The Flash Saison 2 Episode 18 : Zoom, les origines

Florian Descamps | 25 avril 2016
6
default_large

Après nous avoir appris qui était Zoom il y a quelques semaines, The Flash nous revient aujourd’hui en explorant les origines du mal. Flashback, enfance traumatique et reconstruction sont au programme de l’épisode.

Zoom : Le commencement 

Et une fois n’est pas coutume, c’est sur le personnage de Zoom que débutera l’épisode. Alors qu’Hunter Zolomon (qui deviendra plus tard Jay Garrick) flirte ainsi avec le sommeil dans son lit d’enfant, un bruit l’attire à l’étage inférieur et les ennuis commencent : son père, soldat semble-t-il déséquilibré, frappe sa mère avant de l’obliger à assister à son meurtre. Des origines donc surprenantes, mais importantes quant à la suite de l’épisode.

Zoom, les origines


Ainsi, après avoir rouvert une brèche menant à Terre 2 et piégé Zoom, nos héros tenteront de le mettre face à ses méfaits, utilisant ses traumatismes d’enfance pour le perturber et tenter de lui remettre les idées en place. C’est que lui et Barry se ressemblent fortement, tous deux ayant vu leurs mères assassinées dans leur enfance, sauf que Zoom n’a malheureusement pas eu droit à l’amour et la bienveillance d’une famille d’accueil. Un segment prit par les scénaristes qui n’en dit pas plus sur le final de la saison, mais qui, semble construire aujourd’hui le super vilain le plus complexe et nuancé qu’ait connue la série.

Barry, enfin le plus rapide ?

Nous y voilà ! Après deux ans d’efforts, nombre de confrontations à ses ennemis et un voyage temporel, Barry y est arrivé : grâce à la machine à tachyon construite d’après les conseils de Reverse Flash. Barry Allen est désormais quatre fois plus rapide qu’avant et tout simplement plus rapide que Zoom. Une nouvelle qui contrairement aux attentes va semer la discorde dans le groupe, puisqu’alors que Barry, Cisco et Caitlin se font une joie de tenter de rouvrir les failles pour aller combattre Zoom, Harrison Wells y appose une ferme désapprobation.

Barry, enfin le plus rapide ?
Si l’on assiste en apparence à une simple divergence d’opinions, voilà en revanche une intéressante réflexion sur le fait même d’être un superhéros, de l’attache à vouloir bien faire aux limites morales qu’il faut savoir donner à sa propre supériorité. Terre 2 étant un monde parallèle et sa menace pouvant mettre en péril son propre monde, quel intérêt aurait en effet Flash à y retourner ? Une question de morale à laquelle l’épisode va répondre de plusieurs manières, puisqu’après que Cisco eût manqué de tout abandonner par peur que l’attrait du pouvoir ne le change, Zoom se saisira de Wally pour le forcer à lui donner sa vitesse. L'issue étant en outre favorable super-vilain, qui récupère enfin la vitesse de Barry avant de kidnapper Caitlin... Les prochains épisodes risquent d'être forts en rebondissements.

 

Iris et ses amours

On se souvient que l'éditeur d'Iris l'avait invité à un rendez-vous amoureux dans l'épisode précédent. Bien qu'elle n'ait pas tout de suite compris ses intentions, la belle lui avait d'ailleurs signalé qu'elles étaient réciproques et qu'elle n'était pas contre une nouvelle tentative. On attendait donc naturellement de retrouver les tourtereaux cette semaine... Et les interrogations nous ont surpris.

Iris et ses amours
C'est qu'après la mort d'Eddie Thawne, l'apparition de Patty Spivot ou les plus récents tourments de nos amis, on avait oublié qu'Iris et Barry étaient destinés à finir ensemble, à l'instar du couple modèle qu'ils forment sur Terre 2. Et plutôt tracassée par ce destin inéluctable qui lui est annoncé, la belle semble écarter les avances de son patron au profit de Barry. Se dirigerait-on enfin vers une idylle entre nos deux amis ?

Dix-huitième et donc intéressant épisode que les aventures du jour de The Flash. Le mérite à une certaine introspection des motivations d'un superhéros, et à des événements annonciateurs d'une fin de saison pour le moins haletante.

commentaires lecteurs votre commentaire !

Florian Descamps - Rédaction
26/04/2016 à 18:59

@matlaval : Toutes mes excuses pour ça. C'était stupide.

À force d'écrire chaque semaine sur la série et suivre les commentaires des lecteurs/échanger avec eux, j'avoue que j'ai considéré un peu hâtivement que nous en étions tous au même point. Ça ne se reproduira pas !

mikegyver
26/04/2016 à 11:53

je pense qu'avant de tout juger, il faudrait voir l'episode d'apres,

car oui ca fait "rushé" , a la fin tout le monde dis oui a Zoom, mais ca sent le plan preparé, donc avec l'episode 19 on aura tout les tenants et aboutissants.

matlaval
26/04/2016 à 08:47

vous semblez avoir pris en compte ma remarque d'hier, c'est deja ça. si je peux vous donner un conseil, pour les images de la page d'accueil pour ne spoiler personne, mettez une image du logo de chaque série
, ce sera bien plus sur pour tout le monde

Gab
25/04/2016 à 20:21

J'ai beaucoup aimé l'épisode moi.

Ouais, il est de manière générale pas mal rushé, mais pas plus que certains épisodes clés de la saison 1 (sans parler de la fin de première partie de celle-ci) et à chaque fois ça a débouché sur un final qui mettait tout le monde d'accord.

Les épisodes rushés, c'est un peu le lot des séries "Monsters of the week", à un moment, malgré tout le build-up, il faut en sacrifier un pour faire avancer les choses.

Sinon, ouais, pas top le spoil de l'image de couv'... mais ça a heureusement été modifié

Jeff
25/04/2016 à 19:41

Alors ça c'est la meilleure, vous donnez 4/5 à l'épisode, c'est une blague? Ca montre le peu de confiance qu'on peut avoir concernant vos avis..
Cet épisode est le pire épisode jamais fait et voila pourquoi :

Cet épisode est honteux. Après tout le build-up autour du personnage de Zoom, du gain de vitesse de Flash, on nous sert « ça » en guise de climax ? Autant le passé de Zoom est plutôt bien fichu, autant les événements de cet épisode sont d’un risible sans précédent dans cette série.
Commençons par Vibe qui ouvre les portails : losqu’il essaie pour la première fois, Barry est-il prêt pour se battre contre Zoom ? Nope. Il est même pas en costume.
On nous introduit l’objet qu’on a pu voir dans l’épisode crossover avec Supergirl et il ne sert à peu près à rien, puisque Flash l’abandonne après l’unique fois où il s’en est servi.
Zoom échappe au piège de la Team Flash pour enlever Wally, et c’est là qu’on arrive au point le plus absurde de l’épisode :
– Barry accepte de lui donner sa vitesse (ce qui est déjà aberrant)
– Zoom libère Wally avant d’être certain que Barry tiendra parole
– Zoom et la Team Flash font une réunion tupéroir et papotent autour des points noirs de l’intrigue comme des vieux potes !! (là je dois dire que j’en revenais pas)
– Wells, qui a si peur pour sa fille, AIDE ZOOM et vole la vitesse de Barry !
– Après cet enchaînement improbable d’événements pathétiques, on nous sert une Caitlin pleurnicharde en guise d’apothéose de (l’inexistante) tension dramatique ?
C’est invraisemblable et hallucinant ! J’en reviens toujours pas. On aurait dit une mauvaise fanfiction. Certes, la Team Flash a sûrement un plan qu’elle nous révélera lors du prochain épisode (et si c’est pas le cas c’est inadmissible), mais Zoom méritait un bien meilleur traitement ! Ici tout est rushé de la mauvaise façon, les événements grotesques s’enchaînent sans s’arrêter et la tension qui aurait pu (et dû !) être épique est totalement ratée.

Et le plus aberrant est le fait que Barry devient justement l'homme le plus rapide du monde mais pendant 5 mn apparemment puisque lorsque Zoom procède à l'échange, Barry ne tente strictement rien alors qu'il est 40% plus rapide avec l'appareil..

matlaval
25/04/2016 à 17:10

Merci ecranlarge pour le gros spoilers. je me suis réservé la seconde saison a regarder, comme des centaines d'autres surement. et en une seule photo sur l'accueil de votre site, vous venez de casser des semaines de privation (zoom démasqué épisode 18). continuez comme ça vous tenez le bon bout.

votre commentaire