5 jeux à petit budget à offrir absolument à Noël

Christophe Foltzer | 24 décembre 2014
Christophe Foltzer | 24 décembre 2014

C'est Noël et c'est un peu la loose. Vos enfants/cousins/frangins veulent des jeux vidéos comme cadeau et vous n'avez pas 70 balles à mettre dans un jeu AAA qui se termine en 2h. Heureusement, la scène indépendante existe et permet de se procurer de super titres pour pas grand chose. Pour que la dinde n'ait pas, cette année encore, le goût des larmes, nous en avons sélectionné 5 parmi les meilleurs du moment.

 

LE BOSS : THE BINDING OF ISAAC REBIRTH

L'un des meilleurs jeux du monde revient dans une nouvelle version remasterisée avec nouveau moteur, nouveaux graphismes, nouvel inventaire et nouveaux environnements. Le jeu est toujours aussi excellent et tous ces ajouts en font définitivement un incontournable du monde du jeu vidéo. Attention cependant, il n'est pas à mettre entre toutes les mains, son fond glauque et dépressif risquant de choquer les plus naïfs des écoliers. Mais pour les autres, s'il ne doit y en avoir qu'un seul cette année, c'est bien celui-là. Et comme le jeu est aléatoire, la durée de vie est quasi infinie.

Le prix : 11.24 Euros jusqu'au 2 janvier sur Steam

Degré de kiffage : 100 %

 

LE CHALLENGER : SHOVEL KNIGHT

Enorme surprise de cette année, Shovel Knight rappellera de grands souvenirs aux plus vieux d'entre nous, ceux qui ont connu les jeux vidéo à l'époque des consoles 8 bits. On se croirait dans un bon Castlevania des familles saupoudré de Megaman. C'est dire si c'est bien. Graphiquement superbe, le jeu propose un vrai challenge riche en secrets et en items à débloquer. Comme en plus la maniabilité aux petits oignons rend le plaisir de jeu immédiat, il est indispensable d'essayer au moins une fois Shovel Knight. Comme pour dire : "J'y étais".

Le prix : 14.99  Euros sur Steam

Degré de kiffage : 95 %

 

LE BON ELEVE : FREEDOM PLANET

Sonic the Hedgehog étant mort depuis bien longtemps (si l'on excepte l'excellent Sonic Generations), logique que quelqu'un d'autre prenne sa place à un moment ou un autre. Et c'est exactement ce que fait Freedom Planet, les doigts dans le nez en plus. Croisement intelligent entre les aventures du hérisson sur Megadrive et la série Sonic AdvanceFreedom Planet se permet même de rajouter une petite couche de beat'them up par dessus, histoire de se démarquer. L'aventure est belle et speed, la progression naturelle et l'on se perd sans fin dans la beauté de l'ensemble, ce jeu bénéficiant en plus d'une bande originale exceptionnelle pour tous les nostalgiques des jeux des années 90's. On pourrait critiquer le manque d'inspiration du level-design lors de certains niveaux, mais comme le jeu propose un mode time-attack ultra jouissif, on lui pardonne sans problème.

Le prix : 7.49 Euros jusqu'au 2 janvier sur Steam

Degré de kiffage : 92 %

 

LE VIANDARD : DEVIL'S DARE

Ok, là, on ne rigole plus, on parle de barbaque, de coups qui font mal, de zombies qui puent et de fin du monde. Devil's Dare est de ces petits jeux qui semblent juste sympathiques au premier abord mais qui dévoilent leur potentiel au fur et à mesure. Encore une fois, l'hommage rétro assumé est brillant avec des graphismes peut-être un peu trop classiques certes mais qui fonctionnent. Après, c'est un gros beat'them up des familles, à la River City Ransom ou encore Scott Pilgrim. On pourra là aussi déplorer une certaine répétitivité dans les niveaux, une jouabilité intéressante et proposant de nombreuses variantes (finish moves, coups spéciaux) mais à la prise en main un peu brouillonne par instants. N'en reste pas moins un bon petit jeu bien fun au challenge assez relevé.

Le prix : 7.79 Euros jusqu'au 2 janvier sur Steam

Degré de kiffage : 80 %

 

L'OUTSIDER : ELECTRONIC SUPER JOY

Outsider uniquement parce que c'est le plus ancien et qu'il est sorti il y a plus d'un an. Mais face à Electronic Super Joy, on ne peut que s'incliner. Design épuré mais totalement approprié, ce die & retry en mode jeu de plateforme accumule les bonnes idées de gameplay, le tout au son d'une grosse dubstep dégueulasse qui fait bien plaisir. Bâti tout entier autour de l'idée d'un gros second degré bien beauf, Electronic Super Joy a retenu toutes les leçons du légendaire Super Meat Boy, même s'il n'est pas aussi parfait. On notera effectivement une maniabilité un peu limitée lors de certains passages, une petite confusion qu'il faudra apprendre à maîtriser et des collisions quelques peu hasardeuses. Mais qu'on ne s'y trompe pas, ce jeu est rempli d'une énergie folle et se déguste comme un bon vin. En plus, les extensions commencent à arriver.

Le prix : 2.99 Euros jusqu'au 2 janvier sur Steam

Degré de kiffage : 100 % (pour ton cousin Jacky, celui qui a la Super 5 custom dans son garage) 90 % (pour les autres)

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire