Loki saison 1 épisode 4 : retournements et twists en pagaille pour la série Marvel

Arnold Petit | 30 juin 2021
6
Affiche US

Loki et Sylvie sont tous les deux ramenés au TVA après leur petit voyage en pleine apocalypse sur Lamentis-1 et la série semble bien décidée à passer aux choses sérieuses dans ce quatrième épisode, avec encore plus d'interrogatoires, de Mobius, de romance, de combats mal filmés et de rebondissements de folie.

ATTENTION : SPOILERS !

 

photo, Owen Wilson, Sophia Di MartinoEnnemi temporel numéro 1

 

ME, MYSELF & I

Après avoir vu leur seul espoir de quitter Lamentis-1 partir en fumée dans une séquence dantesque en plan-séquence, Loki (Tom Hiddleston) et Sylvie (Sophia Di Martino) attendent la mort, main dans la main, sous une pluie de débris lunaires, jusqu'à ce que Mobius (Owen Wilson) retrouve leur trace et les ramène au TVA. Retour à la case départ pour les deux variants du Dieu de la Malice, ou presque. Plutôt que de continuer à expliquer les subtilités du voyage dans le temps, des variants et du reste, à l'inverse, ce quatrième épisode de Loki exploite ce qu'avaient montré les trois premiers et passe son temps à déconstruire tout ce qui avait été présenté comme une vérité immuable.

Avec seulement 49 minutes au compteur (en comptant l'interminable générique de fin et la scène post-générique), le timing est resserré et les scènes s'enchaînent à peu près aussi vite que les rebondissements, passant d'un personnage à un autre dans les couloirs du TVA. Pendant que Sylvie attend son sort dans une salle d'interrogatoire avec résignation, Loki est envoyé par Mobius dans une boucle temporelle à la Doctor Strange, où il croise une vieille connaissance, Dame Sif (Jaimie Alexander).

Un souvenir directement inspiré d'un des passages les plus connus de l'Edda, où Loki coupe les cheveux de la déesse et se fait pardonner auprès des Dieux d'Asgard en leur offrant des cadeaux magiques, forgés par les fils d'Ivaldi et les nains Brokk et Eitri (aperçus dans le jeu God of War) : des cheveux d'or pour Sif, une lance et un anneau pour Odin, un bateau et un sanglier pour Freyr et... un marteau pour Thor.

 

photo, Sophia Di Martino"Ah, je ne vous ai pas dit ? C'est ma série maintenant"

 

Dans ce lieu qui pourrait s'apparenter à une certaine vision de l'Enfer, Loki reconnaît qu'il a peur de la solitude et comprend qu'il a trouvé quelqu'un avec qui il pourrait passer le temps, peut-être pour toujours. Quelqu'un qu'il est capable d'aimer autant que lui-même, en dépit de tous les défauts qu'ils partagent. La série ne définit pas clairement si les sentiments qu'ils ont développés lors de leur rendez-vous dans l'épisode 3 reposent sur de l'amour ou une certaine fascination, mais la liaison qu'ils entretiennent correspond parfaitement au personnage : passionnée, narcissique, ambiguë et suffisamment chaotique pour instantanément créer un événement Nexus qui altère le continuum espace-temps.

Encore une fois confronté à ses échecs et ses erreurs, Loki révèle la fragilité qu'il dissimule derrière sa façade de dieu malicieux et semble prêt à endosser le rôle de l'anti-héros plutôt que celui du super-vilain, à l'instar du Loki original. La scène d'ouverture revient aussi sur les traumatismes de Sylvie, qui a été capturée par Ravonna Renslayer (Gugu Mbatha-Raw) et a vu son monde disparaître alors qu'elle était encore une enfant. Aucune justification ou explication n'a été donnée pour le moment, mais le sort réservé à C-20 (Sasha Lane) confirme bien les intentions du TVA et de l'ancienne chasseuse devenue juge.

 

photo, Owen Wilson"Ce n’est pas si mal de regarder Tenet sur un téléphone en fait"


INCEPTION

Séparé mais toujours uni, le couple est désormais prêt à détruire l'organisation de l'intérieur, en révélant la vérité sur les agents du TVA à Mobius et C-15 (Wunmi Mosaku). Le doute s'immisce dans l'esprit de l'analyste et de la chasseuse tandis que le rythme continue de s'intensifier et participe à ce sentiment d'urgence, de prise au piège.

Sceptique, Mobius mène son enquête en bon analyste et son amitié avec Loki se renforce à mesure qu'il s'interroge sur son passé, le TVA et le bien-fondé de sa mission. Discret, drôle, attachant, ce Owen Wilson à moustache à la fois est toujours aussi éblouissant et les quelques scènes qu'il partage l'écran avec Tom Hiddleston sont certainement les meilleures de la série. Ses conversations avec Ravonna Renslayer donnent de l'épaisseur à ces deux personnages qui avaient été délaissés dans les deux précédents épisodes et la juge semble sincère en évoquant son histoire avec Mobius, malgré ses mensonges.

 

photo, Owen Wilson, Tom HiddlestonLa bromance qui manquait tant au MCU

 

Alors qu'il confirme l'existence des vampires dans le MCU au détour d'une phrase et commence à se rebeller contre le système qu'il a toujours défendu, Mobius disparaît sans prévenir, effacé par une des matraques des Minuteurs. Une scène dramatique pour Loki et tous ceux qui rêvaient de le voir sur un jet-ski, mais qui perd tout impact émotionnel tant elle est noyée dans un flot de twists et de révélations autour des Gardiens du Temps, dont la série dévoile un bref aperçu avant une scène finale qui va tout changer.

Après un combat générique et oubliable dans un autre sublime décor, la série révèle donc que les Gardiens du Temps ne sont que des androïdes et que quelqu'un d'autre dirige secrètement le TVA, comme beaucoup s'en doutaient (Loki le premier). Cependant, l'épisode contre-balance la déception que provoque cette révélation par ce que personne n'aurait pu prévoir : la disparition du variant de Loki. Enfin, presque. On a seulement le temps de voir Sylvie épargner une Ravonna Renslayer qui a l'air contrainte d'obéir à celui qui contrôle le TVA, avant qu'une scène post-générique vienne apaiser les esprits et déchaîner l'Internet, prouvant un peu plus que la mort n'est pas la fin dans l'univers de Marvel. Au contraire.

 

photo, Tom Hiddleston, Sophia Di Martino"Regarde-les bien, parce que dans deux secondes, on n'en aura plus rien à secouer"

 

Annoncé depuis longtemps (et attendu encore plus), le multivers se dévoile brièvement avec d'autres versions de Loki (dont une incarnée par Richard E. Grant et un alligator-Loki), confirmant un peu plus que la série servira à installer le décor pour Spider-Man : No Way Home et Doctor Strange in the Multiverse of Madness. Reste à savoir si la petite escapade de l'Asgardien aura également une incidence sur Thor : Love and Thunder, prévu juste après le film réalisé par Sam Raimi. Avec seulement deux épisodes restants et maintenant qu'encore plus de Loki vont s'inviter à la fête (comme l'ont montré la bande-annonce et le teaser de mi-saison), il ne faudrait pas s'y attendre (même si les rumeurs vont bon train).

La surprise concernant les Gardiens du Temps n'est pas aussi grande que prévue, mais Loki continue de fasciner, autant pour la relation complexe entre Loki et Sylvie que pour ses personnages secondaires ou les mystères que cet étrange univers renferme. Même s'il faut encore se montrer patient pour obtenir toutes les réponses aux questions qui entourent le TVA, la disparition de Mobius ou l'endroit où se trouve Loki, ce quatrième épisode contribue un peu plus à faire de chaque mercredi un évènement. Et pas seulement parce que c'est le jour des sorties ciné et des critiques sur Écran Large.

Loki est disponible sur Disney+ avec un nouvel épisode diffusé chaque mercredi

 

Affiche française

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Madolic
02/07/2021 à 15:17

"Alors qu'il confirme l'existence des vampires dans le MCU"
J'ai zappé un truc là

Qc
02/07/2021 à 01:38

Bien sûr les goûts differeres,..
Perso en ce qui concerne les séries récemment ajouter ;
Wandavision
Falcon and the winter soldier
Loki

Je préfère loki

ken
01/07/2021 à 01:50

une seul chose nul nul nul cette série

Flōrens Penn-Ar-Bed
30/06/2021 à 19:35

Je vous trouve étrangement complaisant avec cette série dont le twist sur les Gardiens était prévisible a des kilomètres ...

Arnaud (Le vrai)
30/06/2021 à 18:39

L’épisode de la semaine dernière était un peu mou du genou (mais avec de beaux moments) mais celui de cette semaine est morteeeeeel

SPOILERS
Ça joue bien, les climax sont géniaux, je suis resté sur les fesses à la mort de Mobius, encore plus a celle de Loki (tiens ils remplacent le Loki par sa version féminine ?), voir Sif était trop cool (en fait rien que le premier plan de l’épisode sur Asgard c’était top) … c’était vraiment un super épisode

Aux rayons des moins bons, la chorégraphie de la baston est vraiment mal foutu … faudra qu’ils revoient leur copie dans les séries parce qu’elles ont toutes ce point en commun

Et surtout au rayon du moins bien, la scène mid-générique
C’est juste qu’en fait … ben je suis un peu deg qu’ils aient tout de suite désamorce le climax de ouf. On serait resté une semaine en se disant « mais c’est pas possible !!! »
La du coup on sait qu’il est vivant, et par ricochet on se doute que Mobius l’est aussi. Reste à savoir où ils atterrissent

Bref en tout cas probablement le meilleur épisode de la série pour le moment (avec le premier qui était top). Et je pense aussi que Kang est derrière tout ça (qqun qui dirige le temps, dans l’ombre … ça va on prend pas trop de risques :p)

Jojo
30/06/2021 à 17:11

Mouais il se passe enfin quelque chose !
Beaucoup de surprises mais des enjeux qui ne sont pas assez excitants.

votre commentaire