The Walking Dead Saison 8 Episode 15 : Ça te barbera

Christophe Foltzer | 9 avril 2018
11
Photo

Depuis des années, la série Walking Dead nous épate par sa nullité stellaire. Mais comme beaucoup, nous sommes arrivés à un stade de fascination étrange où nous ne ressentons plus ni colère, ni déception, plutôt une fascination amusée pour un show qui semble décidé à faire de chaque nouvel épisode un jalon inédit du néant.

Petit changement cette semaine toutefois puisque ce n'est pas Simon Riaux qui s'occupe de la critique. Rassurez-vous, il va bien, on lui a juste accordé quelques jours pour qu'il évite le burnout occasionné par cette saison 8. Il devrait être de retour pour le grand final la semaine prochaine. En attendant, on a trouvé Christophe Foltzer pour le remplacer, le seul membre de la rédaction suffisamment stupide pour y voir là une forme de promotion. Problème, il n'a plus regardé The Walking Dead depuis la saison 2.

ATTENTION SPOILERS.

 

Photo

Wow, ça a l'air super vénère vu comme ça

 

C'EST QUI TOUS CES GENS ?

Il parait que Carl (Chandler Riggs), il est mort. Alors forcément, les gens sont tristes. Surtout Rick (Andrew Lincoln), son père, qui a enfin décidé de lire la lettre que son gamin lui a adressé avant de mourir. Et c'est donc les yeux mouillés qu'il découvre que son rejeton, en fait il était pas si débile. Dans sa vibrante missive, Carl demande à son père de penser un peu à la vie parce que c'est quand même précieux et que la guerre, c'est mal. Il veut qu'il fasse la paix avec Negan parce que, alors qu'il était en train de claquer, il a quand même eu le temps de réfléchir à ce que tout ce que ça impliquait et il est pas super d'accord. Comme pour bien donner du poids à ses paroles, les scénaristes mettent des enfants en arrière-plan de Rick, histoire qu'il soit encore plus ému et qu'il rappelle aux spectateurs que même s'il ne fait pas grand chose en ce moment, le gentil héros c'est lui.

Au Sanctuaire, Gregory (sais pas c'est qui) se retrouve face à Simon (oh putain c'est Trevor de GTA 5 !! Dingue...) qui est devenu le chef et qui veut tuer Gregory (Xander Berkeley) parce que bon, la traîtrise, ça va 5 minutes. Mais Gregory c'est un malin alors il lui dit qu'il a encore besoin de lui. Simon, il trouve que c'est pas con mais il lui répond qu'il a besoin de quelqu'un pour faire le café. On se doute bien que Gregory est ok. 

 

Photo Episode 15Rick lit enfin la lettre. Ça ne lui aura pris que quelques épisodes.

 

SARDINES ET MULET

De son côté, Eugene (je sais pas c'est qui mais il est bizarre. Avec son mulet et son accent, il doit être texan) prépare des pâtes aux sardines parce que ça lui rappelle sa vie d'étudiant. Et puis, il n'est pas très content parce que la production de munitions les oblige à une cadence infernale et en plus Gabriel, il fait mal son boulot. Et il est malade aussi. Quelle feignasse. Il explique qu'en fait, il fait pas exprès de mal faire des balles mais si un peu quand même, parce qu'il en a marre de voir des gens mourir et que lui, il veut que tout le monde gambade dans les prairies de l'insouciance, youkaïdi, youkaïda.

Alors, Eugene (Josh McDermitt) l'envoie au coin. Littéralement. Quand il est dehors, Eugene se fait kidnapper par Daryl (ah tiens, il est toujours là, lui) et par Rosita (connais pas) qui veulent l'emmener à la Colline pour utiliser son savoir pour survivre (ça doit être en rapport avec sa recette des pâtes aux sardines). Mais ils tombent sur des zombies en chemin. Pendant que Daryl (Norman Reedus)  les tue, Eugene, il vomit sur Rosita pour se barrer.... et ça marche ! Les deux, ils passent dans un coin où y a plein de cendres d'êtres humains, genre des gros tas bien voyants mais ils pensent que Eugene, il s'est enfui. Alors ils s'en vont. Mais Eugene, malin comme un singe, sort de sa cachette : il était caché dans le tas le plus gros du coin, juste à côté d'eux.

 

Photo Episode 15Negan joue au BG

 

Et y a Negan (Jeffrey Dean Morgan) qui revient aussi et il est pas content. Il reprend le contrôle des Sauveurs en pardonnant à Simon et en planifiant l'attaque ultime contre la Colline. Et à côté, il prévient Dwight qu'il va avoir besoin de lui. Sauf que Simon, il l'a un peu mauvaise alors il prévoit de buter Negan parce qu'il aime bien être chef. Sauf que Negan débarque, tue tous les rebelles, c'est Dwight qui l'a tuyauté.

On ne peut vraiment plus faire confiance à personne. Negan laisse la vie sauve à Simon et lui propose un combat à mains nues devant tout le monde pour montrer "cékikidomine". Forcément, Simon se prend une branlée et pendant que Negan l'étrangle, Dwight en profite pour libérer Gregory et lui filer le plan d'attaque qu'il doit remettre à Rick pour qu'ils se préparent à l'assaut.

 

Photo Episode 15Oh putain ! Trevor de GTA 5 ! Mortel !

 

LA BATTE DE LA VICTOIRE

Maintenant que Simon est dead (celui de Walking Dead hein, pas le nôtre), Dwight devient le nouveau bras droit du Sanctuaire. Sauf que Negan, on la lui fait pas. Il piège Dwight parce qu'il sait que c'est un traitre. Y a Laura (connais pas non plus) qu'est là, bien vivante et qui raconte la vérité sur la traitrise de Dwight (Austin Amelio). Et Negan il lui avoue qu'il savait que c'était un gros bâtard et qu'il a fait exprès de monter un plan bidon pour que Rick il tombe dans un gros piège et se fasse exploser la gueule, ce qui n'est pas très sport.

Alors que tout le monde se prépare à la baston, y a Michonne (Danai Gurira) qui appelle Negan depuis un fond vert de toit d'immeuble. Elle lui lit la lettre que Carl a écrit à Negan et, décidément, il avait tout compris ce gamin, dommage qu'il soit mort. Il demande à Negan de pas taper son papa parce qu'il est sympa mais Negan, il le prend vachement mal. Parce que pour lui, c'est Rick qui a commencé, alors il va tous les tuer. Et pour bien montrer à Michonne qu'il ne plaisante pas, il explose son talkie. C'est pas très poli. Ah et sinon y a un type qui fait du camping dans les bois (Aaron, je crois, mais je sais pas qui c'est). sauf que ça se passe mal, y a des zombies et il perd son couteau dans une flaque. Mais il s'en sort pour se retrouver face à des gamins. Il leur dit que c'est les Sauveurs qui ont tué Enid (?) et que bon, il faudrait penser à leur maraver la tronche. Et puis c'est tout.

 

Photo Episode 15Eugene mange des pâtes aux sardines.

 

C'EST LONG, C'EST CHIANT

Alors le souci, si vous voulez, c'est qu'on a l'impression qu'il se passe plein de trucs mais en fait non. On a surtout l'impression que l'intrigue fait du surplace. Un peu comme les acteurs qui prennent bien leur temps pour prononcer chaque mot histoire de remplir les 50 minutes que durent cet épisode. On notera aussi la fâcheuse tendance qui consiste à couper une action en plein milieu pour passer à autre chose. Parce que ça doit coûter trop cher de faire de la baston et que bon, si la série parlait d'une bataille mortelle contre des zombies, ça se saurait.

