Birdmen : le manga super-héroïque qui donne des ailes

Flavien Appavou | 29 avril 2021 - MAJ : 30/04/2021 17:29
Flavien Appavou | 29 avril 2021 - MAJ : 30/04/2021 17:29

Chaque shonen nous questionne sur l'adolescence et notre mutation en adulte. Avec Birdmen de Yellow Tanabe, on va encore plus loin dans cette réflexion de notre transformation. Petit zoom sur ce manga qui donne des ailes.

Le manga Birdmen raconte l'histoire de Eishi Karasuma, frêle collégien de 15 ans en proie au mal-être constant. Totalement asocial et ne cherchant pas le dialogue avec ses camarades, il se pose toujours dix mille questions avant d'agir et ne fait que de râler. La seule personne avec qui il discute est Mikisada Kamoda, un grand gaillard costaud et chauve venant d'une famille de religieux et qui a une tendance à cumuler les problèmes. Ces deux jeunes hommes séchant les cours font la connaissance de Tsubame Umino, jeune fille franche et honnête, et Rei Sagisawa, beau gosse métis venant de leur bahut. Et c'est en frôlant la mort dans un accident de bus que leur vie franchit un nouveau pas.

Ces quatre personnes acceptent de survivre en buvant le sang de l'homme oiseau venu les sauver. Commence donc pour eux, une nouvelle étape dans leur identité d'adolescent, mais aussi de Birdmen. Car en buvant ce sang, ils sont aussi devenus des femmes et hommes oiseaux. Comme dirait l'adage : "Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités" et ils ne vont pas être déçus !

 

Planche 2, Yellow TanabeThe dark bird apparait

 

Avec ce titre, l'autrice Yellow Tanabe revient en France pour une nouvelle série. Après avoir publié Kekkaichi, paru chez Pika Edition et qui compte 35 tomes, elle nous montre une nouvelle fois l'étendue de son talent. Graphiquement, elle nous épate dans sa justesse sur l'expression des sentiments et du mal-être qu'ont les adolescents.

Le manga transpire la vérité dans chaque plan, chaque regard et met en valeur les intentions des personnages sur ce qu'ils ressentent au plus profond d'eux. Et cela va encore plus loin quand il s'agit de montrer leur vitalité avec l'apprentissage de leur nouveau pouvoir. Tout n'est que jeu pour l'autrice, elle s'amuse avec les plans en plongée et contre-plongée pour montrer aussi bien l'héroïsme que la transformation de ses personnages.

Avec ce manga, elle déploie toute son ingéniosité pour nous garder en haleine. Chaque tome se finit par un mini-cliffhanger entouré de mystère relançant l'action et la narration. Car la narration est très graduelle et est nappée de questionnements, aussi bien sur l'univers que sur les personnages en eux-mêmes. Chacun rencontre des difficultés qu'il doit surmonter grâce à son pouvoir hors du commun, car il s'agit bien là d'un dépassement de soi dans tous les sens du terme. On en apprend plus au fur et à mesure des pages, ce qui permet au lecteur de bien s'imprégner de l'histoire grâce au découpage méticuleux et très rythmé de l'autrice.

 

Planche 3, Yellow TanabeRegard sans faille

 

Vu que c'est un shonen, les ruptures humoristiques sont aussi nombreuses et ne gâchent absolument pas la narration et ne sont pas gratuites. Elles viennent souligner encore plus les questions que l'on se pose sur l'univers ou bien sur ce que ressentent les personnages. C'est fin et très appréciable.

Quant aux scènes d'actions, elles sont aussi délicates qu'efficaces, car l'autrice met beaucoup d'ampleur dans ce qu'elle dessine et écrit. C'est maitrisé et passionné, car encore une fois, elle met l'accent sur ce que vivent les personnages quand ils sont confrontés à un mal qui leur dépasse complètement. C'est d'une justesse sans faille.

Birdmen (à ne pas confondre avec Birdman donc) est un manga qui s'interroge sur l'adolescence et sur notre rapport à la transformation physique et mentale. Comme dans chaque histoire de superhéros, on se demande comment ils vivent leur pouvoir et leur mutation ainsi que l'évolution de leur rapport au monde qui les entoure. Si un pouvoir implique des responsabilités, peut-on vraiment les accepter ? Et comment accepter aussi ces responsabilités ? C'est avec toutes ses questions que bataillent les héros de ce manga qui doivent affronter leur choix tout en évoluant. Un tremplin pour voler de ses propres ailes ?

 

Planche 1, Yellow TanabeFaire face concrètement à ses responsabilités

 

Déjà publié fin 2019 chez Vega, quand le label était sous Steinkis, Birdmen revient maintenant chez Dupuis avec le nouveau label manga Vega Dupuis. Il va donc voir sa parution continuer à déployer ses ailes pour notre plus grand plaisir. Pour l'instant doté de trois tomes, le manga sortira son quatrième opus début juin et la série compte d'ores et déjà seize tomes au Japon.

Ce qui nous permettra à leur lecture de suivre peut-être les préceptes de Tina Arena : Aller plus haut !  En espérant que vous avez la chanson dans la tête maintenant...

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Mangachat
30/04/2021 à 15:00

Chouette article sur Birdmen ! La série est complète au Japon en 16 volumes.

votre commentaire