Walking Dead saison 9 épisode 13 : la baston des Chuchotueurs

Mise à jour : 13/03/2019 13:32 - Créé : 13 mars 2019 - Simon Riaux
photo
10 réactions

Curieuse créature que cette saison 9 de Walking Dead, qui aura alterné l'abominable, le risible... Et le meilleur. Depuis l'arrivée des Chuchoteurs, le show retrouve des couleurs qu'on pensait perdues à jamais. Pour combien de temps ?

ATTENTION SPOILERS.

 

photoUne bonne gueule de porte-bonheur

WALKING KERMESSE

Cette semaine, Walking Dead propose un programme plutôt alléchant. D’une part, le duel annoncé entre Daryl (Norman Reedus) et Bêta, de l’autre une première confrontation entre le peuple de bisounours crado-hippies de la Colline et des nouveaux venus, les Maraudeurs. Etant donné qu’on n’attend plus rien des troupes de ce grand escogriffe d’Ezekiel depuis une paye, la principale espérance provient du fait que ces nouveaux bad guys pourraient bien les transformer en ris de veau avec supplément crème de pus.

Malheureusement, les scénaristes paraissent décider à assumer leur ligne babos turbo-LOL, en permettant à tous ces vilains demeurés de devenir les meilleurs copains du monde suite à une proposition qu’ils ne sauraient refuser : une séance de cinoche. Il faut avoir assez peu de dignité pour s’autoriser à métamorphoser des déglingos caractérisés comme des tueurs impitoyables en chevaliers servants de la Route accompagnés d’un morceau de blues. Et il ne faut pas beaucoup plus de dignité pour noircir des pages à ce sujet, mais que voulez-vous, c’est la vie que nous avons choisi.

 

photo"Tiens voilà de la chair à canon !"

 

Néanmoins reconnaissons à cette branche de l’épisode, éminemment ridicule, de se dérouler à toute vitesse, là où il n’y a pas si longtemps, Walking Dead aurait délayé la sauce pendant huit saisons pour traiter superficiellement des hémorroïdes de ces cowboys en carton. Par conséquent, une grande partie du casting semble de plus en plus étrangère au récit principal. Et voilà une occasion idéal d'éclaircir les rangs d'une série encore trop densément peuplée.

 

READY TO RUMBLE

Pour la troisième fois, le segment dédié aux Chuchoteurs et à leurs mésaventures s’avère, et de loin, le plus fort du chapitre qui nous intéresse. La confrontation entre la Team Daryl et la Team Bêta est tout simplement une des plus violentes et brutales offertes par le show depuis des années. Contre toute attente, et bien que Norman Reedus n’ait à priori pas prévu de quitter la série, pas évident de se convaincre qu’il n’a rien à craindre contre le colosse qui vient le combattre.

 

photo Bêta

 

Particulièrement bien découpée, cette longue bataille gère idéalement l’espace, se montre assez économe d’effets, tout en replaçant la menace sur un angle purement physique. Les coups pleuvent, ils font mal, entre les égorgements et autres mutilations, tout le monde en aura pour son compte.

La série nous a habitués de longue date à ces duels inachevés, laissant les deux protagonistes sur leur fin, promis à un nouvel affrontement paroxystique. Mais pour une fois, cette construction semble mue par une véritable logique, et ne pas abandonner les deux belligérants sans leur avoir proposé de véritable progression dramatique.

Enfin, on appréciera la petite incartade dans le camp des Chuchoteurs, qui permet, en toute simplicité et en une poignée de plans, d’apprécier encore une fois la philosophie et les rites de la communauté. Alors qu’un blessé, entouré de ses proches, accepte la contamination comme une étape spirituelle, plus qu’une mort atroce, c’est bien tout le schéma des valeurs de Walking Dead qui tremble, emmené par le charisme d'Alpha (Samantha Morton).

 

photoA mort la mort

 

Avec un panache franchement inattendu, la série nous rappelle que quand elle colle à l’action et ne s’embourbe pas dans la psychologie de personnage à demi-trépané, elle peut se montrer terriblement intense et palpitante. Reste un constat, à la fois prometteur pour la suite, mais un peu amer : rien n’est aussi intéressant que la destinée des Marcheurs. Du coup, on se surprendrait presque à les voir triompher, pour suivre désormais cette troupe monstrueuse, qui rebat – un peu – les cartes du zombie flick.

 

photoA votre santé, et à la semaine prochaine !

commentaires lecteurs votre commentaire !

Jimmy
14/03/2019 à 14:05

Meilleur épisode depuis pas mal de temps. On avait fini par s'endormir sur des épisodes de transition, voilà enfin un peu d'action de bonne facture. reste à injecter un nouveau souffle épique à l'ensemble pour retrouver des couleurs et pas cette soupe de navet qui plane sur la série depuis 3 saisons.

Sébastien
14/03/2019 à 00:04

Ça existe encore cette série? Le soap-opéra soaporifique sans queue ni tête écrasée de zombie écrite par des revenants sans cervelle?

Saison 11: rencontre avec les "footballeurs": une bande de morts-vivants footeux qui dévorent l'équipe adversaire en cas de victoire. Heureusement, la communauté des lutins-ninjas qui avaient réussi à survivre sous terre depuis toutes ces années sans se faire repérer décident de s'allier avec le Royaume des fées dirigé par Peter Pan (ben oui, faut suivre) pour combattre la horde des Moustiqueurs, zombies-mutants-volants.

The Walking Dead, la première série sur les zombies écrite par les zombies eux-mêmes.

aqualand
13/03/2019 à 18:47

quelle belle saison 9, tant pis pour les pseudo fans en carton qui ont laché mdr

666
13/03/2019 à 18:12

3 étoilé et demi vous avez prix quoi les gans comme drogue

Away with you from that crap
13/03/2019 à 15:43

C'était pas mal, les épisodes s'enchaînent maintenant en temps réel, Toutefois, ces événements relèvent plus d'un série d'action que de fantastique. La meilleure chose qui pourrait arriver pour cette série serait de revenir à 4-5 personnages principaux.

Gontran Bonheur
13/03/2019 à 14:21

@Louig
Bernardo... lol

Très bon épisode. Cet affrontement "surprise" n'est pas sans rappeler celui de Rick / Negan quand le 1er lui fonce dessus en voiture, et le traque dans un vieille immeuble (saison 7 je crois).

Forcément, on ne craint ni pour Daryl, ni pour Bêta.
J'ai bien aimé l'argument pour convaincre les maurauders. Un film ? Comment redonner l'espoir, et retrouver de la civilité. D'ailleurs Tara a bizarrement eu "un moment" avec le leader.

Rick
13/03/2019 à 14:17

3,5 étoiles pour un épisode... Champagne ! Ça fait depuis la saison 6 que écran large n'avait pas mis une telle note, mais à l'époque l'auteure était moins exigeante que Jacques Henri Poucave ou Simon Riaux, il faut le souligner...

Simon Riaux - Rédaction
13/03/2019 à 13:48

@Negan

Les Chuchoteurs, c'est le premier bon truc du côté des méchants en 9 saisons. Et Alpha est juste parfaite, génialement interprétée par Samantha Morton.

Louig
13/03/2019 à 13:45

Dans la vie il y a des moments gênants et il y a the walking dead ... les maraudeurs c'était déjà sympa mais alors Bernardo qui entend le mec au couteau derrière elle ^^

Negan
13/03/2019 à 13:42

Je penser que vous aviez arrêter de regarder avec toutes les critiques que vous avez faite précédemment . En tt cas moi perso je suis un peu déçu des chuchoteurs c est tellement plus intense en tt point de vue dans les comics et l actrice qui joue alpha est une catastrophe

votre commentaire