Les traîtrises à répétition, c'est bien relou, tout comme le côté Santa Barbara du pauvre dès qu'il s'agit de Rick. Le passage avec la lettre, avec la petite musique triste parce que bon... c'est triste, prouve bien à quel point la série n'est plus qu'un piège grand public qui reprend tous les codes du sitcom dans un récit d'horreur qui ne fait même plus frissonner. Alors certes, il y a bien un discours sur le pouvoir, le fascisme, la course à l'armement aveugle et la nécessaire réconciliation pour éviter l'extinction, mais il faudrait dire aux scénaristes de ne plus laisser leur ordinateur ouvert quand leur gamin de 12 ans est dans le coin. Il pourrait s'en servir pour écrire un épisode.

 

Photo Episode 15Croyez-le ou non, mais Negan est super colère sur cette image

 

Après, l'épisode annonce effectivement une grosse bagarre pour la fin de la saison mais il y a quand même des chances que ça soit un peu plan-plan parce que tout ce beau monde n'a pas l'air super motivé quand on y regarde de plus près.

 

Bref, The Walking Dead se suit plus par obligation que par passion. Au final, c'était quand même mieux à la saison 2, au moins ça bougeait et y avait de vrais personnages. Bon, Simon, tu t'es assez reposé, reviens maintenant. Parce que perso, je ne me vois pas me retaper un autre épisode la semaine prochaine. La vie est trop précieuse. Ou alors je prends des vacances après.

 

Photo Episode 15

Nan mais Trevor quoi !

commentaires lecteurs votre commentaire !

Stephash
12/05/2018 à 18:49

On peut parler de Daryl? Il sert encore à quelque chose à part gromeler trois mots par saison et se cacher derrière ses tifs dégueulasses? Gregory peut à l’aise le remplacer vu comment il gère pour passer du sanctuaire à la colline tranquillou...

wtf
15/04/2018 à 22:30

on parle de la teleportation de Gregory cher les sauveurs???? jusqu'a preuve du contraire il etait avec ceux qui se sont evadés de la colline et se sont fait buter par rick ou j'ai raté quelque chose???

Chris
15/04/2018 à 16:19

Juste pour dire que je me sens offensé par le titre : Santa Barbara est mille fois plus rythmé et intéressant que la daube qu'est devenue cette série !

ttdog
13/04/2018 à 09:27

La pire scène en carton : les mecs infectés qui se zombifie en 2min 30 dans la maison de la colline et, comme par hasard : au même moment!
Et le pire de tout, 2 personnes se font attaqués et bouffé sans lacher le moindre cri!
Le zombi qui tombe dans l'escalier sans réveiller personne... bref comme tu dit je suis cette série par obligation car je l'ai commencer mais elle est vide de sens depuis la saison 6...
Tout est trop exagéré, on dirait une parodie par moment c'est dommage...

Vince
11/04/2018 à 02:13

Non mais ce vomi quoi ! Je ne sais pas combien de scénaristes ils ont mais ils se sont tous mis d'accord là dessus...
Ahahah ce foutage de gueule

Tartiflette
10/04/2018 à 23:20

J’en ai vu des couilles molles, mais des comme toi, rarement.
Va matter Greys anatomie si t’aimes pas Rick et ses amis les morbides.
WTF!

vhique
10/04/2018 à 13:35

donc si je résume bien :

agrou-grou! contre ouin-ouin!

bigmiches
10/04/2018 à 10:57

je rigole autant devant vos critiques que devant les épisodes qui défilent... ça sert au moins à ça cette saison 8 !
ps : OMG le passage dans les bois où Aaron se tourne de tous les côtés pour ne pas voir les zombie à 5 m ! par pitié lâchez mes côtes ! :)

REA
10/04/2018 à 10:44

Daryl le super traqueur qui se fait semer par Eugène.

évadage
10/04/2018 à 08:57

En lisant la critique, j'ai revu la journaliste d'idiocraty qui jacte au prétoire. :) Bravo.

Plus

votre commentaire