Westworld Saison 2 Episode 4 : un casse-tête de plus en plus intense et démesuré ?

Alexandre Janowiak | 14 mai 2018 - MAJ : 04/06/2018 13:24
3
Affiche

L'épisode 4 de cette saison 2 de Westworld nous embarque dans un casse-tête toujours plus grand mais d'une richesse impressionnante. Critique.

ATTENTION SPOILERS !

 

 

DELOS ROBOTICS

Tout reprend dans un appartement luxueux où James Delos (Peter Mullan) vit tranquillement en écoutant de la musique. Jusqu'au moment où un écran lui indique qu'il a de la visite. Une visite que le fondateur de Delos attend apparemment depuis très longtemps. Il s'agit de William (Jimmi Simpson) et au bout de quelques minutes, il semblerait que la scène se soit déroulé dans le passé.

En effet, quelques minutes plus tard, la rencontre entre James Delos et William a à nouveau lieu et l'on comprend que William est en train de faire une expérience avec James Delos, qui est en fait une nouvelle forme d'androïde. Malheureusement, l'expérience est plus qu'un échec puisque cela fait maintenant sept ans que James Delos répond et interagit toujours de la même manière avec William.

Des années plus tard, cette fois-ci c'est un William devenu l'homme en noir (Ed Harris) qui vient à la rencontre de James Delos. Malgré les progrès de la technologie, l'esprit de Delos placé ou copié dans le corps d'un hôte ne fonctionne toujours pas. Après lui avoir révélé la mort de Logan... l'homme en noir laisse l'hôte James Delos sombrer dans la folie au lieu de l'exterminer.

 

Photo Jimmi SimpsonWilliam en pleine discussion avec l'hôte James Delos

 

RETOUR ET ALLIANCE INATTENDU

Dans la timeline présent, Bernard (Jeffrey Wright) est amené par Clémentine (Angela Sarafyan) dans une grotte. Là-bas, il y découvre Elsie (Shannon Woodward) qu'il avait agressé il y a plusieurs jours. Il l'aide à se sortir des liens qui la retiennent mais elle ne lui fait pas confiance. Bernard fait une crise, elle comprend alors qu'il est un androïde et décide de l'aider

Dans la grotte, Bernard se remémore petit à petit l'endroit et découvre un passage secret menant à un laboratoire très intrigant. Sur place, il se rappelle avoir fait des expériences sur de l'ADN et des nouveaux hôtes, mais sans maitriser ce qu'il faisait car sous le contrôle de Forde. Puis, lorsqu'Elsie et lui découvrent une porte, ils tombent sur le lieu d'expérience de James Delos.

Depuis que l'homme en noir l'a laissé dans la folie, "James Delos hôte" a tout détruit dans son appartement et ne croit plus qu'en une seule forme de Dieu tout-puissant : le diable. Après qu'il ait tenté de tuer Bernard, Elsie l'enferme dans le lieu de l'expérience et active l'extermination programmée pour abréger les souffrances de Delos. Finalement, après l'événement, le duo décide de s'allier malgré les craintes d'Elsie pour découvrir les mystères du parc, de ces expériences et résoudre l'énigme Peter Abernathy, si précieux pour les chefs du parc.

 

Photo Jeffrey WrightDes souvenirs inquiétants pour Bernard

 

TEL PÈRE, TELLE FILLE

Enfin, durant tout cet épisode 4 nommé The Riddle of the Sphinx, on suit de près la quête de La Vallée Lointaine de l'homme en noir. Pendant sa quête avec Lawrence (Clifton Collins Jr) dans la ville de Las Mudas, il tombe sur Craddock (Jonathan Tucker) remonté contre Dolores-Wyatt depuis sa trahison lors de la bataille face aux gardes du parc.

Alors que Craddock est cruel avec tous les citoyens de la petite bourgade et s'apprête à tuer la femme de Lawrence, l'homme en noir le remet à sa place dans un monologue sur la mort et l'existence passionnant avant de faire un carnage sur Craddock et les hôtes.

Le lendemain, Lawrence laisse vivre tranquillement sa femme et sa fille à Las Mudas et suit l'homme en noir dans sa quête. Sur leur chemin, au milieu de nulle part, le groupe rencontre Grace (Katja Herbers). Durant l'épisode, la jeune femme, capturée par les Indiens à la fin de l'épisode 3, a réussi à s'échapper de la tribu indienne (où était aussi Ashley Stubbs (Luke Hemsworth), et qu'elle connaissait). On apprend alors que cette mystérieuse Grace n'est autre que la fille de William-l'homme en noir. Le duo est prêt à faire des étincelles.

 

Photo Ed HarrisL'homme en noir cache encore bien des mystères 

 

PRISE DE TÊTE

Après un troisième épisode consacrée aux personnages féminins de la série : Dolores (Evan Rachel Wood), Maeve Thandie Newton) et Charlotte Hale (Tessa Thompson), ce nouvel épisode les écartent totalement du récit pour s'intéresser en grande majorité au passé trouble de William. Si l'on sait que Ford a joué un rôle dans les nouvelles expériences ADN sur les hôtes, on comprend que William était aussi au coeur de ce projet fou consistant à placer l'esprit d'un humain dans le corps d'un hôte.

On ne pourra cependant pas s'empêcher de trouver que Westworld s'engouffre de plus en plus dans un casse-tête immense qui pourrait bien finir par être démesuré. Pour le moment, l'ensemble fonctionne plutôt très bien grâce à l'écriture précise de Lisa Joy et Jonathan Nolan. Cependant, il suffirait d'un petit accroc pour que toute l'ambition de la série tombe à l'eau. Avec un montage aussi morcelé entre les timelines, les personnages et les lieux, pas toujours facile pour le show de garder une fluidité permanente, d'autant plus ici avec cet épisode extrêmement riche et du coup extrêmement long (1h11). Heureusement que la série bénéficie d'une sublime bande originale, d'une réalisation à-propos percutante et d'une casting plus qu'au rendez-vous pour continuer à captiver et passionner malgré son puzzle exigeant.

 

The Riddle of the Sphinx éclaire les spectateurs de nombreuses informations sur l'homme en noir avec ses expériences scientifiques passées et son présent familial avec la belle Grace. Il délaisse cependant toute une partie de ses personnages dont Dolores, qu'on ne devrait pas retrouver avant l'épisode 6, avec un cinquième épisode centré sur Shogun World.

Cet épisode 5 marquera sans doute un tournant dans la série et ne devra pas décevoir au risque de perdre grandement en intérêt s'il exploite mal cette face cachée.

Un nouvel épisode de la saison 2 de Westworld, chaque semaine (lundi) à partir du 23 avril sur OCS. 

 

Photo

commentaires lecteurs votre commentaire !

Bibi
14/05/2018 à 22:30

La série lorgne sur l'horrible "Transcendance" qui avait fait un bide total. J'espère qu'elle fera mieux !

Grunt
14/05/2018 à 18:10

La narration de cette saison me fait penser à celle de "Matrix Reloaded", beaucoup de parlote, beaucoup de scènes d'action, rien entre les deux. Alternance vaine de calme et de tempêtes.

fred67
14/05/2018 à 16:43

J'ai adoré la saison 1 mais étonnement j'ai beaucoup de mal à rentrer dans cette saison 2. J'ai une impression de déjà vu, et surtout j'ai eu les réponses aux principales question que j m'étais posées. Du coup, je suis le déroulement de cette saison avec un intérêt beaucoup moindre, même si ça reste loin d'être déplaisant.

votre commentaire