The Walking Dead - Saison 8 Episode 4 : Tigrou fait la bagarre

Mise à jour : 22/11/2017 02:26 - Créé : 13 novembre 2017 - Jacques-Henry Poucave
Photo
190 réactions

La guerre la plus lente de tous les temps se poursuit, après trois épisodes parmi les plus catastrophiques jamais proposés par Walking Dead.

ATTENTION SPOILERS

 

Photo Andrew Lincoln

Andrew Lincoln

 

PUTAIN DE VIETNAM

Sans doute désireux d’éprouver l’endurance du public et notre capacité à accoucher de métaphores foireuses débilo-scatologiques, les scénaristes du show phare de AMC ont jusqu’à présent fait de leur mieux pour dégoûter la plupart des êtres humains normalement constitués de regarder la série.

Parce qu’un peu de chantage émotionnel en carton ne fait jamais de mal, nous retrouvons Ezekiel le temps d’un flash-back au piano, censé nous rappeler que nous l’avions abandonné à un sort incertain, que peut-être même qu’il est mort, et que c’est trop triste que tous les figurants qui l’accompagnaient aient mangé du plomb projeté vers eux à grande vitesse.

Histoire de ne pas rompre avec les atroces habitudes de la série, le gourou nous offre un discours tout pété, interprété n’importe comment, sous les yeux numériques d’un tigre qui ferait passer l’antique Hugo Délire pour une expérimentation de réalité virtuelle visionnaire.

 

Photo

"Je suis sûr qu'on va vraiment tous très très bien s'en sortir."

 

Et en effet, comme tout le monde a décidé de se sacrifier pour le leader le moins charismatique depuis Michel Rocard, Ezekiel se réveille sous un tas de cadavres fumants, et réalise que tous ses copains ont été découpés à la mitrailleuse lourde. Heureusement pour lui, personne n’a eu envie de se transformer trop vite en zombie, et il peut observer pépouze ses sujets, commencer à baver et déambuler comme des millenials en hypoglycémie.

Néanmoins, on ne va pas se plaindre, les rares sources de satisfaction du show provenant des maquillages de zombies réalisés par KNB et Greg Nicotero, comme d’habitude, à part deux trois gerbes numériques franchement minables, les prothèses et autres effets prosthétiques sont du plus bel effet.

Pendant ce temps-là, Carol a décidé de se faire toute seule les gros bourrins à la mitraillette. Après avoir éclairci leurs rangs elle échappe de peu à une rafale adverse, tandis que de son côté Ezekiel se fait kidnapper par un type qui s’efforce manifestement de ressembler à un tueur des années 70. Ce dernier lui explique le plan le plus stupide du monde, à savoir voler les gros guns et les apporter ainsi que son prisonnier, à Negan.

 

Photo"Heureusement que je suis immortelle hein."

 

CHRISTMAS CAROL

Après une dizaine de minutes de faux suspense, le bras droit d’Ezekiel, Jerry nous surprend en dévoilant qu’il est vivant, et capable de trancher un homme en deux d’un simple coup de hache. Adieu le psycho killer teubé, le Roi de l’éloquence pour les nuls peut reprendre sa route. De son côté, Carol joue à ses adversaires surarmés le bon vieux coup du « En fait je m’ai gourée, je suis avec vous les méchants ».

Comme les scénaristes devaient avoir une petite tendinite à force de coucher sur le papier tant de formidables concepts, les Sauveurs gobent le mensonge ridicule de Carol. Alors que cette dernière est sur le pont de les achever, elle aperçoit notre pauvre souverain acculé derrière le grillage avec son ami, entouré de morts-vivants.

 

Photo"Bonjour je suis un méchant générique, promis à un sort tragique."

 

Carol le sauve, laissant les armes de gros calibre lui échapper. La situation pourrait être dramatique et Negan retrouver ainsi un armement capable de décimer les gentils, mais heureusement, grâce à son sixième sens de super héros intuable grâce à un super contrat, Rick apparaît comme par magie sur la route et prend en chasse les gardiens des mitrailleuses lourdes.

Aidé de Daryl, il leur prouve qu’il est vraiment extrêmement complexe de viser une Jeep avec une arme de calibre 50, et nous confirme que la durée de vie des figurants dans Walking Dead oscille entre le néant et pas grand-chose.

 

PhotoTigrou est très colère

 

TIGROU FOR THE WIN

Ezekiel, Carol et Jerry, ralentis par leur roi amoché, se retrouvent bientôt dans un bras d’égout brumeux, encerclé par les zombies. On se dit qu’enfin, on va avoir droit à une séquence un peu angoissante et gore, que voilà, après huit siècles à somnoler devant des fusillades atrocement chorégraphiées, on va avoir droit à un peu de viande.

Sauf que Shiva, le tigre super classe échappé du processeur d’une Playstation 2 qui aurait passé les dix dernières années au fond d’un étang, intervient. Après quelques boulottages de zomblards qui permettent au héros de s’échapper, Tigrou se fait dévorer à son tour. La séquence est techniquement honteuse, découpée à la truelle et handicapée par des effets spéciaux atroces, mais il y a deux bonnes nouvelles.

Tout d’abord, on peut espérer être débarrassés de ce gadget animalier, aussi embarrassant dans le comics qu’ici, et sinon, si les gars de Walking Dead veulent se la jouer Game of Thrones et nous faire un tigre zombie, on se dit qu’on tient peut-être un nouveau sommet de pourrissement, de ce qui fut jadis une œuvre éminemment recommandable.

 

PhotoOh chat alors ! (désolé)

 

On ne comprend décidément pas ce qui pousse le show à se focaliser aussi longtemps sur des éléments qu’il ne maîtrise en rien. Jamais le récit de Robert Kirkman n’a été compétent en matière d’action, et c’est bien normal, tant les gros flingages ne font pas partie de son ADN.

Mais quand c’est cette dimension qui prend toute la place, aux dépends de la cohérence, de la psychologie, du rythme et de l’atmosphère, on a littéralement le sentiment de voir la série se désagréger sous nos yeux. Peut-être cela a–t-il à voir avec le choix de transformer ce qui était originellement un siège particulièrement retors et cruel en une grande guérilla géographiquement étendue. Un choix de spectacle pas irrationnel, mais qui va contre les origines de Walking Dead et son orientation passée. 

 

PhotoSi même les seconds couteaux tous pétés deviennent impossible à zigouiller...

commentaires lecteurs votre commentaire !

Kouak 16/11/2017 à 10:51

J'ai vu, je ne suis pas convaincu, je n'en suis toujours pas revenu...
J'arrête là...Je me contenterai des résumés...

Les mecs ne prennent même plus la peine de faire éjecter des douilles des fusils lorsqu'ils tirent...
D'ailleurs les culasses ne bougent même pas...
Je ne sais pas s'ils sont au courant, mais la plupart des gens ont des "écrans larges" maintenant...
Feraient bien de faire gaffe aux "détails"...
Le coup du cadenas...Oooooooooh là là....Une bastos et c'est terminé...
Sans compter que le "all black" de service coupe un mec en deux et 5 minutes plus tard il échoue devant un cadenas bricoman avec sa grosse francisque...
Et la poursuite du camion transportant les mitrailleuses...Je ne savais si je devais en pleurer ou en rire...J'ai choisi d'en pleurer de rire...
Et Carol dans son faux plafond qui flingue sans voir les mecs et qui les abat tous d'une rafale...
Sans compter qu'on se demande comment elle tient sur des plaques de polystyrène...
Et comment est-elle grimpée là-haut ?
Ceux qui ont pratiqué la "planche irlandaise" comprendrons...
Bref, il y a tellement à dire sur ce je m'en foustisme intégral...
Je laisse tomber...Et merde ! Ça me fait vraiment ch..!!

Et dire qu'un cascadeur à perdu la vie pendant le tournage de cette saison...
Un véritable gâchis...

Pitre 16/11/2017 à 00:36

super Episode 4, le meilleur de la saison. Enfin non pas l'épisode en lui même mais la critique d'écran large la meilleur de la saison. Coté série elle s'est spécialisée dans le personnage foireux. on nous avais promis le pire méchant du monde des série, on a eu ce gros naze de Negan complètement insignifiant et vide du moindre intérêt. Aujourd'hui nous constatons que le king à le charisme d'une huître et l'éloquence d'un bulot (prenez n'importe quel mollusque ça marche aussi). Enfin une excellente nouvelle tout de même nous ne verrons plus le tigre (cousin lointain d'une biche vue précédemment) quoique finalement ses apparitions me faisaient bien marrer il va peut être me manquer. Peace to shiva !

Kouak 14/11/2017 à 14:56

Ça va trop vite ! (Pour une fois)
Ils veulent trop coller à la BD...
Ce n'est que le 4ème épisode...
A ce train là le cas Negan est plié à la mi-saison...

Je ne vois pas comment tenir 8 épisodes de plus avec les "saviors"...
Même en incluant un volet Negan "spécial origines"...(C'est Strange !)
Soit ils tirent au maximum sur la corde (Oooooh mazette!), soit les emmerdeurs suivants arrivent rapidos...
Ce qui expliquerait les "images bucoliques" d'un Rick grisonnant dans le 1er épisode...

Bref, le fait de me demander comment ils vont traiter l'histoire à venir m'intéresse plus que la série elle même...

Rick 14/11/2017 à 11:59

Vous êtes incohérent dans votre notation quand on sait que vous avez mis la note de 3 étoiles à l'épisode avec l'immonde biche alors que niveau stupidité du comportement des personnages, incohérences et effets spéciaux, on avait atteint le sommet de la nullité...

Simon Riaux - Rédaction 14/11/2017 à 10:51

@Negan

Tout simplement parce que le genre dans lequel elle s'inscrit, l'oeuvre qu'elle adapte, l'audience qu'elle génère, en font une production qu'on souhaite suivre, quand bien même la direction qu'elle prend nous pique les yeux.

macca 14/11/2017 à 09:50

Jerry coupe un mec en deux d'un coup avec sa méga hache mais n'arrive pas a couper un cadenas avec !!!!!

Joe l'indien 14/11/2017 à 09:46

J'ai arrêté de suivre la série depuis la saison 7 oui j'ai réussi à m'en détacher, comme une victime du syndrome de Stockholm. Mais mon petit plaisir depuis c'est de venir lire les "résumé" de chaque diffusion par EL. J'adore comment vous tourner en ridicule TWD parce qu'il faut bien le reconnaitre elle aurait du s'arrêter depuis un bon bout de temps. Peace!

Chris 14/11/2017 à 06:45

Avis à ceux qui suggèrent aux rédacteurs d'arrêter de regarder la série s'ils ne l'aiment pas : pourquoi ne pas suivre vos propres conseils et cesser de lire les critiques qui vous indisposent ?

Ra9ra8 14/11/2017 à 01:24

La serie tourne en rond depuis la mort de glenn cest pas nouveau mais avant les gens ce sont pleint du manque d'action que cetait trop lent maintenant que ca bouge ca ce plein aussi faudrait savoir ... et puis soit disant les scenarios sont mauvais ca aussi cest pas nouveau cest comme sa depuis la saison 3 faut arreter de faire les surpris cest une serie de survival et cest ce que lon voit depuis le debut des centaines d'incoherences yen avait deja avant

dams50 14/11/2017 à 00:22

ro là là, encore un épisode navrant. Et hop, un énième discours d'un roi (enfin déchu, ce qui devrait nous épargner pour la suite). Et un tigre de 250 kg, qui se fait avoir par 5 zombies qui n'ont plus la peau que sur les os. Ben voyons ...
Et une Carole à la maternelle "bon, pouce les gars, on dit qu'en fait, je m'étais trompé et on devient copains d'accord ?". Mais, mais ..., c koi cette manière de nous prendre pour des abrutis ?

Bon, sinon, vu que Georges Miller est pas près de faire son mad max 5, faudrait lui demander si Walking Dead ca l'intéresserait pas des fois, en attendant que ça se décante avec Warner.

Plus

votre commentaire