Game of thrones Saison 5 épisode 4 : Vitesse de croisière ?

Jacques-Henry Poucave | 3 mai 2015
1
default_large

Voici déjà le quatrième épisode de Game of Thrones, saison 5. Et force est de constater que si la série n'ose toujours pas nous offrir le coup d'accélérateur qui ferait du bien à son intrigue, les éléments se mettent place et nous promettent un feu d'artifice guerrier des plus alléchants.

 

Vitesse de croisière.

Ce qui frappe dans ce nouvel épisode, c'est le surplace un peu gênant de nombreuses intrigues. En effet, n'osant pas aller trop vite devant des textes originaux que les scénaristes auront bientôt épuisés, ou tout simplement pour accentuer encore la dimension feuilletonnante de l'ensemble, la série prend de plus en plus son temps.

Le traitement de Sansa et Little Finger est par exemple typique de cette orientation. La seule survivante officielle de la famille Stark a ainsi droit à une longue séquence dialoguée qui ne change en rien sa situation, et a pour seul but de nous répéter combien il lui incombe de devenir à son tour une grande manipulatrice pour espérer régner sur le Nord.

Non seulement on aimerait bien que ses noces avec l'horrible Ramsay Bolton progressent un peu, mais il faudra bientôt plus que de lents travelling sur le visage de Sophie Turner pour donner de l'épaisseur au personnage.

De même, on se désolé un peu de ne pas avoir de nouvelles d'Arya dans ce quatrième épisode. Maisie Williams est un des personnages les plus appréciées de Game of Thrones, et son destin nous passionne. Surtout que sa formation en vue de devenir une Sans-Visage ne saurait être de tout repos. Bref, on espère que le show va rapidement nous en donner beaucoup plus à voir au sujet de la jeune fille.

De même Jon Snow n'en finit plus de s'entêter à refuser les propositions du camp de Stannis. Cette semaine, c'est carrément à Melissandre qu'il se refuse. On a beau être franchement agacé par la dimension prévisible du personnage, avouons qu'il a néanmoins droit à une scène assez réussie.

À l'occasion d'une séquence où il nous est donné une nouvelle fois d'admirer le charme vénéneux de l'incendiaire Carice Van Houten, ce bon vieux Jon réalise que la charismatique ensorceleuse en sait probablement bien plus sur lui qu'elle ne lui en dit. Un sentiment encore renforcé par le « You know nothing Jon Snow » que lui lance la sorcière.

On se dit que ces deux là devraient prochainement se retrouver pour échanger quelques fluides dans les couloirs hospitaliers de Castle Black.

Morts ou pas morts ?

La fin de l'épisode s'avère préoccupante. En effet, rien ne va plus pour la Khaleesi, dont la ville est désormais officiellement au bord de la guerre civile. C'est le cas depuis le début de la saison, et ça n'avance pas beaucoup, mais les évènements de la fin de l'épisode pourraient bien provoquer pour de bon la colère de la Reine aux dragons.

En effet, deux de ses serviteurs parmi les plus appréciés et zélés, à savoir Ver Gris et Ser Barristan, se retrouvent au cœur d'un violent affrontement. Les deux hommes triomphent des Fils de la Harpie venus pour les assassiner, mais souffrent tous deux de blessures importantes.

L'épisode s'achève après un combat très brouillon mais particulièrement violent sur l'image des deux guerriers, inconscients. Sont-ils morts ou simplement blessés ? Impossible à dire pour le moment. Mais si la Khaleesi devait se retrouver sans deux de ses plus fidèles lieutenant, on ne voit pas comment elle pourra tenir la ville très longtemps.

Ses troupes elles-mêmes pourraient se retourner contre elle, tant la Reine semble incapable d'entendre les aspirations de son peuple.

La Guerre ! La Guerre !

Vous l'aurez compris, entre les intrigues qui n'avancent pas et celles qui n'osent pas réellement assumer leurs rebondissements, on s'ennuie ferme cette semaine dans Game of Thrones, sauf du côté de Port Réal et de Dorne, où là, l'intrigue avance à toute vitesse.

En effet, tandis que Cersei est désormais ouvertement en guerre avec sa belle-fille, son frère et amant se prépare à affronter de gros problèmes à Dorne. Lena Headey compte bien faire la peau à Natalie Dormer, ou à tout le moins réduire au maximum son influence auprès de son fils.

Pour cela, elle offre au Grand Moineau, l'autorité spirituelle la plus élevée de la capitale, une milice religieuse armée. Leur but : chasser et punir les impies. Et qui de plus corrompu par le vice que le beau-frère du tout jeune roi ?

Celui-ci se retrouve alors dans une situation impossible, coincé entre sa Reine de Mère, et son épouse, qui compte bien ne pas en rester là. Plus intéressant et plus grave, tout indique que la Milice et que le Grand Moineau ne comptent pas vraiment collaborer avec Cersei. Qu'arrivera-t-il à la Reine si les religieux décident de regarder d'un peu plus près qui est le père de ses enfants.

Peut-être ne le voit-elle pas, mais Cersei Lannister a peut-être créé son pire ennemi en donnant du pouvoir aux religieux, et à son cousin dévot en particulier.

De même, Jaime Lannister est en très très mauvaise posture. Accompagné de Bronn, il est arrivé à Dorne. Mais manifestement, leur présence n'est plus un mystère et ils doivent, à peine débarqués, se défaire de quatre cavaliers venus les massacrer.

À l'issue d'une très jolie scène de combat, il paraît évident que les deux complices auront beaucoup de mal à secourir la fille de Jaime. Et la situation devient encore plus épineuse alors que Ellaria Sand décide de convoquer les Sand Snake, quatre femmes mortelles et toutes aussi décidées qu'elles à venger la mort de son amant, quitte à provoquer la guerre.

Du coup, on ne voit pas du tout comment, Jaime et Bronn pourront survivre à ces femmes particulièrement redoutables. De même, il semble très improbable que la toute jeune Lannister retenue à Dorne puisse échapper à la furie d'Ellaria, qui ne jure plus que par une vengeance sanglante.

On craint donc ainsi que la colère aveugle de Cersei et ses décisions impulsives n'amènent son amant et sa fille à mourir dans de très violentes conditions. Plus important, si Jaime, Bronn et leur protégée devaient être massacrés, il en résulterait assurément une nouvelle guerre.

Voilà qui fait beaucoup à digérer en seulement quelques scènes, mais qui permet de maintenir notre intérêt éveillé jusqu'à la semaine prochaine.

Car désormais la série ne pourra plus reculer et sera bien obligée de mettre les Lannisters devant leur destin.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
TropdeBAtuelefilm
03/05/2015 à 23:30

Daenerys ne maîtrise rien, même pas ses dragons? On verra bien, sinon on se fait quand même chier, et ça commence à tourner en rond de façon inquiétante.

votre commentaire