Dragon Ball Super - Episode 79 : Bagarre, bagarre, bagarre !

Christophe Foltzer | 20 février 2017
0
default_large

Ca traine un peu en longueur jusqu'au début du Tournoi du Pouvoir, mais comme ça bastonne sévère, on ne va rien dire. Attention, SPOILERS.

Le premier match du championnat préparatoire au Tournoi du Pouvoir bat son plein et Buu se fait salement corriger par son adversaire de l'univers 9, Basil. Mais une attaque du combattant canidé blesse Mr. Satan et il n'en faut pas plus au héros rose pour arrêter de jouer et s'y mettre sérieusement. L'occasion pour tout le monde de comprendre que tous les coups sont permis, surtout après que le Kaïo de l'univers 9 ait donné une drogue à Basil pour qu'il se batte à pleine puissance et que, malgré les protestations de Beerus, la manoeuvre soit règlementaire. D'ailleurs, les règles du tournoi humain ne s'appliquent pas ici : les adversaires se batteront jusqu'à leur limite ou jusqu'à ce que les deux Zenos s'estiment suffisamment divertis.

 

Photo Episode 79

 

Un projectile dévié par Buu fonce sur les dieux et un mystérieux combattant l'arrête avec une facilité déconcertante : Toppo, de l'univers 11, participant au championnat et adversaire redoutable. Le combat se termine finalement en faveur de Buu, Basile étant submergé par la drogue, il s'effondre, vaincu. Après avoir soigné Satan, la Z Team se prépare au match suivant et c'est au tour de Gohan de monter sur le ring. Et il va devoir se surpasser pour prouver qu'il est encore un grand guerrier.

 

Photo Episode 79

 

 

PRELIMINAIRES ET COUPS DANS LA TRONCHE

On pourrait faire nos rabats-joie en disant que Dragon Ball Super se fiche clairement de nous en repoussant encore le début du Tournoi du Pouvoir s cet épisode, très distrayant, ne nous permettait pas de retrouver quelque peu l'ambiance des premiers championnats d'arts martiaux de la saga. En effet, si l'issue de ce tour de chauffe n'est pas vraiment un enjeu des plus importants, il permet cependant à la Z Team de mettre quelques choses à plat et de terminer l'entreprise de réhabilitation de personnages devenus secondaires avec le temps et qui auront un rôle essentiel à jouer par la suite. Ainsi, Buu, rapidement devenu un gros clown rose à l'époque de DBZ nous prouve qu'il n'a rien perdu de sa puissance tout en affichant un côté résolument humain, condition indispensable pour contenir son gigantesque pouvoir. Et il est d'ailleurs très amusant de voir Kaïoshin s'enthousiasmer de sa victoire lorsque l'on connait le passif entre les deux personnages.

 

Photo Episode 79

 

L'épisode faisant la part belle au combat, il n'y en a pas grand chose à dire, si ce n'est qu'il est plutôt bien chorégraphié, dynamique et haletant. Les adversaires ne serviront que le temps de ce tour de chauffe, ils sont loin d'être mémorables mais demeurent intéressants en cela, encore une fois, qu'ils nous rappellent de vieux adversaires des championnats de Dragon Ball, très sûrs d'eux et et de leurs techniques qui mangent leur dentier en quelques secondes. Ne faisant qu'effleurer bien entendu l'identité des terribles adversaires qui attendront nos héros par la suite.

Alors certes, c'est encore une entrée, mais cela nous rend très optimistes pour la suite. Et on espère que, pour une fois, on aura raison. N'empêche, Gohan va s'en prendre plein la tronche et ça, ça fait plaisir. Il avait qu'à s'entrainer aussi. Non mais.

 

Dragon Ball Super commence son Tournoi du Pouvoir avec lenteur mais, étrangement on ne lui en veut pas. Si la suite promet d'être explosive et dramatique on veut bien commencer en douceur, d'autant que cela reste très sympathique.

 

Photo Episode 79

commentaires lecteurs votre commentaire !

Aucun commentaire.

votre commentaire