Dragon Ball Super - Episode 86 : Le retour du Badass

Christophe Foltzer | 19 avril 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
0
default_large

Dragon Ball Super prend bien son temps pour commencer son Tournoi du Pouvoir, mais continue de creuser brillamment ses personnages. Attention, SPOILERS.

Il ne reste qu'une trentaine d'heures pour que Goku ne monte son équipe de combattants avant le début du Tournoi du Pouvoir et sa prochaine cible est C-17, qui serait garde forestier sur une île à l'autre bout de la planète. Comme c'est un androïde, il ne possède aucune aura et notre ami a donc besoin de Dendé pour le localiser. Le Namek se propose donc de l'accompagner jusqu'à sa cible et profite du chemin pour lui révéler quelques détails. C-17 est un combattant hors-pair, surpuissant, qui utilise ses pouvoirs pour protéger la nature et les animaux. Mais c'est aussi un époux et père de famille comblé qui, contrairement aux craintes de Goku, n'a plus du tout comme objectif de remplir la mission jadis confiée par le Dr. Gero. Sur le trajet, Dendé parle également d'un autre combattant, extrêmement fort mais beaucoup trop jeune pour participer au Tournoi, la réincarnation de Majin Buu, que Goku devra prendre sous son aile le moment venu pour le former, lui apprendre à utiliser ses pouvoirs et faire le Bien.

 

Photo Episode 85

 

Sur l'île, les deux anciens adversaires se rencontrent pour la première fois et s'aident immédiatement contre une armée de braconniers. Une fois les ennemis déjoués, C-17 explique à Goku l'importance de cet endroit, notamment parce qu'il abrite le dernier Minotaure de la planète, une espèce déjà considérée comme disparu. En revenant sur leur passé commun, les deux combattants décident de se tester pour savoir si chacun est à la hauteur de sa réputation. Un combat éclate donc sur fond de crépuscule en prenant soin de ne pas porter atteinte à l'ile. Les deux adversaires sont effectivement des combattants d'exception, C-17 prouvant sa grande puissanc et poussant Goku à se transformer en Saiyen Blue. Mais l'Androïde met un terme à l'échange, il en a assez vu et, comme chacun en garde encore sous le coude, aller plus loin mettrait en péril le fragile écosystème. Autour d'un feu de camp, Goku explique la raison de sa visite mais C-17 refuse, il ne peut pas laisser l'île sans protection même 2 heures. Devinant que Goku ne lui a pas tout dit, il obtient enfin le fin mot de l'histoire et se plonge dans une profonde réflexion qui sera interrompue par l'irruption d'un vaisseau spatial approchant de la Terre. A son bord, des braconniers galactiques qui lorgnent du côté du Minotaure.

 

Photo Episode 86

 

EUROPE ECOLOGIE LES VERTS ET C-17

La reconversion de C-17 en guerrier écolo n'est pas une surprise puisqu'on la connaissait depuis la fin de Dragon Ball Z. Cela dit, nous étions très impatients de le revoir en action puisque son absence n'était pas pleinement justifiée d'autant qu'on sentait bien que le personnage n'avait pas été totalement exploité depuis son combat contre Cell. Et encore une fois, c'est fait d'une main de maître puisque Goku et C-17 se rencontrent pour la première fois et l'Androïde surprend par le changement qui s'est opéré en lui depuis 20 ans.

 

Photo Episode 86

 

Alors qu'il n'était qu'un ado rebelle et destructeur dans DBZ, il est devenu un adulte accompli, mari et père, soucieux de son prochain, totalement dévoué à l'environnement et qui n'a jamais arrêté de s'entrainer pour protéger ceux qu'il aime. On voit bien qu'au fond C-17 et C-18 n'étaient pas de mauvais bougres à l'origine mais que la malchance a voulu qu'ils croisent le Dr. Gero et scellent ainsi leur funeste destin. Le retour sur l'arc Cell permet aussi d'avoir un point de vue légèrement différent sur les évènements puisque C-17 n'en avait finalement rien à faire de Goku mais que cela lui fournissait juste un but dans la vie. Et voir ces deux adversaires se rencontrer enfin tels de vieux combattants qui se désolent de ne pas s'être croisés plus tôt dans leur vie fait chaud au coeur et émeut pas mal le fan de longue date. Cela permet aussi de comprendre la façon dont Toriyama gère ses personnages. En effet, tous, mis à part Goku sont conscients qu'ils ont quelque chose à perdre et sont prêts à se battre pour cela tandis que le Saiyen, succombant à ses instincts guerrier ne fait cela que pour le plaisir de l'affrontement sans forcément penser aux conséquences de ses actions. Là, encore, comme avec toutes ses rencontres depuis l'annonce du tournoi, Goku se prend une leçon d'humilité qui lui remet les pendules à l'heure et lui prouve que dans la vie le plus important n'est pas la puissance.

 

Photo Episode 86

 

Et évidemment, nous en avons la preuve avec la mention faite à Uub, qui clôturait Dragon Ball Z, que Goku rencontrait au dernier tournoi des arts martiaux de la saga et qu'il prenait sous son aile, abandonnant ainsi famille et amis. Ce qui nous permet de nous reconnecter avec la saga d'origine tout en donnant un but à notre héros. Lui qui ne s'est jamais vraiment inscrit dans une logique de transmission (qui l'obligerait à arrêter le combat pour éduquer quelqu'un) se trouve là un objectif à sa hauteur et une bonne raison de gagner le Tournoi du Pouvoir, mais pas uniquement pour sa propre gloire. Passionnant.

 

Le Tournoi a beau tarder, Dragon Ball Super n'a jamais été aussi passionnant et prouve que l'univers DBZ est en profond changement. Culpabilité, quête de maturité, autant de thèmes qu'on n'a pas l'habitude de voir traités dans cet univers et qui sont exposés avec brio. Vivement la suite.

 

Photo Episode 86

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Aucun commentaire.
votre commentaire