Westworld - saison 1 épisode 7 : Cowboy Galactica

Jacques-Henry Poucave | 14 novembre 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
10
épisode 6 Ed Harris

Après une paire d’épisodes terriblement efficaces, Westworld continue de saisir son spectateur à la gorge à force de coups de théâtre et de révélations.

ATTENTION SPOILERS.

Si la question des timelines multiples n’a pas fini d’échauffer les esprits des fans, ce n’est pas ce septième segment qui apportera la moindre réponse. En effet, presque tout l’épisode est construit autour d’une révélation, d’une disparition et de la mise en place d’une nouvelle énigme, qui devrait servir de moteur, ou d’ignition, à la saison 2.

 

épisode 6 Thandie Newton

 

West Runner

Depuis le premier épisode de Westworld, on se doute que parmi le personnel du camp se cache des androïdes, les fameux hôtes. Déjà parce qu’il s’agit d’une dynamique scénaristique trop efficace pour que la série en fasse l’économie, et ensuite parce que le sujet du show appelle naturellement à ce type de twist.

Par conséquent, la grande révélation de l’épisode, pour qui a vu Battlestar Galactica, ne sera pas foncièrement une surprise. Pour qui avait étudié la question sérieusement, il n’existait que deux alternatives crédibles à ce stade du récit, à savoir Bernard et Ashley. Notons d’ailleurs que si le vigile joué par Luke Hemsworth n’est pas un hôte, alors la série a de sérieux problèmes de continuité scénaristiques (à moins qu’il n’y ait jamais eu deux timelines séparées).

 

épisode 6

 

Bref, comme beaucoup l’avaient professé, Bernard est un robot. C’est en effet un rebondissement attendu, mais là où il faut bien admettre que la série marque des points, c’est dans la pure mise en scène de cette révélation, qui occupe toute la construction de l’épisode. Au fur et à mesure des évènements qui se déroulent sous nos yeux, les agissements du personnage campé par Jeffrey Wright se font de moins en moins humains, logiques, pour devenir de toute évidence programmatique.

Jusqu’à cette sentence terrible, le « de quelle porte parlez-vous ? », prononcé de manière anodine, qui dévoile cruellement que Bernard ne peut pas voir certains éléments du parc. Deuxième choc, plus fort, sur les ordres de Ford, Bernard assassine Theresa froidement. Pour le coup, on ne s’attendait pas à voir son personnage extrait aussi rapidement de l’intrigue, et cela demeure une réelle surprise.

 

épisode 7

 

Il Était une fois la Révolution

Passons sur l’intrigue qui emmène William et Dolores en territoire indien et au-delà, tant elle paraît n’avoir été conçue que pour ralentir le déroulé du scénario et nous faire patienter. Il ne passe donc rien de bien passionnant au sein de cet arc, qui contient néanmoins de très jolies séquences de fusillade ferroviaire (ainsi que d’immondes inserts lors d’une poursuite à cheval).

Non, ce qui passionne nettement plus, c’est le chemin inattendu que prend Westworld dans cet épisode 7. Plutôt que de se concentrer sur le Labyrinthe et ce qui s’y trouve, la série ouvre de nouvelles voies en matière de pure SF et de dévoilement de ses zones d’ombre.

On pensait que Maeve, désormais consciente, allait mener la révolte des robots. Que nenni, Thandie Newton (qui n’a jamais été aussi impressionnante et charismatique) veut seulement s’échapper du parc. Un choix qui pourrait nous permettre de découvrir enfin où et quand se déroule l’action de Westworld.

 

épisode 7

 

En revanche, la révolte pourrait éventuellement venir de Bernard. Même si Ford prétend qu'il lui obéit en tout points. nous reocnnaissons dans son  laboratoire secret le lieu où l'androïde programmeur a souvent interrogé Dolores, et laissé poindre en elle les germes de la conscience. Soit Ford ordonne cela en secret (mais comment expliquer alors que la "voix" qu'entend Dolores soit désireuse de dissimuler son existence ?), soit Bernard est déjà sorti de sa boucle comportementale. Voilà qui serait d'autant plus gênant que l'androïde est manifestement capable de s'en prendre aux humains.

 

Le Dieu Ford

Mais, ce qui étonne le plus, c’est de voir le « conflit » entre Ford et Delos changer radicalement de nature. On découvre donc, grâce à un Anthony Hopkins fabuleux, qui cesse enfin de recourir à ses tics cabotins pour livrer une performance purement diabolique, que ses affrontements avec le conseil de Delos relèvent plus de la tradition qu’autre chose.

On apprend également que la firme ne vise pas tant à dominer Westworld économiquement qu’à en extraire des données. Une manière de reconnecter la série à des problématiques contemporaines telles que la propriété intellectuelle, la servitude volontaire face aux nouvelles technologies, mais aussi l’espionnage massif.

 

épisode 7

 

Au-delà de ces questionnements, cet affrontement personnifié par Charlotte Hale (séduisante et redoutable Tessa Thompson), pose des questions essentielles sur le sens de Westworld. Pourquoi Delos n’a-t-elle pas pu récupérer ces fameuses informations ? Pourquoi Westworld est un parc si inaccessible ? Et pourquoi faut-il carrément user de satellites pour en sortir des informations ? Autant de problématiques qui peuvent accréditer l’idée que le lieu se situe en réalité sur Mars ou dans un espace totalement virtuel, une dimension où l’espionnage est plus difficile que sur Terre.

 

Nouvelle donne

Bien sûr, la série doit encore nous dire ce qu’est ce fichu labyrinthe, qui est l’Homme en Noir, et combien de timelines le récit inclut-il. Mais quand on se souvient de la production cataclysmique du show (saison retournée en grande partie, budget atomisé, menaçant même la diffusion de l’œuvre…), on se dit que la série pourrait soudain prendre une direction relativement inattendu, et plutôt que de s’attarder sur la création de Ford, se démarquer de son modèle – le film Mondwest – pour se concentrer sur le projet mystère de Delos.

Quoi qu’il en soit, on espère que Westworld va désormais se trouver une ligne narrative claire et cohérente, ainsi qu’un but. Alors que le récit se complexifie très rapidement et nous ouvre à chaque épisode de nouvelles pistes, on espère qu’il saura conclure sa première saison en beauté.

 

épisode 7

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Louig
16/11/2016 à 13:12

Enfin entre séries qui marchent (et peut se planter sur la saison 2 comme pour true detective soit dit en passant) et GoT / TWD, qui auront marqué leur époque, il y a un sacré gouffre.

Ce sera peut être le cas pour stranger things et westworld mais par pitié ne me parlez pas du reste.

Glop
16/11/2016 à 12:55

Alors, non, HBO ne va pas bien.

Et ce n'est pas s'en prendre à HBO que de dire ça.
Vinyl a couté une blinde et s'est planté. Le budget de Westworld a explosé et la série a pris un an de retard. Leur boss s'est barré. 2 séries de Fincher ont été annulées. Utopia a été annulée malgré l'achat de droits faramineux.
True Detective s2 a coûté cher et s'est planté.
The Leftovers est appréciée mais ne marche pas du tout.
Girls est appréciée mais c'est un tout petit public.
Pareil pour Veep.

Netflix ? Un seul bide à ce jour : Marseille. Et encore, d'un point de vue critique parce que ça a très bien marché .
AMC ? on va arrêter les conneries, ce n'est pas une chaîne à péage comparable à HBO leurs audiences sont très supérieures.

Alors oui HBO a plein de projets prometteurs. Et ils ont fait plein de trucs super. Mais là, depuis deux trois ans, ils tirent bien la langue.

MystereK
16/11/2016 à 11:37

@Glop, si un film se tourne rarement dans la continuité, pour les séries c'est plus souvent le contraire... les séries des grand network sont tourné épisodes après épisodes alors que la diffusion a déjà commencé et cela permet quelquefois d'ajuster la suite aux réactions du public. Il n'y a que quelques chaines du cable qui se permettent de tourner une série en entier avant sa diffusion (Netflix, HBO) et sur quelques titres uniquement. Oui, il y a des séries super cher qui sont diffusée sans que la fin soit encore tournée ou diffusée, c'est même la plupart du temps le cas, mais ce n'est pas le cas avec Westworld (même si des grosses stars il n'y en a pas des masses dans Westwolrd, quelques rares apparition de Ed Harris et un peu de Hpkins par ci, par l, aucun des deux n'occupe l'écran de manière prépondérante).

@Luig Netflix ont les Marvel qui cartonnent, Stranger Things qui cartonne, Making a Murderer qui cartonne, Orange is the New Black qui cartonne, etc...

Quand à Westworld, si je la trouve intéressante, je suis loin de la trouver palpitante.

Louig
15/11/2016 à 23:21

@Glop : on dirait les propos lu dans un article du site d'il y a quelques temps ...
C'est quoi les gros bides à part vinyl ? On compare à AMC et fear the walking dead pour voir ? Les mecs ils sont obligés de faire durer TWD parce qu'ils ont rien d'autre surtout.
Et Netflix (même si c'est un marché différent) il y a quoi actuellement à part house of cards ?
Franchement faut arrêter avec HBO ça devient ridicule.

Pour revenir à l'épisode c'est intéressant de voir que les hôtes, en plus de ne pas pouvoir réagir sur certains propos, ne peuvent pas voir certaines choses. Sans parler du fait d'être mélanger à la "réalité", ça ouvre pas mal de possibilités, notamment avec le labyrinthe.
En espérant que la série ne s'y perde pas.
Sinon très cotent d'avoir vu Clémentine sans vêtements ^^

Glop
15/11/2016 à 15:36

Et pourquoi pas la paix dans le monde ?

Parce que HBO enchaîne les bides, tandis que ses concurrents montent en puissance, tandis que sa série phare et extrêmement couteuse approche de sa fin. 3 ans pour produire une première saison (le pilote a été validé en 2013 !!!!), c'est un délai énorme. Et risqué quand tu as au moins un acteur essentiel de ton casting qui est notoirement âgé.

Dans ce contexte, il est évident que la chaîne a aussi intérêt à limiter les coûts, surtout après le giga bide de Vinyl.

Un retard dans l'écriture ? ça ressemble vraiment à une excuse bidon. Parce qu'à priori, tu ne lances pas la fabrication d'une saison à plus de 100 millions de dollars (et ce n'est que le budget officiel) tournée en péloche, avec de grosses stars, SANS AVOIR UN SCENARIO FINI.

Et si tu es obligé mystérieusement, de t'interrompre à mi-parcours. De réécrire quatre épisodes d'une heure chacun. Alors oui, sans voir le mal on peut dire qu'il y a de putains d'énormes problèmes en coulisses.

Problèmes résolus avec brio, vu le résultat final. Mais bon, ce n'est pas parce que la série est très très réussie que sa conception a été un long fleuve tranquille.

Teddy
15/11/2016 à 11:59

pourquoi voir le mal partout ? et pourquoi ne pas prendre son temps pour peaufiner une oeuvre ?

un retard dans l'écriture a été effectuée, ce qui a entraîné une pause concernant le tournage.

voir l'article de variety :
http://variety.com/2016/tv/news/westworld-production-shut-down-1201681678/

Glop
15/11/2016 à 11:25

Ah bah oui, six mois de dépassement, c'est signe que tout va trèèèèèèès bien :-)

Et comme ce n'est pas Jonathan Nolan qui réalise, mais, comme sur toutes les séries, des techniciens qui ont un cahier des charges à respecter, six mois de retard, ça n'arrive pas tout simplement. C'est la raison pour laquelle il y a un paquet de réalisateurs d'ailleurs, pour que chacun puisse bosser sur un rythme très élevé et absorber tout éventuel retard.

Et si retard il y a, on les vire.

Et... oh... mais, le boss de HBO vient d'annoncer que la saison 2 débarquerait en 2018... parce qu'il faut l'écrire.
Mais je comprends pas... le délais de la saison précédente, c'était pas justement pour l'écrire ? Ah ? On m'aurait menti ?

draper
15/11/2016 à 02:12

nan sans rire, mais tu doit juste pas être au courant que jonathan nolan na pas respecter le délais de tournage. wait.. nan mais c'est vrais je connais rien au sujet.
c'est aussi vrais que dans les film et les serie les délai sont toujours respecter !

Glop
14/11/2016 à 16:20

@Draper

Tu es quand même au courant qu'on ne tourne pas un film (et encore moins une série !) dans l'ordre ? Hein dis ? Tu le sais ?

Donc quand on te dit que la prod a été interrompue (à une date où le show était censé être intégralement tourné mais passons) pour permettre de reprendre après l'épisode 6, ça n'a à peu près aucun sens, mais ça veut dire qu'après l'épisode 6, tout a été effacé et retourné. En revanche, c'est fait pour endormir les personnes qui comme toi, ne connaissent rien au sujet.

Et encore, ça c'est la version dammage control.

draper
14/11/2016 à 14:39

Mais vous êtes bête ou quoi la saison na jamais été retourner ! il ont mis en pause la production après l'épisode 6 pour pouvoir écrire tranquille les script des 4 dernier et mette en place les arc des prochaine saison ! ça induit les gens en erreur et sa c'est pathétique.

votre commentaire