Dragon Ball Super Episode 61 : Bourrage de fions et révélations

Christophe Foltzer | 11 octobre 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
2
default_large

Les épisodes réellement mythiques de Dragon Ball se comptent sur les doigts d'une main. La première transformation de Goku en Super Guerrier face à Freezer, la transformation de Gohan en Super Guerrier 2 face à Cell... Ajoutez l'épisode de cette semaine. Attention, SPOILERS.

Le futur n'a pas changé et Black et Zamasu font toujours des siennes, sur le point de totalement éradiquer l'espèce humaine. Face à eux, Goku, Vegeta et Mirai Trunks ne semblent pas faire le poids malgré leurs efforts. D'autant que nous venons d'apprendre que Black est en réalité Zamasu dans le corps de Goku. Et l'heure des explications arrive enfin : Pourquoi Zamasu/Black est-il accompagné d'un autre Zamasu ? La réponse est simple : Black est allé chercher son homologue dans une différente timeline et lui a donné un anneau du temps pour qu'ils mettent leur projet à exécution. N'étant jamais mieux servi que par lui-même, il a demandé au Super Dragon de le rendre immortel avant de détruire les Super Dragon Balls, histoire que personne ne se mette en tête de les invoquer pour faire capoter ses plans.

 

Photo Episode 61

 

Mais comme ils n'aiment pas la concurrence, les deux Zamasus ont également tué la plus grande partie des dieux des différents univers pour que leur fameux plan "Zéro Humanité" fonctionne. Mais ils gardaient encore une carte dans leur manche puisqu'ils révèlent qu'au fond, s'ils ont mis ce plan à exécution, c'est avant de la faute des Z Warriors. En effet, leurs multiples voyages dans le temps ont brisé le tabou ultime en plus d'altérer le cours normal des choses et face à cette arrogance de vouloir changer l'Histoire, Zamasu y a vu là la preuve qu'ils constituaient un danger pour le monde entier. Goku se lance dans la bataille mais se fait rapidement maitriser. Zamasu lui raconte alors comment il a tué toute sa famille avant de le blesser mortellement. Ce qui déclenche la colère de notre héros qui après une contre-attaque éclair se retrouve une nouvelle fois au tapis.

C'est ensuite au tour de Trunks de passer à la casserole : C'est de sa faute à lui en particulier si tout cela arrive. Il n'aurait jamais dû remonter le temps pour tuer les Androïdes et sauver Goku de sa maladie cardiaque. Le cours naturel des choses exigeait que notre héros meurt à ce moment précis et comme cela n'est pas arrivé, cela crée un déséquilibre. En voulant sauver l'humanité, Trunks l'a en fait condamné. C'est lui le méchant de l'histoire. Forcément, cela ne lui plait pas trop et dans un accès de colère, Trunks dépasse le stade de Super-Guerrier pour arriver aux abords du Super-Guerrier Bleu, libérant une puissance phénoménale.

 

Photo Episode 60

 

PUNITION DIVINE

Les amis, quel épisode ! Alors que l'on trouvait que la série ronflait depuis quelques temps, nous n'étions clairement pas préparés à nous prendre une telle baffe au visage. C'est bien simple, par cet unique épisode, c'est tout Dragon Ball qui est remis en question. On ne peut qu'admirer d'ailleurs la maestria avec laquelle ce virage est opéré et prouve une nouvelle fois que Toriyama sait exactement où il va et qu'il préparait son coup depuis bien longtemps.

Jamais en effet, nous n'avions été dans des considérations aussi ambigües sur la légitimité des actions de nos héros. Rappelant en cela la fin de l'arc Cell où Goku refusait de ressusciter parce que, selon lui et Bulma, sa présence sur Terre attirait des ennemis de plus en plus forts, il parait évident aujourd'hui que les Z Warriors ont fait plus de mal que de bien.

 

Photo Episode 61

 

Ce retournement de situation incroyable remet tout en cause et prouve que Dragon Ball est plus qu'un shonen décérébré. En effet, à travers cet épisode, c'est toute la question du déterminisme et du point de vue qui est abordé. Qu'est-ce qui fait qu'une action est considérée comme bonne sur le plan général alors qu'elle n'est profitable qu'à un groupe de personnes ? Où est la vérité ? Qui a raison ? Cet épisode 61 parle de tout ça et met nos amis en porte à faux avec leur passé. En créant des ponts comme rarement avec Dragon Ball Z, la série projette une nouvelle lumière sur tout ce que nous connaissons. Et si nos héros n'étaient au final que de simples méchants qui n'ont pas conscience de la portée de leurs actions ? Qu'est-ce qui nous fait dire au fond qu'ils sont dans leur droit ? En résulte une nouvelle dimension passionnante dans laquelle Zamasu dépasse son statut de simple adversaire voulant détruire le monde puisqu'en réalité il n'a qu'un seul but : sauver la planète.

Cet épisode est aussi l'occasion de retrouver le Goku des grands jours, moins drôle et très énervé en apprenant que toute sa famille a été tuée dans un univers parallèle. Une colère amère suite aux révélations capitales qui nous font douter de nos amis comme jamais.

 

Dragon Ball Super a franchi un cap cette semaine et il n'est pas dit qu'il puisse revenir en arrière. Cet épisode exceptionnel remet tout à plat et promet une suite des plus passionnantes, amenant même le spectateur à se demander s'il a eu raison d'aimer ces personnages pendant toutes ces années. Extrêmement risqué et inattendu de la part de l'auteur, ce coup de théâtre restera un des grands moments télévisés de cette année. Une date dans la série. Magnifique.

 

Photo Episode 61

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
saga
11/10/2016 à 17:29

Il est vrai qu'il y a une certaine ambiguité, mais je ne sais pas si l'on peut considérer les actions de Samazu pour autant légitimes : il extermine la race humaine comme même plus les dieux qui aurait pu se mettre en travers de sa route.
Les actions de nos héros sont un peu remises en questions, mais pas leur moralité.
En tout cas super épisodes, et un arc qui rivalise avec le meilleur de DBZ

Champy
11/10/2016 à 16:30

Magnifique comme vous l'avez dit. Vraiment hâte de voir tout ça ...

votre commentaire