Scream Saison 1 Episode 10 : Destination Finale

Christophe Foltzer | 3 septembre 2015
2
default_large

C'est donc avec l'épisode 10 que se termine la première saison de Scream. Qui est le tueur ? Qui survit et qui meurt ? Et surtout, est-ce que ça valait le coup ? On vous dit tout. Attention, SPOILERS.

L'épisode précédent s'était terminé sur un drame, l'image du Shériff blessé et retenu par le tueur était projeté lors de la fête d'Halloween, laissant les héros dans la plus grande des confusions. Emma doit retrouver le Shériff, un nouveau jeu du chat et de la souris soumis par le tueur. Accompagnée de sa mère et malgré leurs efforts, ils ne parvienent pas à le sauver. Pire encore, c'est en le libérant qu'elles le tuent sans le vouloir.

De son côté, Brooke s'ennuie ferme dans la contre-soirée qu'elle a organisé. Jake tente de la rendre jalouse et, se rapprochant d'Audrey (à sa grande surprise), elle met au point une petite vengeance. Seth Branson, échappé de sa cellule, fait irruption et tente de convaincre Brooke de son innocence, en vain. Il disparait. La découverte d'un corps égorgé sème la panique. isolée dans la cave, traquée par le tueur, Brooke se réfugie dans le congélateur où elle se fait enfermer. Audrey est elle-aussi agressée par Ghostface.

De leur côté, Noah et Emma ont enfin réussi à tracer l'origine des appels du tueur et tout indique qu'ils proviennent de la maison de Brooke. Ils arrivent dans une maison vide et tombent sur Kiearan, arme au poing, prêt à en découdre, d'autant plus dévasté qu'Emma lui apprend la mort de son père. Mais les soupçons sur le jeune homme pèsent lourd et personne ne semble prêt à lui faire confiance. Il parvient néanmoins à convaincre Emma qu'il n'est pas le tueur et le petit groupe retrouve Jake, puis Audrey et sauvent enfin Brooke d'une mort certaine.

Emma reçoit un message du tueur et décide de se rendre seule au point de rendez-vous, le ponton sur lequel Brandon James a été abattu 20 ans plus tôt. Elle y découvre sa mère attachée et fait enfin face au tueur. Il enlève son masque et dévoile... Piper Shaw. Elle est la fille de Brandon James et de la mère d'Emma et a monté ce jeu de massacre dans le but de se venger la mort de son père. Elle a tout prévu pour s'en sortir en faisant passer Emma pour la coupable mais l'adolescente prend les devants et Piper Shaw est finalement abattue par Audrey, venue en renforts.

Tout semble revenir à la normale, chacun panse ses plaies, heureux d'avoir survécu mais Noah émet un terrible doute. Qui a bien pu agresser Piper Shaw et Will dans l'usine abandonnée ? Cela indiquerait qu'il existerait un second tueur. Dans sa chambre, Audrey sort un paquet de lettres, preuves d'une correspondance entre elle et Piper Shaw ainsi qu'un plan d'action. Serait-elle le second tueur ?

UN FINAL QUI DECOIT

Concentrer toute la résolution de l'intrigue en un épisode de 40 minutes était une grosse erreur qui risque d'être fatale au bilan global que l'on peut dresser de la série. En effet, tout est précipité, maladroit, facile et la tension est totalement absente de l'épisode alors qu'au contraire on ne devrait plus tenir en place jusqu'à la révélation finale. L'identité du meurtrier ne fait plus aucun doute dès les premières secondes de l'épisode car les scénaristes ont cru bon de verser dans le cliché premier degré. Piper Shaw raconte ce qu'elle a fait (ce qui suggère un gros doute sur la véracité de ce qu'elle nous raconte parce que nous ne l'avons pas vu) et surtout elle commet l'erreur de dire qu'il ne faut faire confiance à personne, phrase bien connue des amateurs du genre qui trahit son implication dans les meurtres. De plus la deuxième partie de l'épisode la fait totalement disparaitre alors que chacun court pour sa vie et, de ce fait, il n'est pas difficile de comprendre pourquoi on ne la voit plus. 

Et c'est fort dommage parce que la série, jusque là, s'en sortait très bien. Malheureusement les intrigues secondaires sont bazardées en quelques secondes et tout le processus de destruction psychologique d'Emma par le tueur ne paye pas. L'intention de la transformer de proie en prédateur pervers ne fonctionne pas car la série ne va pas jusqu'au bout de son idée. D'autant que les motifs de Piper Shaw ont un arrière-goût de superficiel et peinent à convaincre. Nous étions en droit d'attendre beaucoup mieux d'une série qui, si elle n'était pas révolutionnaire, commençait comme une critique acerbe et audacieuse de la société actuelle piégée dans l'hyper-communication et la perte des repères d'une jeunesse dominée par ses hormones.

Au final, ce dernier épisode déçoit beaucoup, par sa fainéantise et son manque de prise de risques et l'on espère que la seconde saison prévue pour 2016, et que l'on annonce concentrée sur les séquelles de cette tragédie, sorte des sentiers battus et rectifie le tir. 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
REA
03/09/2015 à 18:16

Bien sur que le final déçoit.

On devine aisément ou presque que c'est Piper vers les derniers épisodes. Elle n'a jamais été accusé. Elle apparaissait ponctuellement.
Kieran était un très bon fil conducteur crédible jusqu'au dernier épisode.

Je ne vois comment ça pourrait être Audrey qui attaque Piper et Will. Avec ses 50kg toute mouillée... Ou Brandon James est vivant, ou une tiers personne qu'on a déjà vu ou pas est le 2nd tueur. Et là, ça ressemble à The Following. Une relève permanente (Kieran, Noah...?)

Je pense que le final déçoit car format série.

Zanta
03/09/2015 à 15:04

Un 'final qui déçoit' ?
J'ai trouvé ça très cohérent... c'était aussi catastrophique que tout le reste.
Et puis deux véritables victimes du tueur en une seule saison ?
C'était le quota de la séquence d'ouverture de Scream 3.

votre commentaire