit encore chez ses parents et passe tout son temps libre, au boulot ou chez lui, sur sa console pour terminer Biotic Wars. Un jeu vidéo extrêmement difficile que personne n’a jamais réussi à finir… jusqu’au jour où Josh réussit l’ultime mission.

Sauf que ce succès va avoir de lourdes conséquences et bouleverser sa vie bien rangée. Les deux personnages du jeu d’action, Tiger et Wolf, débarquent dans sa chambre, lui expliquent qu’ils viennent du futur et qu’il doit les aider à sauver l’humanité.

 

Photo Josh HutchersonJosh Futturman avant que tout ne bascule

 

Future Man est sans aucun doute une des petites perles comiques de cette fin d’année 2017. Produite par le duo Seth Rogen - Evan Goldberg, qui réalise les trois premiers épisodes, la nouvelle série Hulu est un petit bijou de comédie futuriste. Avec ses excellents dialogues, cette première saison livre des instants purement jouissifs lors de discussions geeks totalement improbables (Pacman, Luigi, Bowser), des quiproquos, le plus souvent sexuels, hilarants ("We are going to 69 !") et un humour politiquement incorrect délirant (sexe, drogue, racisme...).

Tout au long de ses 13 épisodes de 30 minutes, la série s'amuse également des codes caractéristiques des jeux-vidéo comme quand, par exemple, les bagarres sont agrémentées de bruitages tout droit sortis d'un Street Fighter. Puis, au-delà de ça, la série sait surtout devenir profondément inventive à certains moments : un des épisodes se déroule en temps réel, le récit nous livre quelques twists inattendus...

 

Photo Josh Hutcherson, David Keith (I)Josh Hutcherson et Keith David 

 

TERJANITOR

Future Man est donc une excellente surprise grâce aux nombreuses raisons citées plus haut. Cependant, l'énergie du show repose avant tout sur les multiples références geeks et pop-culture qu'il nous offre durant ses 13 épisodes. Top Gun et son match de volley-ball, 2001, l'Odyssée de l'espace et HAL 9000, Star Wars et la reprise amusante du "Je suis ton père", Forrest Gump et son ouverture avec une plume, ou encore Minority ReportPulp Fiction, Les Fils de l'homme, L'armée des 12 singes ... tout y passe. 

A ce jeu-là, Retour vers le futur remporte le gros lot. L'adoration que les scénaristes vouent à la trilogie de Robert Zemeckis est jubilatoire. De nombreuses scènes mythiques sont rejouées ou parodiées à travers le personnage de Josh Futterman. De la fameuse séquence de Johnny B. Goode à la rencontre inévitable avec ses jeunes parents en passant par les changements de timeline, les pastiches combleront les fans de Doc et Marty.

Du reste, l'oeuvre de James Cameron est aussi au coeur de Future Man. La série livre d'ailleurs un hommage appuyé au cinéaste lors d'un épisode se déroulant intégralement dans sa villa futuriste et où les références cultes à sa filmographie se mutliplient : une intelligence artificielle nommée Sigourn-E, des répliques tirées de Terminator, une discussion allongée sur la fameuse planche de Titanic, un sous-sol appelé Abyss, quelques dialogues en Na'Vi ou encore un remix de la musique de Titanic.

 

Photo Josh HutchersonLes premiers pas vers le passé de Josh Futturman

 

EXTENTED MISSION

D'innombrables atouts qui n'empêchent tout de même pas Future Man de compter quelques défauts. Certes, la série se défait savamment des clichés inhérents au genre de la science-fiction dans bien des cas, mais de nombreux passages subissent l'amoncellement de références à la pop-culture et rendent certaines intrigues trop prévisibles.

Dans le pire des cas, à trop vouloir en faire, le show oublie tout simplement d'avancer ses pions et de faire progresser la trame principale de son récit. Enfin, dans ses derniers épisodes, Future Man joue également un peu trop avec les twists. L'histoire s'étire ainsi sur treize épisodes, parfois inégaux, quand dix épisodes auraient amplement suffi et rendu l'ensemble plus dynamique.

 

Photo Josh Hutcherson, Derek Wilson, Eliza CoupeJosh Hutcherson, Eliza Couple et Derek Wilson : un trio détonnant

 

Malgré cet écueil d'importance, la série de Seth Rogen et Evan Goldberg reste de très bonne facture. Les performances des trois comédiens principaux y sont d'ailleurs pour quelque chose : Josh Hutcherson est épatant et attachant dans son rôle de loser héroïqueEliza Coupe rayonne en guerrière du futur et Derek Wilson est infatigable en soldat ou chef surdoué. Les rares apparitions de Haley Joel Osment sont, elles, tordantes.

 

Formidable terrain de jeu pour les geeks, Future Man est donc une comédie de science-fiction jouissive et politiquement incorrecte qui, malgré ses quelques longueurs, se dévore sans hésiter. Avec un final qui laisse la porte ouverte à une saison 2, sans la rendre inévitable, il se pourrait bien qu'Hulu tienne ici son deuxième gros succès après The Handmaid's Tale. Netflix n'a qu'à bien se tenir... 

A découvrir sur OCS Choc depuis le 18 mars.

 

Affiche officielle

commentaires

Pat 20/04/2018 à 20:01

Sympa mais en effet il y a quelques épisodes inutiles comme celui chez James Cameron.

Yellow submarine 19/03/2018 à 11:05

Excellente série avalée en un rien de temps.

Tout est vraiment soignée du casting à la photo vraiment bleufant j’espere Que beaucoup de gens vont la découvrir.

yellow submarine 08/12/2017 à 22:07

vu et adoré de bout en bout

mikegyver 05/12/2017 à 09:40

@grift

en voyant l'article ce jour, je me suis tout de suite dit "tiens c'est marrant c'est dispo sur le net (illegalement) et dans la foulée un petit article "

donc la reponse a ta question est simple, comme tout le monde !

Grift 30/11/2017 à 20:59

Bonjour,
Ca donne sacrement envie.
Pouvez vous nous indiquez comment vous avez pu les regarder ? (difficile d'avoir Hulu et pas vu sur OCS)

Merci d'avance,

REA 30/11/2017 à 12:44

Le pilot a fait le travail. Le 2nd a plus qu'enfoncer le clou tellement il était excellent. Mais les zodes 3 et 4 sont d'une nullité affligeante. J'en suis au 7, et comme vous le dites, 10 épisodes auraient été suffisants car la perte de rythme se fait bien sentir.

Le format 30mn est nickel. Niveau persos. Josh top. Tiger n'évolue pas, mais reste cool. Wolf par contre, j'adhère pas du tout. Ca reste une bonne surprise avec des références de mon enfance.
Les amateurs des 80's doivent absolument prendre le temps de la regarder.

votre commentaire