L'Attaque des Titans Saison 4 épisode 3 : le calme avant la trempette

Elliot Amor | 21 décembre 2020 - MAJ : 21/12/2020 10:10
13
Affiche officielle

Après un deuxième épisode mollasson, la saison finale de L'Attaque des Titans continue lentement mais sûrement. Nous estimons ne pas être prêts pour la suite qui s'annonce titanesque.

ATTENTION : PETITS SPOILERS EN PERSPECTIVE

 

photoVoici le wagon anti-spoil

 

Flashbacks. Flashbacks everywhere.

À cause de One Piece et de Naruto, les flashbacks sont souvent quelque chose à craindre lorsqu'on regarde un anime. Bien sûr, il y a parfois des exceptions, comme le flashback qui raconte le passé captivant de Grisha Jäger dans la seconde partie de la saison 3 de L'Attaque des Titans. Mais ce qu'on redoute principalement, ce sont les flashbacks inutiles comme celui de l'épisode 3 de cette saison 4.

Cet épisode 3 revient sur le passé de Reiner Braun, ce qui ne nous apprend strictement rien. Hormis le fait que Reiner est né d'un père Mahr, ce qui le pousse à rejoindre l'armée pour tenter d'obtenir la nationalité de son géniteur. Wouhou. Certes, on a le plaisir d'y retrouver quelques personnages des saisons précédentes comme Annie, Bertolt ou encore Kenny Ackerman (qui nous rappelle gaiment qu'Annie ne sait pas mentir), mais nous n'avons aucunement le sentiment que l'intrigue avance durant les dix-huit premières minutes de l'épisode. En soi, ce n'est pas très grave, mais ça le devient quand on se rappelle que cette saison « finale » ne comportera que 16 épisodes.

 

photoT'as bien raison de déprimer, Bertolt.

 

La fin du flashback est intéressante. C'est quand Reiner repense à Eren Jäger que l'on comprend qu'il est sur le point de se donner la mort, mais il est inconsciemment arrêté par Falco qui frappe l'autre côté du mur qui les sépare. Il est amusant de voir s'enchaîner un flashback dans lequel Reiner tend sa main à Eren et une scène du présent où Falco rappelle à Reiner qu'il doit guider la prochaine génération de Titans. Justement parce que Falco fait drôlement penser à Eren, aux yeux de Reiner, comme aux nôtres.

Comme on le précisait dans notre critique de l'épisode 1, Falco rappelle volontairement Eren. Et d'ailleurs, quand Falco s'éloigne de là où se trouve Reiner, il passe devant un hôpital où il croise un unijambiste amnésique. Le mystérieux patient et Falco semblent très bien s'entendre, l'ancien soldat souhaite même à Falco de ne jamais être sélectionné pour hériter d'un Titan primordial, afin qu'il puisse vivre vieux. Ce souhait peut paraître bienveillant, mais c'est plus compliqué que ça. L'homme mystérieux ne veut simplement pas avoir à combattre Falco, sans doute car il se revoit au même âge quand il lui parle.

Et pourquoi ces deux personnages devraient-ils s'affronter si le plus jeune devient le Titan cuirassé ? Eh bien parce que cet homme aux cheveux longs et au visage bandé n'est autre qu'Eren lui-même. On reconnaît en effet la voix de Yuuki Kaji, le doubleur de cher protagoniste qui nous manque tant. L'Attaque des Titans ressemble de plus en plus à One Piece : une toile de fond complètement dingue, un taux de flashbacks conséquent... Et maintenant, des protagonistes qui s'infiltrent outre-mer dans une société dont ils connaissent peu de choses en se fondant dans la masse. L'épisode fait donc monter la hype quelques secondes avant la fin.

 

photoOn t'a grillé, Eren.

 

ça va barber

On ne vous cache pas que chez Ecran Large, le choix d'animer les Titans en 3D nous déçoit beaucoup. Alors quand on voit l'animation en 2D du Titan féminin au début de l'épisode, on ressent une sorte de soulagement. Puis, les autres Titans sont animés en 3D ou immobiles. C'est dur. Même dans un plan large d'à peine trois secondes, des chevaux sont animés en 3D. Ce genre d'image inquiète, mais il ne faut pas désespérer pour autant.

Prenons pour exemple l'anime Demon Slayer, pépite diffusée en 2019. De nombreux plans de sa saison 1 sont en 3D, ce qui permettait au studio ufotable de faire des économies de temps pour mieux travailler les scènes de bagarre. Et si le studio Mappa en faisait autant avec la saison 4 de L'Attaque des Titans ? Peut-être que les nombreuses animations 3D des trois (peut-être quatre ou cinq) premiers épisodes ont servi à faire des économies pour que les équipes passent plus de temps à parfaire les scènes épiques à venir. Les treize prochaines nous le confirmerons.

 

photoOn a hâte de constater que plus personne de prend Armin de haut

 

Hormis la 3D qui nous inquiète, la série reste visuellement très agréable à regarder, toujours fidèle aux précédentes saisons de Wit Studio. L'épisode 3 a beaucoup moins recours à la rotoscopie qui était très présente dans l'épisode. Et dans tous les cas, la saison 4 est jusqu'ici admirablement bien réalisée et montée.

