Après Canal +, Vincent Bolloré devient actionnaire majoritaire d'Ubi Soft

Christophe Foltzer | 23 octobre 2015
Christophe Foltzer | 23 octobre 2015

Depuis l'été dernier, Vincent Bolloré occupe une place prépondérante dans l'actualité des médias et du divertissement. Son coup d'état à Canal + est encore dans toutes les mémoires, et le grand nettoyage est loin d'être terminé. En parallèle, il s'offre le plus gros éditeur de jeux vidéo français. Ambiance...

Si VIncent Bolloré possédait déjà un empire conséquent dans différents domaines, cela n'a pas l'air de lui suffire puisque nous apprenons par nos confrères de Gameblog qu'il est à présent l'actionnaire majoritaire de l'éditeur Ubi Soft. En effet, après une entrée dans le capital de la société à hauteur de 6,6 % le 14 octobre dernier, le magnat vient de refaire le même coup que chez Canal +, en rachetant de nouvelles actions, ce qui fait de lui l'actionnaire principal, avec 10,39 % des actions.

Il ne s'est pas arrêté là puisqu'en parallèle, il avait également acquis des actions chez Gameloft et qu'il vient de faire la même opération pour en prendre les rênes puisqu'il en détient aussi à présent 10,20 %.

S'il est difficle de dire ce que cela va changer dans la ligne éditoriale et les choix de production de ces deux éditeurs, ce qui se passe chez Canal + donne un avant-goût. En multipliant les acquisitions dans différents domaines du divertissement, Vincent Bolloré assoie donc sa domination sur le marché et, compte-tenu de ses liens étroits avec le monde politique (et Nicolas Sarkozy en particulier), il ne fait aucun doute que cette situation hégémonique inquiète au plus haut point. D'autant que, comme le précise le communiqué de presse :

"Le Groupe ne s'interdit pas d'augmenter sa participation dans ces deux sociétés en fonction des conditions de marché et se réserve la faculté, le moment venu, de demander à être représenté à leur conseil d'administration."

Comme un air de déjà vu...

 

commentaires

Zapan
23/10/2015 à 17:16

Euuuh, je sais pas, si il peut nous changer des sempiternels et non originaux Assassin's creed & Cie et pousser la boîte vers plus de création, pourquoi pas. On verra...

Maided
23/10/2015 à 14:42

Prochains jeux Ubi :

Sarko Boat Simulator
Financial Paradise Tycoon

Et bien sur 20mn de jeu principal ,le reste en DLC a prix exhorbitants et micro paiements à foison....

Bolderiz
23/10/2015 à 14:31

Quel cauchemar ce mec beerkkkkkkk

Le sphincter a dit "quoi" ?
23/10/2015 à 14:00

Cette nouvelle me faire encore plus flipper que tous les pires films d'épouvantes que j'ai vus...BOLLORE is the BOOGEYMAN !!!

villion
23/10/2015 à 12:46

amusant de constater cet intérêt de monsieur Bolloré pour des sociétés en difficulté (cf Canal +).

UBISOFT est en difficulté avec beaucoup de ces jeux (Cf Assassin's Creed Unity) et le dernier opus s'annonce mal également.

Je pense que ce monsieur sait reconnaitre une société en perte de vitesse notamment lorsqu'il en est l'actionnaire.

Kling
23/10/2015 à 12:30

Manquerait plus qu'il rachète Webedia tiens.

klokateer
23/10/2015 à 12:29

Ce mec est un virus...

votre commentaire