Game of thrones Saison 6 épisode 10 : le meilleur épisode de la série ?

Jacques-Henry Poucave | 27 juin 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
22
logo

Entre surplace scénaristique, incohérences et maestria technique, la saison 6 de Game of Thrones ne nous aura que trop rarement sortis de notre torpeur, exception faite d’une bataille dantesque lors de l’épisode 9. Mais son season finale pourrait bien rester dans les mémoires comme l’un des meilleurs épisodes de la série, ainsi qu’une fabuleuse introduction à deux ultimes saisons synonymes de déchaînement épique.

Attention SPOILERS !

 

épisode 10

 

Allumer le FEUUUUUUUUU !

Les procès de Loras et de Cerseï ont enfin lieu. Bien sûr, rien ne va se dérouler comme prévu, à l’occasion de l’ouverture la plus maîtrisée, puissante et impitoyable que nous ait proposée la série. Comme on s’en doute depuis quelques temps maintenant, la mère du Roi a « choisi la violence ». N’ayant nulle intention de se soumettre une nouvelle fois à l’autorité du Grand Moineau, Cerseï profite de cet évènement qui réunit les fanatiques religieux, les membres de la noblesse désireux de la voir chuter et la maison Tyrell, qu’elle ne porte décidément pas dans son cœur.

 

épisode 10

épisode 10

épisode 10

épisode 10

 

Ainsi qu’on l’avait vu venir, Madame a accumulé dans les sous-sols de la ville des tonneaux entiers de Feu Grégeois, le machin vert et explosif qui lui avait déjà sauvé la mise lors de la Bataille de la Néra. Alors que ses ennemis jubilent de la condamnation à venir, la Cité s’embrase et tout se petit monde finit carbonisé. Le grand Moineau et toute la famille Tyrell, notamment Margaery, épouse du Roi Tommen…

Pendant ce temps, au château, le Grand Mestre est sauvagement assassiné, tandis que le jeune Roi assiste impuissant à la mort de sa bien-aimée : abattu, il se suicide.

 

épisode 10

 

Ces quelques minutes sont un impressionnant exemple de ce que Game of Thrones nous aura offert de plus fort, en termes de mise en scène et de montage. Elles témoignent également de combien le charisme de Lena Headey a cruellement manqué ces dernières saisons. Empêtrée dans des sous-intrigues lourdingues et prévisibles, Cersei n’était plus aussi bien servie par le show que par le passé.

Assise sur le Trône de Fer, parée d’une tenue aussi grandiose que funèbre, enfin la sanglante Lannister s’apprête à régner. Cette séquence (arrivant plus tardivement dans l’épisode), sera remarquable de puissance émotionnelle, alors que Jaime, découvrant le couronnement de sa sœur et amante, comprend par ricochet que leur dernier enfant n’a pas survécu aux manœuvres de son impitoyable mère.

 

épisode 10

épisode 10

 

Chouette c’est l’Hiver

C’est officiel, annonce Sansa. L’Hiver est là. Bon, franchement, ce n’est pas une grande nouvelle, puisque cela fait 3 zillions d’épisodes que le Nord est sous la Neige et que des armées de morts-vivants le menacent, mais voilà, là, c’est dit, on est sûrs de sûrs.

Seule véritable déception de l'épisode, le traitement réservée à notre sorcière bien aimée, Carice Van Houten, expédiée du récit un peu n'importe comment par un Ser Davos soudainement rancunier et un Jon qui a subitement oublié à qui il devait d'être en vie et d'avoir survécu à sa débilité chronique. la prêteresse se voit donc bannie et interdite de séjour dans le Nord, au prétexte qu'elle a organisé une session de grillades enfantines un peu hardcore lors de la saison précédente. une nouvelle preuve de la dictature Vegan qui couve ?

 

épisode 10

 

Plus important, Jon Snow devient pour de bon le Roi du Nord, une nouvelle fois grâce à l’intervention de Lady Mormont, devenue en quelques secondes un gimmick essentiel de Game of Thrones. En une poignée de phrases, elle parvient à faire pleurer tous les gros lords poilus du Nord, vachement émus par son discours. Et ce petit monde de prêter allégance, l’épée à la main.

 

épisode 10

 

Un sacré service que le chtiote vénère rend à Jon Snow… à moins qu’elle ne génère dans le même mouvement un ennemi mortel…

En effet, Littlefinger, qui vient tout juste de rappeler sa flamme à Sansa, a également précisé que son seul et unique but était le Trône de Fer. But qu’il n’a aucune chance d’atteindre avec un Jon Snow dans les pattes. En un regard empli de fiel, le vilain Petyr vient donc de s’offrir le rôle de grand méchant de la saison 7 !

 

épisode 10

épisode 10

 

Targaryen compris

On le voyait venir gros comme une maison, mais un nouveau flash-back de Bran nous révèle que Jon n’est pas le bâtard de Ned, mais bien celui du clan Targaryen, recueilli par son père adoptif pour le protéger d’un Baratheon sans doute pas super enthousiaste à l’idée de laisser grandir un potentiel héritier du Roi qu’il aura fait tuer.

C’est désormais officiel, ou quasi. Jon Snow est un Targaryen. Voilà qui confirme que son destin devrait prochainement s’unir à celui de Daenerys.

 

épisode 10

 

Et justement la blonde aux Dragons règle ses affaires à Meereen, signifie à son amant qu’il est prié de rester à la maison pendant qu’elle va conquérir Westeros. Accompagnée de Tyrion et Varys (qui se téléporte n’importe comment dans cet épisode), elle embarque avec ses troupes et ses dragons, pête à conquérir le royaume de son père.

On voit ici aussi très bien vers quoi on se dirige, et on craint que les Lannister soient parmi les premiers à tâter du Barbecue volant…

 

épisode 10

 

Une bonne tourte

Enfin, on se réjouit infiniment de voir Arya reprendre le contrôle de son destin et servir à Walder Frey une bonne grosse tourte pleine de viande. Une viande composée essentiellement de ses fils, avec laquelle le vieillard manque de s’étouffer avant que la vengeresse ne l’égorge.

Les Stark sont de retour aux affaires, ils vont se frotter aux Targaryen et découper en rondelles une bonne partie de la noblesse corrompue de Westeros, et ça fait du bien !

 

épisode 10

 

Plus sérieusement, le finale de cette saison 6 est un des meilleurs épisodes de la série depuis un sacré bail, peut-être le plus équilibré de tout le show. On est impressionné par l’harmonie entre avancées scénaristiques, écriture des personnages, mise en scène et montage. L’intensité de ce chapitre ne redescend quasiment jamais, alterne entre tragédie, tension, résolution, et ouverture sur une conclusion qu’on imagine déjà spectaculaire.

Seul bémol véritable, Game of Thrones donne le sentiment d’être plus que jamais sur des rails, des rails dévoués au fan service. En effet, en dépit de sa remarquable dimension opératique, cette conclusion n’a pas grande surprise à nous apporter et vient confirmer toutes les théories populaires auprès des amateurs de la série.

De même, la voie jusqu’à la conclusion semble désormais toute tracée, avec la rencontre annoncée entre le Feu et la Glace, Daenerys et Jon. La seule interrogation demeurant la nature de la relation entre Kit Harington et Emilia Clarke.

 

épisode 10

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
moi-même
29/06/2016 à 16:53

Mieux que GoT, ouai pourquoi pas, encore ça dépend des goûts mais mettre devant Jessica Jones ou Sense8 faut pas déconner non mais !

Floque
28/06/2016 à 12:49

@devono

Bah mieux que Game of Thrones, y a un peu l'embarras du choix quand même.

Allez, House of Cards, Alt & catch Fire, Sense8, Mr Robot, Veep, Unbreakable Kimmy Schmidt, Bloodline, Daredevil, Jessica Jones, Penny Dreadful, The Knick, The Girlfriend Experience, Justified, Banshee...

Tout ça est mieux écrit, pensé et conçu que Game of Thrones, qui n'est plus qu'un amour gloire et beauté avec un budget de blockbuster. Mais oui, c'est spectaculaire.

Géralt de Riv
28/06/2016 à 09:34

Espérons que la devise de highlander s'applique : "Il ne peut en rester qu'un!"

Tuco
28/06/2016 à 00:49

Est ce que je suis le seul à être à moitié déçu par l'intro ?
Le grand moineau demandant à son plus fidèle/fanatique soldat de rapatrier la reine, et que fait ce dernier ( fanatique uni dimensionnel qu'il est depuis sa première apparition en disciple ) ? Il court après un même ? J'ai trouvé ça ridicule depuis le début, c'est le genre de gars à mené ses missions à terme ( sauf face au zombie géant ), mais là, juste pour que le spectateur puisse voir ce qui sommeille sous le temple, ce personnage perd tout ce qui le définissait pour suivre un mioche...... je ne peux pas m'empêcher de penser que la mise en scène aurait gagné à ne jamais montré les barils, et laisser le spectateur comprendre par lui même, en parallèle de la femme du roi, pourquoi ces absences étaient si inquiétantes
Et dans le même registre, ce que poucave a relevé, on a le droit à une éviciton de la sorcière pour une blessure qui refait surface, comme par magie, alors que depuis l'évènement déclencheur ( ce bucher odieux ), Davos n'a pas montré une seule fois cette rancoeur sommeillant en lui.
Et quand je lis qu'il n'y avait pas grand chose dans la saison 8, je suis surpris, je l'ai trouvé mitigé, mais j'ai adoré des moments comme celui où Daenerys découvre ce "harem" de femmes dothrakis, qui permettait à cette mythologie de se développer.
Je fais partie de ceux qui sont globalement déçu par ce nouvel équilibre entre grande mise en scène et écriture bordélique/grossière des personnages.

Hasgarn
28/06/2016 à 00:07

Pour rappel :
Lyanna est.enfermée dans une tour gardée par des soldats aux ordres de Raygar, fils du roi fou Aygon et frangin de Viserys et Daenerys-> Episode 3 de cette saison.
On sait qu'il était marié à la sister dornienne (you raped her,you murder her ! Splatch cerveau sur le sol ->saison 5 il me semble) et que pour un tournoi de la main du roi, il a offert la couronne du vainqueur (ouun truc comme ça) à Lyanna et non sa femme (->saison 1 de la serie). On dit que Lyanna a été enlevé mais est-ce vraiment le cas ?
Rappel aussi, Ned dit a Jon au debut de la serie"tu es de mon sang", pas "je suis ton père " ou "tu es mon fils".
Etpuis si le raccord montage n'est pas assez explicite, je ne vois pas ce quon faire de plus.

Ah si, Robert Baratheon voulait tuer tous les Targayriens (saison 1), d'ou Lyanna qui demande a son frere de ne rien dire a Rob.

devono
27/06/2016 à 23:47

En tout cas, c'était génial cette saison 6 la mise en scène est à tomber... pour une série c'est du grand cinéma.
J'adore tout même les épisodes calmes tout était parfait sauf un bémol l'épisode 7 très moyennasse par rapport aux autres
Et dire qu'il faut se taper encore 1 an d'attente çà me déprime rien que d'y penser... enfin bon patience les amis! et les vrais fans hardcore comme moi tenez le coup !

devono
27/06/2016 à 23:42

Idem pour popopopo (tout est dans le pseudo)
retournez voir greys anatomy les enfants

devono
27/06/2016 à 23:40

Chacun ses goûts espèce de floque...ok pourquoi pas j'ai lu tes avis
Mais dis moi mon gars toi qui t'emmerde tout le temps qu'est ce qui est mieux que game of thrones en série aujourd'hui?
Rien ne lui arrive à la cheville ... si ...si ...compare bien et il y en a des paquets de merdes!
Je ne sais pas ce qu'il te faut ?
En tout cas si tu es sûr de toi, je crois que j'ai de la peine pour toi
Cordialement mec

popopopo
27/06/2016 à 21:43

2 épisode de valable sur 10, on s'est quand même bien fait chier pendant presque 8h, alors vaut mieux pas trop s'emballer parce que les scénaristes vont surement nous refaire le coup

vax57
27/06/2016 à 21:09

Attention, il me semble pas que le fait que Jon soit un Targaryen est révélé dans l'épisode. Pour le moment, on sait juste que c'est le fils de Lyanna et non Ned.

Plus
votre commentaire