Guillermo Del Toro, "anéanti" par l'annulation de Silent Hills, parle de la possibilité de sauver le jeu

Geoffrey Crété | 16 mai 2015
Geoffrey Crété | 16 mai 2015

Attendu comme le messie par de nombreux gamers, Silent Hills, lancé par une superbe démo, a été annulé. Guillermo Del Toro, qui aurait du chapeauter la chose, partage enfin son ressenti.

Interrogé par IGN, le réalisateur, membre du jury des frères Coen au Festival de Cannes 2015, a ainsi confié :

"Nous sommes nous aussi anéantis. La collaboration entre Kojima et moi, les réunions, et l'amitié qui se développait étaient beaux. Nous étions d'accord sur la direction à emprunter. Nous étions d'accord sur comment repousser les limites de la plateforme. On s'éclatait. Norman était super heureux. Hideo était super heureux. Moi aussi. Je sais qu'il y a une pétition sur internet qui réunit des signatures. J'espère que quelqu'un y prêtera attention"

 

  

S'il refuse de donner trop de détails sur ce qu'aurait dû être Silent Hills, le cinéaste présente les ambitions du projet :

"Ce qu'on voulait faire avec le jeu, et on était d'accord là dessus, c'était d'être techniquement aussi avant-gardistes qu'on le pouvait en créant la terreur dans la maison. L'idée était vraiment d'axer sur l'ambiance. Mais ce qui rend Silent Hill si génial c'est qu'on a l'atmosphère mais aussi une série de moments d'action très intenses. "

"Honnêtement j'adorerais que quelqu'un change d'avis et qu'on le fasse. Au cas où ça reprend, je dirais juste qu'il y avaient des choses très nouvelles prévues, et je ne veux rien gâcher"

S'il affirme que Silent Hill possède "une mythologie véritablement superbe et une histoire trop belle pour la laisser mourir", Guillermo Del Toro avoue toutefois qu'il n'est pas certain de retenter une troisième fois l'expérience dans le monde du jeu vidéo - il avait travaillé sur le jeu d'horreur Insane, annulé en 2012.

"J'ai essayé deux fois et je ne sais pas si je reviendrais un jour à cette forme. Dans un cas, la société a coulé, et dans l'autre, quelque chose de complètement inattendu s'est produit, avec la séparation de Kojima et Konami. Ca m'a fait un peu déboussolé"

On se consolera dans tous les cas avec Crimson Peak, le film d'horreur gothique de Guillermo Del Toro, en salles le 21 octobre.

Tout savoir sur Silent Hills

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire