Episodes Saison Le Livre de Boba Fett épisode 4 : Star Wars dans les tréfonds du Sarlacc ?

Antoine Desrues | 19 janvier 2022
605
affiche

Après un troisième épisode hallucinant de nullité, Le Livre de Boba Fett parvient-il à se sauver de l'abîme dans lequel il embarque Star Wars ?

ATTENTION : légers spoilers.

 

Le Livre de Boba Fett : photo, Temuera Morrison"Ça va être encore ma Fett..."

 

Crotte de bantha

"Sans mon armure, je suis moins intimidant". Cette réplique lourde de sens pourrait à elle seule résumer l'échec du Livre de Boba Fett, et sa piètre tentative de donner corps à une icône de l'univers Star Wars surtout adulée pour son design et son mutisme charismatique. Malgré l'immense coffre à jouets à la disposition de Lucasfilm, dont l'exploration semblait prometteuse avec The Mandalorian, il est assez tragique de voir la franchise retourner illico presto dans sa zone de confort, en essayant d'étaler sur une trop grande tartine une backstory qui aurait mieux fait de rester minimaliste.

Résultat, après un troisième épisode catastrophique, sa suite lâche définitivement l'affaire. Si l'absence de Robert Rodriguez à la réalisation permet au moins un minimum de tenue en matière de fabrication, le chapitre de Kevin Tancharoen (surtout connu pour avoir travaillé sur Agents of S.H.I.E.L.D. ou Flash) n'a rien d'autre à faire que de boucler la boucle, et de platement illustrer les dernières zones d'ombre de sa chronologie.

 

Le Livre de Boba Fett : photo, Ming-Na Wen, Temuera MorrisonMission un peu pas trop possible (mais en vrai ça va)

 

La rencontre entre Boba et Fennec Shand, le sauvetage de cette dernière, l'alliance des deux héros et le retour misérable du Slave I, tous ces événements s'enchaînent sans la moindre once de rythme ou d'énergie, telle une accumulation de vignettes sans âme qui transforment plus que jamais Star Wars en musée poussiéreux et mortifère. Pour un monde dont on ne cesse depuis près de cinquante ans de saluer l'universalité, la création de George Lucas en arrive ici à un stade déprimant : celui de l'obsolescence.

Alors que la galaxie lointaine, très lointaine a toujours incité à son expansion permanente, Le Livre de Boba Fett n'a plus l'envie d'inventer, mais juste de combler des trous à la manière d'une page Wookiepedia. Bien entendu, Solo : A Star Wars Story était déjà passé par là, mais la dernière série en date de Disney+ prouve d'une manière terrifiante que la franchise n'entretient plus un quelconque hors-champ salvateur, pour se métamorphoser en simple pornographie de son univers.

 

Le Livre de Boba Fett : photoSi tu regardes longtemps dans l'abîme, l'abîme regarde aussi en toi

 

Prime à la retraite

C'est d'autant plus dommage qu'à l'inverse, The Mandalorian a tout fait pour ouvrir le champ des possibles, ne serait-ce que sur le plan technologique. Avec son fameux Volume, ce studio rempli d'écrans LED sur lesquels il est possible de projeter les décors les plus fantasques, Lucasfilm a amené Star Wars dans une autre dimension. Pourtant, avec les mêmes outils, le récit et la mise en scène du Livre de Boba Fett semblent refermer cette nouvelle fenêtre par l'aplatissement d'une scénographie incapable de construire sa profondeur, ses lignes de fuite et ses rapports d'échelle.

De la sorte, Temuera Morrison n'a pas grand-chose à faire, si ce n'est errer dans sa propre aventure, au cœur de péripéties qui paraissent vouées à le ridiculiser dès que possible (notamment lors d'une séquence à la Benny Hill contre un petit droïde). L'arrivée de Fennec Shand (Ming-Na Wen, qui donne tout) dans les flashbacks a au moins le mérite de dynamiser quelque peu la grande scène d'infiltration de cet épisode. Disons juste qu'on en vient à se demander comment, en comparaison, Boba a pu devenir une légende parmi les chasseurs de primes...

 

Le Livre de Boba Fett : photo, Temuera Morrison, Ming-Na WenComme un fond d'écran... tout plat

 

Pourtant, ce n'est pas comme si la série n'avait pas quelques maigres envies de nouveautés, comme l'atteste ici le début de ce quatrième chapitre, où Boba sauve la vie de Fennec en l'amenant à l'Atelier des Modifiés, mélange malin entre un cabinet de médecin et un garage pour mécanos cyberpunk. Si Star Wars a toujours été un univers fait de ferraille, de rouille, et de technologie vieillissante, le rapport au transhumanisme a encore une énorme marge de manœuvre, quelque peu explorée ici. Néanmoins, il aurait pour cela fallu éviter de torcher la scène en un montage horrible sur de la techno de supermarché.

Pour le reste, cet épisode 4 poursuit son laborieux trajet en pilotage automatique, endormant un peu plus chaque semaine le pauvre auteur de ces lignes. Au lieu de façonner le parcours mythologique de son héros, Le Livre de Boba Fett préfère traîner des pieds, et oblitérer toute consistance narrative sur l'autel du fan-service facile, au point d'ailleurs de choisir l'image explicite d'une charge sonique enfoncée dans la gorge du Sarlacc. Nous voilà gavés comme des oies, attendant simplement les multiples surprises que la série promet sur ses derniers épisodes. Et quand on entend subrepticement le thème musical du Mandalorian à la fin de ce chapitre, on se dit que le pire dans le domaine de la putasserie est encore à venir...

Un nouvel épisode du Livre de Boba Fett sort tous les mercredis sur Disney+ depuis le 29 décembre 2021

 

Le Livre de Boba Fett : Affiche

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Ano
28/01/2022 à 10:22

"Hé le critique à 4 sous, si tu n´aime pas, au lieu de casser du sucre sur 2 series que tous le monde adore, tu peux toujours tourner le bouton de ta télévision sur off"


1/ Perso je n'aime pas le livre de Boba Fett. Je la trouve vraiment mauvaise pour le moment.

2/ Dire à un critique de ne pas regarder quelque chose, c'est passer à coté du boulot de critique.

3/ Si tu as peur de voir de mauvaise critique ou d'avoir de mauvais retour, ne demande/regarde pas l'avis des autres.

Boba fett
26/01/2022 à 07:16

Je trouve le livre de boba fett et le Mandalorian hyper géniales. Hé le critique à 4 sous, si tu n´aime pas, au lieu de casser du sucre sur 2 series que tous le monde adore, tu peux toujours tourner le bouton de ta télévision sur off............

Mando
23/01/2022 à 12:03

J aime beaucoup Boba cette si vous n aimez ne regardez pas et arrêter vos articles négatif svp

Jeanbarque
23/01/2022 à 04:50

J'ai n’écrit aucun commentaire sur la série je voudrais savoir pourquoi il a été supprimé.

Jeanbark
23/01/2022 à 02:01

J'ai écris un commentaire positif sur la série je voudrais savoir pourquoi il a été supprimé.

Antoine
22/01/2022 à 23:05

juste par curiosité, y en a combien qui les regardent en français??

Maul
22/01/2022 à 03:23

A celui qui a ecrit le commentaire ,tu connais star wars un peu? Clone wars etc? Svp tes avis debiles n interesse personne mec.

Simon Desrues
21/01/2022 à 18:22

Boba Fett frère il est trop trop bien super !

Passe à la maison, tu manques à maman.

Jean jean
20/01/2022 à 21:54

En réponse à maruxa.
Critiquer un critique est chose aisée,critiquer une critique est plus ardu je dois dire...
Il faut argumenter afin que le débat évolue,vive et finalement finisse en consensus (pas aisé du tout).

L'écran large est un magazine qui nous vend du rêve !!! Et je l'en remercie depuis...je sais plus!!!
Continuez de critiquer comme vous le faites messieurs,dames!!!
Je vous remercies du fond du cœur !!!
"Le livre de boba fett" est une enoooorme daube!!! En passant....
À bientôt pour de nouvelles aventures dans le cinéma qui nous plaît tant!!!

bonsoirnon
20/01/2022 à 18:53

The Mandalorian était une réussite, ce dont les fans de la saga avaient besoins. Elle a sû réconcilier fans des originaux et des préquels. La première série StarWars que l'on attendait depuis des années. (Les gens qui n'ont pas aimé, peuvent définitivement cesser de regarder Star Wars et passer à autres choses.)

Boba Fett est quand à lui, ce qu'on pourrait appeler "contenu en attendant", la série est produite est écrite de façon à ne pas faire de l'ombre à Mandalorian. Une série qui démythifie totalement le personnage, même l'acteur à l'air de se demander qu'est ce qu'ils sont en train de me faire. (Bordel mais qu'est qu'il fout sans son casque ?)
Hé oui Boba Fett, tueur à gage, de l'univers Star Wars est totalement une version Disney de Boba Fett.

Je pense, vu le succès, qu'ils préparent du lourd pour The Mando saison 3.
Kenobi a la réalisatrice d'un dès meilleurs épisode de Mando, On garde espoir.

Plus
votre commentaire