Game of thrones Saison 6 Des histoires de familles dans l'épisode 6

Jacques-Henry Poucave | 1 juin 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
4
saison 6 épisode 6

Après un épisode pas forcément transcendant mais qui a su exciter les fans de la série, Game of Thrones revient avec un épisode 6 qui joue la carte de l’émotion.

 

Family Business

On ne peut pas dire que depuis le début de cette saison 6, l’intrigue de Vère et Sam ait présenté le moindre intérêt. Les choses changent enfin avec l’arrivée du  couple et de leur enfant dans la propriété familiale dont fut chassé Sam. Si ces scènes ne comportent pas d’information fondamentale, elles permettent de comprendre mieux le personnage et le chemin qu’il a parcouru depuis le début de la série.

saison 6 épisode 6

En outre, nous assistons, à sa première véritable rébellion, doublée d’une volonté d’assumer sa place d’aîné et de se revendiquer comme légitime au sein de sa famille. Et comme cela a pour conséquence de lui permettre d’embarquer une épée Valérienne au passage, on se dit que l’anti-héros du show pourrait bien prendre prochainement du galon.

 

Confessions Intimes

Du côté de Port Réal et des Lannister, on a droit à quelques scènes très fortes, pour peu qu’on soit prêt à avaler une énorme couleuvre. Ainsi, la psychologie du Roi Tomnen, en plus d’être difficilement crédible, se double d’une série d’invraisemblances scénaristiques grossières. Difficile en effet de croire que le Roi puisse disparaître comme si de rien n’était et renverser l’équilibre des pouvoirs, sans que quiconque ne se doute de rien.

Au moins les énormes carences structurelles de l’épisode nous valent-elles deux très beaux passages. Tout d’abord, la confrontation entre le Grand Moineau et Jaime, qui augure d’un futur affrontement impitoyable et se fait l’occasion d’un concours de quéquette métaphorique parfaitement mis en scène et découpé, mais ce sont surtout les retrouvailles de Cerseï et Jaime qui nous frappent.

saison 6 épisode 6

Un dialogue pétri de tension et de colère, mais où, comme trop rarement, la passion et l’amour indéfectible qui lie les amants maudits se fait jour. Souvent maltraités par les scénaristes afin d’enchaîner les séquences polémiques, ces deux personnages ténébreux sont rarement présentés pour ce qu’ils sont en premier lieu, à savoir un couple impossible, obsédé par sa propre préservation. Voir le duo s’aimer ainsi, se jurer fidélité alors que leur monde s’effondre progressivement rappelle que Game of Thrones est capable ici et là de beaux climax émotionnels.

 

Du côté de chez Stark

C’est probablement au Nord du Mur, qu’une fois encore, le scénario subit son développement le plus intéressant. Depuis la première saison de Game of Thrones, bien des spectateurs ont élaboré des théories sur un personnage évoqué, mais dont le sort était demeuré inconnu : Benjen Stark.

saison 6 épisode 6

Perdu de l’autre côté du Mur, il a bien failli devenir un Marcheur Blanc avant que Les Enfants de la Forêt ne le sauvent pour faire de lui une créature hybride. C’est ce que découvre Bran quand son oncle laissé pour mort le sauve des Marcheurs Blancs, et lui révèle qu’il a encore bien du chemin à faire pour prendre la relève de la Corneille et résister au Roi de la Nuit.

Un rebondissement autrement plus intéressant et prometteur que les ennuis d’orthophonie de Hodor.

 

Affaires courantes

Pour le reste, pas grand-chose de neuf. Comme on pouvait s’en douter, Arya ne tuera pas la plantureuse comédienne, ce qui annonce une confrontation attendue avec formatrice psychorigide (qu’elle devrait remporter). Du côté du méchant Walder Frey, on s’agace d’avoir des jumeaux incompétents, et on décide d’exécuter un vieux prisonnier disparu des radars depuis le Red Wedding.

saison 6 épisode 6

Quant à Daenerys, puisqu’il ne lui est rien arrivé de notable depuis… heu… plus ou moins trois saisons, Game of Thrones reste sur sa lancée, et lui donne simplement à jouer un speech à dos de dragon. Histoire de nous rappeler qu’un jour, peut-être, éventuellement, le personnage ira foutre le boxon dans l’intrigue principal. Enfin… on espère.

Bref, cette saison 6 continue sur une relativement bonne lancée, mais doit se méfier de ses vieux tropismes immobilistes. Car malgré de belles émotions cette semaine, le show a encore fait du surplace dans de nombreux domaines.

saison 6 épisode 6

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Louig
31/05/2016 à 14:59

MILF pas meuf, je t'invite à faire une petite recherche google ... ou pornhub ^^

Mad
31/05/2016 à 14:50

"Sam et sa MILF"

Hannah Murray a 26 ans bordel, un peu de respect pour cette femme!

Louig
30/05/2016 à 23:01

Effectivement ça tourne en rond chez la reine des poneys mais pas plus que les marcheurs blancs qui ont l'air d'avoir un sérieux problème d'orientation.
On se perd avec des histoires inutiles (scission des îles de fer, Walder Frey, Sam et sa MILF ...)
J'ai peur que le siège de Jaime soit expédié comme la bagarre Bolton/Stannis, ou alors le gros cliffhanger qui tue genre on fait ami-ami avec Sansa pour péter la gueule de Bolton et Belish ^^
... Au moins ça faisait un moment que j'avais pas rigolé comme ça devant un épisode de silicon valley

Hollande dehors !

Boo
30/05/2016 à 18:12

Cet épisode était pas hyper captivant. Bon le retour de Benjen est une bonne nouvelle, ça fait plaisir de le revoir. S'ils pouvaient faire la même chose pour Gendry. J'ai l'impression qu'ils savent pas où aller avec Daenerys, y a beaucoup de redites quand même : le coup de tout cramer et en sortir indemne pour montrer qui est le patron, les speechs enfiévrés, etc ... ça tourne franchement en rond avec elle.

votre commentaire