Scream Saison 1 Episode 5 : Veillée funèbre et mauvaise conscience

Christophe Foltzer | 30 juillet 2015
3
default_large

Une brève accalmie le temps de pleurer les victimes pour la série Scream. Ne jouant pas la surenchère, la série installe une seconde partie qui s'annonce des plus sombres. Qui sera la prochaine victime ? Attention, SPOILERS.

Après les émotions fortes du dernier épisode, on s'attendait forcément à ce que la série lève un peu le pied pour faire le point et nous laisser digérer tout ce qui s'est passé jusqu'ici. C'est pourquoi nous avons droit cette semaine à un épisode plus calme, plus lent, moins axé sur les révélations relatives au tueur mais davantage tourné vers ses personnages. Et le bilan n'est pas fameux.

Tandis que Emma et ses amis rendent un dernier hommage à Tyler, Nina et Riley, l'héroïne est plus que jamais harcelée par le mystérieux tueur qui entend bien lui donner une part active dans son jeu. Comme si la diffusion de sa sex-tape ne suffisait pas, le tueur entrerprend maintenant d'accélérer sa descente aux enfers en la poussant dans ses derniers retranchements. Il faut dire que le quotidien de l'adolescente répond totalement à la loi de Murphy puisqu'elle apprend que son histoire avec Will n'était qu'un pari entre lui, NIna et Brooke. L'occasion pour Emma de se réfugier dans les bras de Kieran, fils du shérif et absent du dernier épisode, qui décide de lui apprendre à se défendre.

COUVRE-FEU :

Le gouvernement se mêle de l'affaire et détache l'agent Lorraine Brock pour prendre les choses en main destituant ainsi le shérif de son enquête. Mais les choses ne sont pas si simples à Lakewood et nous apprenons rapidement que le shérif et Brock ont eu une liaison quelques années plus tôt lorsque l'homme de loi traversait une période particulièrement difficile.

Brooke, quant à elle, ébranlée par la mort de ses amis perd de plus en plus pied en apprenant que sa mère n'est pas en vacances mais dans une cure de désintoxication. Son père, le maire de la ville, est victime du chantage de Will et Jake qui possèdent une vidéo que Nina leur avait confié et qu'ils utilisent contre le maire pour lui soutirer 100.000 dollars. Le torchon brûle entre les deux amis et Jake décide de tout révéler à Brooke, en accusant Will de tous les torts, sous l'oeil discret du maire : la vidéo représente l'homme en train de trainer un corps hors de sa voiture, deux jours après le départ de sa mère. Brooke soupçonne une terrible vérité.

Noah et Audrey, pour leur part, continuent leur enquête sur le copycat de Brandon James et en viennent à soupçonner leur professeur Mr. Branson, qui aurait installé un malware sur son ordinateur, hackant ainsi les ordinateurs de tous ses élèves téléchargeant leurs devoirs depuis son serveur. Problème : l'ordinateur comporte deux autres profils : celui de Nina et celui de Riley.

PREMIERS SOUPCONS :

On le voit, l'intrigue de la série gagne encore en complexité en révélant progressivement les zones d'ombre des différents personnages et laisse penser que toute cette histoire n'a finalement pas grand chose à voir avec Brandon James. On appréciera particulièrement le jeu pervers auquel se livre le tueur avec Emma, la transformant petit à petit en machine psychotique dans le but évident de la faire participer activement au massacre qui va suivre. Si ses motivations ne sont pour l'instant pas encore claires, la démarche est assez osée et génère un suspense assez inédit dans ce type de série puisque la question prédominante autour d'Emma n'est plus de savoir si elle va s'en sortir mais quand elle passera de l'autre côté.

Les premiers soupçons sur l'identité du tueur arrivent et nous retrouvons la formule classique de la saga Scream. En ligne de mire évidemment, le clone de Billy Loomis, Kieran, ténébreux, mystérieux et au courant de beaucoup de choses, dont certaines qu'il ne peut pas logiquement savoir. Mais la piste paraît trop simple et on doute que les scénaristes prennent autant de risques pour finalement revenir à un canevas des plus classiques et éculés. La mort de Rachel, la petite amie d'Audrey, dénotait dans la logique du tueur et c'est un point sur lequel l'agent gouvernemental revient. Quelque chose cloche avec cette mort et Audrey pourrait ne pas être si innocente que ça. Si Will et Jake partaient pour être les grands favoris derrière le masque de Brandon James, encore une fois, cette solution nous parait trop simple d'autant que le clash entre eux durant cet épisode en amenuise les chances.

Reste la journaliste, Piper Walsh, très discrète depuis son apparition, qui n'a pas vraiment de fonction jusqu'à présent mais qui révèle néanmoins la raison de sa vocation en évoquant la mort de son père dont le meurtrier n'a jamais été retrouvé.

Ce cinquième épisode fait figure de mi-temps, de bilan à mi-parcours et redistribue quelques cartes tout en creusant encore plus les névroses de ses personnages. S'il n'est pas aussi efficace que le précédent, il sert de bon trait-d'union entre ce qui s'est passé jusqu'à présent et ce qui nous attend. Et quand on pose les choses à plat, on comprend vite que le meilleur est à venir. C'est en tout ce que l'on espère.

Un épisode un peu plus mou que le reste de la série mais qui demeure passionnant dans ce qu'il annonce. Enfin, la question de l'identité du tueur parmi le groupe d'amis est posée. Même si, nous sommes prêts à le parier, cette révélation sera une énorme surprise.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Zanta
31/07/2015 à 15:08

En effet, EL ressemble à un village gaulois, à continuer à soutenir ce ratage intégral... Un casting interchangeable, des dialogues risibles, et une écriture tirant vers les Pretty Little Liars des ados en fleur.
Et c'est même pas nul-rigolo.

evaman10
31/07/2015 à 10:05

J'ai été un peu déçu par cet épisode. Certes, il approfondit les personnages, mais tout ça manquait un peu de fun et de suspense. Cela dit, globalement, la série Scream reste une bonne surprise pour moi alors que je n'en attendais pas grand-chose.

Trashyboy
30/07/2015 à 17:54

Chaque semaine j'ai l'impression de lire la même chose. Un épisode encore + mou que le précédent, mais qui doit forcément servir de pont avant + d'action par la suite. J'espère que vous avez raison...

votre commentaire