The Flash Saison 2 Episode 9 : Alliance Fatale

Florian Descamps | 10 décembre 2015
1
default_large

Dernier épisode de l'année et donc fin de première partie de saison pour The Flash. Association maléfique, importants secrets et nouvelles idylles sont au programme de l'épisode.

Trois hommes pour un méta-humain

Et alors que l’on avait quitté nos héros victorieux de Vandal Savage dans le dernier épisode d'Arrow, celui du jour s’ouvre sur une confrontation entre Harrison Wells et Zoom du côté de S.T.A.R. Labs où, après quelques coups échangés, ce dernier se fend d’un « Joyeux Noël ». Si l'on apprendra plus tard que tous deux viennent de passer un marché autour du destin de Barry et Jessie Quick, le ton est donné : avant d'être l'épisode final de la mi-saison, les aventures de cette semaine seront surtout placées sous le joug des fêtes de fin d’année. L’occasion pour Mark Mardon de réapparaître en ville une idée en tête, sortir Léonard Snart et le Trickster de prison et former un gang capable de détrôner Flash.

 


Une manière pour les scénaristes d’à nouveau bousculer l’assurance de Barry, puisqu’après que Snart se soit décidé à leur fausser compagnie, Mark Mardon et le Trickster vont mettre au point l’un des plus ingénieux plans concoctés par des super-vilains. Alors que Mardon s'occupera ainsi d'attirer Barry sur l'une des places publiques de Central City, le Trickster y aura lui passé la journée déguisé en Père Noël, subterfuge grâce auquel il « offrira » une centaine de cadeaux piégés à divers enfants de la ville. Le but ? Pousser Barry à se soumettre en échange de la désactivation des bombes et faciliter son assassinat. Heureusement pour notre héros, c'était sans compter sur l'apparition salvatrice d'un certain Harrison Wells...

 

Bonjour Wally

Depuis que Francine lui a confessé l’existence de son frère, Iris n’est plus tout à fait la même. Difficile en effet de gérer un secret aussi lourd et, à plus forte raison, de le cacher à son propre père. Fatiguée de porter ce fardeau seule, elle se confie donc aujourd’hui à Barry avant in fine de l’annoncer à Joe. Une révélation qui marquera l’épisode en deux étapes : d’abord en donnant l’opportunité à Jesse L. Martin (interprète de Joe) de parfaire la partition lacrymale qu’il développe depuis les débuts de la série, puis en accompagnant l’apparition de Wally West en ville, attendue depuis maintenant quelques semaines.


C’est qu’outre cette nouvelle arrivée dans la vie d’Iris, les aficionados du comics auront reconnu la troisième incarnation de Flash dans l’univers DC, établie derrière le masque rouge suite aux événements de Crisis on Infinite Earths en 1986. Mais alors que le personnage n’est ici ni neuveu de Barry et Iris, ni voué à défendre Terre 1 de la menace Reverse Flash, que nous réserve donc le personnage ? S’il est encore difficile aujourd’hui d'en deviner les aboutissants, peut-être que la vitesse lumière parfois atteinte par la Force Véloce de Wally dans le comics pourrait être un premier élément de réponse. Et si après Firestorm l'année dernière, Barry se faisait encore voler le rôle de sauveur du monde cette saison ?

 

Patty, Barry, Caitlin et Jay

La saison vient donc de clôturer sa première partie et ce fut l'occasion pour les scénaristes de faire le point sur les diverses idylles de la série. Si Iris s'avère plus seule que jamais (mais avec désormais un frère de sang à découvrir), il n'en est ainsi pas de même pour tout le monde. Alors que Patty et Barry apprennent patiemment à se faire confiance et à être plus sincères l'un envers l'autre, un nouveau couple fait en effet son apparition au sein de nos personnages : Caitlin Snow et Jay Garrick !

 
Dire que nous en sommes étonnés serait un doux mensonge. Mais force est tout de même de reconnaître qu’après s’être tournés autour ces dernières semaines, travaillant de concert lorsqu’ils n’exprimaient pas maladroitement leurs sentiments, les tourtereaux décident enfin de passer à l’acte le soir de Noël. Lorsque l’on sait le personnage de Caitlin cachée derrière l’identité de la méta-humain Killer Frost dans le comics et les scénaristes décidés à mener le personnage vers ce même destin, peut-être tient-on là une future équipe de choc.

Après 8 épisodes de haute volée, la première partie de cette saison 2 de The Flash se conclut donc de manière un peu plus sage. Les perspectives d'un troisième Flash à Central City de la nouvelle mue d'Harrison Wells ne risquent toutefois pas d'adoucir les événements.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Bolderiz
10/12/2015 à 14:44

Enorme, j'adore, la coupure des fêtes va être longue en matière de séries... snif...

votre commentaire