The Leftovers Saison 3 Episode 4 : la fin d'un monde, le début d'une nouvelle vie

Alexandre Janowiak | 8 mai 2017
2
Photo Justin Theroux

The Leftovers nous embrouille encore le cerveau pour notre plus grand plaisir et notre plus grande frustration. A mi-parcours de cet ultime saison, on commence à être très inquiet pour ce final tant attendu. Attention spoilers !

 

 

A la fin de l'épisode 2, Nora et Kevin décidaient de partir en Australie. La jeune femme souhaitant y aller pour expérimenter la mystérieuse machine dont lui à fait part Mark-Linn Baker et qui permettrait de rejoindre les disparus. C'est donc naturellement et sans perte de temps qu'ils se retrouvent à l'aéroport d'Austin pour s'envoler vers Melbourne dès l'ouverture de ce quatrième épisode.

Le couple passe le contrôle séparément car Nora cache 20 000 dollars sur son corps. Kévin n'était pas au courant et commence à s'énerver. Mais le conflit est désamorcé par une rapide partie de jambe en l'air dans les toilettes de l'aéroport.

 

Photo Justin Theroux - Carrie Coon

 

LES GRANDES ILLUSIONS

A Melbourne, les deux américains vaguent chacun à leurs occupations. Tout d'abord Nora suit les consignes de la mystérieuse organisation et se rend dans un grand bâtiment vide de la ville australienne. Elle y trouve deux docteurs qui lui font passer des examens médicaux. Puis, elle s'entretient avec elles.

Elle répond à plusieurs questions avant celle évoquée dans l'épisode précédent par l'homme qui s'est immolé par le feu devant Kevin Garvey Sr. : "Tueriez-vous un bébé si cela soignait le cancer ?". Après quelques hésitations et précisions, Nora répond oui. Les deux docteurs coupent court à l'entretien, refusent l'argent de Nora et partent sans lui donner plus d'explications. Il semble donc qu'aucune des deux réponses ne conviennent à l'organisation - l'homme de l'épisode 3 avait répondu "non" et avait été refusé.

 

Photo Carrie Coon

 

De son côté, Kevin Garvey feuillette la Bible écrite par Matt Jamison dans sa chambre d'hôtel. Puis sur la télévision – après que les présentateurs aient annoncé les disparitions inquiétantes de deux Kevin : le chef de police noyé et Garvey Sr. - Kevin Garvey aperçoit Evie Murphy parmi les spectateurs de l'émission.

Il se rend sur place et la retrouve. Il croit d'abord à une hallucination mais comprend qu'il n'est pas le seul à la voir. Il prend une photo d'elle et l'envoie à Laurie. Son ex-femme lui apprend que la jeune fille, qui a changé de nom bosse à la bibliothèque de Melbourne. Sur place, il discute avec cette supposée Evie mais ce n'est pas elle. Il s'agit en fait d'une projection de l'ancienne Guilty Remnant décédée il y a trois ans comme lui explique Laurie au téléphone. Troublé il retourne alors à l'hôtel, conscient que ses visions sont retours.

 

Photo Justin Theroux

 

THIS LOVE IS OVER

Dans la chambre, Kevin, bouleversé, retrouve une Nora excédée après son expérience. Kevin n'ose pas dire à Nora qu'il a vu Evie. Il craint sa réaction et reproche un manque de communication dans leur couple. De son côté Nora regrette que Kevin l'ait laissé abandonné Lily, trois ans plus tôt. Les nerfs de chacun explosent alors dans un conflit verbal d'une violence inouïe. Kevin brûle la Bible de Matt, explique à Nora qu'elle aurait mieux fait de mourir avec ses enfants et quitte l'hôtel.

En sortant, il apprend qu'une explosion a eu lieu et que tous les avions sont cloués au sol. Puis son père apparaît soudainement devant l'hôtel avec Grace. Ce n'est pas une vision, il est bien là. Les trois personnages prennent la route alors que Nora s'effondre seule dans sa chambre, sous la pluie déclenchée par l'alarme incendie.

 

 

FIN D'UN MONDE

Avec ce nouvel épisode, The Leftovers prouve encore une fois la richesse de son univers grâce à une écriture millimétrée. La série de Damon Lindelof nous annonçait l'apocalypse pour cette ultime saison et G'Day Melbourne nous en apporte plusieurs sur un plateau.

Premièrement l'apocalypse d'une relation amoureuse compliquée entre les deux personnages principaux. Un conflit d'une violence inouïe, à feu et à pluie, comme le prédisait l'épisode précédent. Et si Kevin abandonne Nora dans l'hôtel, c'est sûrement la raison pour laquelle elle se retrouve seule, très âgée dans le premier épisode de cette saison 3.

Deuxièmement, l'apocalypse psychologique d'un Kevin Garvey fou. Le chef de la police de Mapleton est à nouveau victime de vision. Intéressant de constater qu'elle débute dans un hôtel et à cause d'une télé – rappelons-nous de l'épisode du purgatoire. On pourra cependant reprocher au show de nous ressortir quelque chose d'assez prévisible. On comprend vite que c'est une simple vision grâce à Laurie, dont le discours sur le besoin de fuir de Kevin est dantesque. Et surtout parce qu'il serait absolument inconvenant de faire revenir Evie Murphy que nous avons, nous spectateurs, clairement vu mourir.

 

Photo

 

Troisièmement, la fin du monde vient-elle de commencer ? Il semblerait qu'une explosion ait eu lieu clouant tous les avions aux sols. Que s'est-il passé ? Où ? Pourquoi ? Est-ce que cela à un rapport avec l'homme arrêté à l'aéroport ? Les réponses seront sûrement essentielles dans la suite du récit. Enfin, l'apocalypse prophétique. En brûlant la Bible de Matt, Kevin Garvey a normalement détruit le dernier exemplaire du précieux manuscrit. Le signe que Kevin n'a rien du messie décrit par ses amis et qu'une page se tourne ?

 

DURST ANGEL

The Leftovers repose évidemment sur son scénario et la virtuosité de sa mise en scène - la triple utilisation du Take on Me de A-Ha est une merveilleuse trouvaille pleine de symbole. Mais au-delà ce sont ses interprètes qui font la série. Justin Theroux est toujours aussi troublant et émouvant dans la peau d'un Kevin Garvey plus perdu que jamais. Mais celle qui grandit cet épisode et globalement l'ensemble du show s'appelle Carrie Coon.

L'interprète de Nora Durst est ahurissante. Carrie Coon est clairement une des meilleures actrices actuelles - comme elle le démontre également dans Fargo. Aidé par un rôle d'une grande complexité, l'américaine nous offre des performances toujours plus impressionnantes chaque semaine et surclasse tous ses partenaires. Avec l'émancipation de Kevin Garvey, nul doute que Nora Durst reviendra changé dans les prochains épisodes et nous apportera une nouvelle prestation stupéfiante et d'une richesse hallucinante.

  

 

Encore une fois, The Leftovers nous offre un épisode d'une puissance émotionnelle folle porté par une Carrie Coon au sommet. En revanche si le show apporte quelques réponses, il continue dans le même temps à poser de nouvelles questions. A l'image de ses personnages, il serait temps que la série arrête sa fuite en avant et fasse des choix clairs pour nous rassurer. A mi-saison, et malgré sa virtuosité, la frustration règne et l'on craint ne pas obtenir "la fin émotionelle et spirituelle satisfaisante" promise par les showrunners.

 

Affiche officielle

commentaires lecteurs votre commentaire !

Aucun commentaire.

votre commentaire