La similitude entre Eren et Falco est amenée et suggérée de façon très ingénieuse dans cet épisode. On a des raisons de penser que le scénario va en faire quelque chose de fort intéressant. Falco va-t-il finalement hériter d'un titan et se faire tuer (salement) et manger par un membre du bataillon d'exploration ? Ou bien, ce sort est-il réservé à un ou une autre de ses camarades ?

Nous respectons les fans qui évitent de regarder les previews post-génériques, c'est également ce qu'on fait d'habitude. Mais ce coup-ci, on n'a pas pu s'en empêcher et rien ne montre que les habitants du Paradis vont se montrer. Tout porte à croire que l'épisode 4 suivra encore principalement les Eldiens endoctrinés par Mahr et nous espérons nous tromper. Mais quoi qu'il en soit, rien n'empêchera l'épisode d'être encore plus palpitant que les autres. À la semaine prochaine.

La saison 4 de L'Attaque des Titans est actuellement diffusée sur la plateforme Wakanim depuis le 6 décembre 2020.

 

Affiche saison 4

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Erwin Smith
23/12/2020 à 20:41

Comment connaissez-vous le nombre total d’épisode alors que le dernier tome du manga paraîtra au mois de Mars....?

Sinon je trouve votre analyse
complètement à côté de la plaque, les flashback permettent de mettre en lumière la personnalité fragmentée de Reiner et de la poser comme un reflet de celle d’Eren.

Je préfère largement un récit qui développe son intrigue et ses personnages avec intelligence plutôt que de recourir à de l’action non-stop cache misère.

Surtout que l’action à venir (et croyez moi ça va être violent) sera pleinement appréciée grâce à la préparation de ces épisodes visiblement inutiles de votre point de vue.

Du coup ne lisez pas le manga car les flashbacks sont encore plus développés.

Shinzou wo Sasageyo...!

Hhcc
23/12/2020 à 17:24

<<le calme avant la "TREMPETTE">> <<LE CALME AVANT LA
TREMPETTE>>

Lol écran large
23/12/2020 à 14:48

C'est quoi ce ramassis d'idioties ?

Un épisode ultra important dans le développement des personnages et de l'univers. Si vous voulez du boom boom allez regarder Dragon Ball Z, vous êtes ridicules là, c'est à cause des gens comme vous que Game Of Thrones a mal fini : plus d'action, moins de développement et de cohérence.

Reinerlaps2
23/12/2020 à 01:32

Cool

Kikiletchio
23/12/2020 à 01:31

Je trouve l'article très sympathique. Je suis d'accord avec vous, hormis pour le flashback bien que je comprenne votre point de vue. Continuer ainsi et bon courage

Matdob95
22/12/2020 à 17:06

Mais qu'est ce que c'est que cet article?? Bon, déjà, qu'on se rassure. Les fameux "16 épisodes" n'adapteront pas tout jusqu'à la fin. C'était impossible et le rythme choisi (à peu près 2 chapitres par épisode) nous le prouve.

Ensuite concernant les flashbacks.... sérieusement? Il y en a beaucoup dans SNK? Et celui là? Pouvait-on vraiment s'en passer? Ne raconte-il rien? C'est grotesque!! Il est ô combien important. En plus de développer un Reiner en miroir d'Eren (sans grand talent mais avec une pugnacité hors du commun), il permet de le confronter à tous les dilemmes qui ont pu être les siens sur l'île du Paradis. A travers des scènes dont on était resté sur des à priori, on cerne enfin l'envers du décors en comprenant les motivations, les doutes, craintes et enfin traumatismes des différents personnages.

Entre Reiner dont on comprend enfin ce dédoublement de personnalité si perturbant saison 2, Bertholt qui s'accapare l'histoire de sa victime afin de se prémunir mentalement contre les propres dommages qu'il a causé... ce flashback nous permet enfin de sortir de la dernière once de manichéisme introduite dans les précédentes saisons en saisissant parfaitement les acteurs majeurs du récit. Et pour comprendre une histoire, c'est BIEN de comprendre ses personnages Ecran Large.

Je préfère vous prévenir. Sans ces épisodes, vous risquez de ne rien comprendre aux prochains épisodes. Mais alors rien du tout!!

Nath
22/12/2020 à 00:19

Je suis absolument en désacord avec le fait que le flashback de Reiner est inutile car il sert à nous faire comprendre que il n'y a jamais eu de "méchant" dans l'histoire, il sert aussi à mieux comprende la double personnalité de Reiner, surtout celle dite "héroïque" (qui s'inspire de Marcel) au yeux d'Eren et bien sûr le développement des personnages, à mieux comprendre leur réaction et choix fais dans les saisons précédentes (les guerriers eldien marhs).

vida18
21/12/2020 à 16:56

Perso je préfère la 3D de l'Attaque des Titans à celle de Berserk de 2016 dont le style crayonné est juste horrible.

Reiner
21/12/2020 à 15:29

Faite pas les pseudos fan de snk ecranlarge, vous avez pas capter que le flashback sert a dev reiner, et en faire un mirroir inversé de eren, tout en dev son dedoublement de personalité.
Pour la 3d seul le plan de reiner qui enfonce le mur est derengante, vous forcer sur le reste.
Arreté de parler manga tout simplement vous etes pas qualifier pour.

blackchab
21/12/2020 à 15:19

Je ne suis d'accord sur l'utilité du flash back.
On est sur du développement de personnage et cela explique un peu son trouble de personnalité.

Plus
votre commentaire