God of War 4 surprend avec une étonnante bande-annonce pour l'E3

Mise à jour : 23/06/2017 21:27 - Créé : 13 juin 2017 - Christophe Foltzer
Photo God of War 4
155 réactions

L'E3 bat donc actuellement son plein et on est finalement contents parce que cela nous permet, en plus de découvrir pas mal de nouveautés, de retrouver de vieux potes et de voir ce qu'ils sont devenus depuis tout ce temps.

La saga God of War a fait les beaux jours de Sony depuis quasiment 10 ans et il faut dire que le premier opus sorti sur PS2 avait fait figure pour beaucoup de véritable révélation. Un jeu ultra bourrin, gore comme il faut, situé en pleine mythologie grecque mais en mode hyper vénère, avec des énigmes bien chaudes de temps à autre. La recette aurait pu très bien ne pas prendre mais, allez savoir par quel miracle, les développeurs du Santa Monica Studio avaient trouvé la formule magique et nous avions tous été soufflés. 

 

God of War

 

Mais ce n'était rien comparé au fantastique défouloir qui commençait sur les chapeaux de roue avec la désormais scène culte du Colosse de Rhodes qu'il fallait bousiller de l'intérieur au prix d'un combat épique. Une entrée en matière qui ne faiblissait jamais par la suite toute autant qu'une prouesse technique évidente. Le troisième épisode fut aussi un grand moment, parce que la Playstation 3 permettait des choses inédites mais, si l'aventure était toujours aussi tendue, elle commençait quelque peu à tourner à la formule attendue. Si le jeu était fun, il n'en était malheureusement plus surprenant. Après quelques autres jeux de moindre ampleur, il semblait que Kratos prenne enfin sa retraite jusqu'à ce que l'année dernière, l'annonce d'un nouveau God of War fit son apparition avec un premier trailer des plus surprenants puisqu'on y découvrait notre fantôme de Sparte vieilli et surtout barbu.

 

Photo Godof War 4

 

Une tendance que confirme le trailer présenté il y a quelques heures à l'E3 et qui prouve que ce nouveau God of War risque bien de bousculer nos habitudes. Si le jeu semble toujours bourrin à souhait, le changement de décor y est plutôt brutal puisque nous passons des paysages mythologiques grecques, au froid de la mythologie nordique dans une ambiance qui évoque un croisement entre Skyrim et Le Seigneur des Anneaux. S'il est un peu perturbant au début de voir notre héros dans ce climat, la suite est à l'avenant puisqu'il n'est plus équipé de ses célèbres épées mais bel et bien d'une hache et semble davantage porté sur le combat à mains nues. Mais la plus grosse nouveauté réside évidemment dans l'apparition d'un gamin, supposément son fils, qui l'accompagnera durant toute son aventure et que le joueur pourra interpréter de temps en temps. Ce qui risque d'amener un petit côté Co-op' au jeu tout autant que cela fait évidemment penser à The Last of Us.

Reste que techniquement c'est toujours aussi impressionnant, que l'histoire a l'air passionnante et que le massacre habituel semble encore être de rigueur. God of War a semble-t-il su évoluer avec son temps et on espère juste que le produit final, qui sortira au début de l'année prochaine, remplira cette belle promesse.

 

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire