La 3DS est dans nos mains : test complet

Raphaël Carlier | 13 mars 2011
Raphaël Carlier | 13 mars 2011

Elle est enfin là, la nouvelle console de Nintendo venue supplanter la DS et ses 146 millions d'unités vendues. Avec sa 3D relief sans lunettes, la console attire la curiosité des amateurs et détracteurs du procédé. Console à la mode ou révolution ? Un début de réponse ci-dessous.

 

Un concentré technologique

 

Sous ses mensurations de rêve équivalentes à la DS Lite (13,4 cm x 7,3cm), la console, très agréable à prendre en main, condense toutes les technologies dernier cri. La stéréoscopie ? Gérée par l'écran supérieur (un très beau format 16/9, vivement les premiers films téléchargeables). Le tactile ? Géré par l'écran du bas (au stylet à la taille ajustable ou avec le doigt). Gyroscope embarqué (reconnaissance du mouvement) ? Ok. Microphone ? Ok. Un appareil photo intérieur et extérieur en 3D ? Ok aussi. Wifi ? Évidemment ! Une fonction réalité augmentée qui combine toutes ces fonctions ? Absolument (on y reviendra plus bas).

 

De nombreuses applications embarquées

 

La console propose d'entrée de jeu tout un tas d'applications, du sympathique au formidable. On ouvre le bal par l'Appareil photo Nintendo 3DS. Il est possible de prendre des photos avec l'appareil intérieur orienté vers le joueur ou extérieur avec la fonction 3D. Si le rendu en relief est plutôt satisfaisant, la qualité des photos est un peu décevante limitant l'usage de l'appareil essentiellement à certains jeux ou applications qui en tirent parti. Néanmoins il est possible de modifier les photos avec certains filtres, voir de faire fusionner les visages de deux personnes pour un résultat toujours drôle et étonnant. À noter aussi qu'il est possible d'enregistrer les photos sur la console et sur une carte SD supplémentaire (fournie avec la 3DS). Le Studio Son profite du micro embarqué pour enregistrer des courts extraits audio modulables à foison. Ralenti, accéléré, voix de perroquet, de souris, son robotique... Assez amusant. L'éditeur de Mii (les célèbres avatars de la Wii) est semblable à ce qui se fait sur la console de salon de Nintendo. S'il est possible de partir d'une photo pour créer son avatar, on regrette qu'ils ne soient pas plus personnalisables dans l'immédiat. La Place Mii Street Pass vous invite à voir qui vous avez rencontré (voir ci-dessous), les Jeux en réalité augmentée promettent de grandes choses (voir plus bas) et La guerre des têtes est un jeu très divertissant. En prenant n'importe qui (ou quoi) en photo son visage est prisonnier d'une bulle volante et agressive. Pour secourir la victime, tirez sur la tête en tournant sur vous-même en évoluant dans le décor qui vous entoure réellement. L'intérêt étant de sauver un maximum de nouvelles têtes et de débloquer des niveaux au fur et à mesure. En mêlant la 3D, le gyroscope, et l'appareil photo embarqué le résultat est vraiment drôle et immersif.

Du côté des applications il reste le Journal d'activité qui répertorie des statistiques en tous genres comme votre nombre de pas (ah oui, il y a un podomètre embarqué aussi), le temps passé en détail sur chaque jeu au total et au jour le jour... Bref, tout un tas de chiffres consignés sagement. Et avant de fouiner dans les Paramètres de la console vous pourrez faire un tour sur le Mode téléchargement pour mettre à jour la 3DS, télécharger des jeux, des applications, des films et tout un tas d'autres choses. Pour finir il est possible de gérer une Liste d'amis et de prendre des Notes à tout moment. Ouf !

 

Street Pass

 

Revenons sur cette brillante idée de Nintendo qui invite le joueur à avoir constamment la console avec lui. Lorsque vous sortez avec votre console en veille (dans le sac) et que vous croisez d'autres possesseurs de la 3DS, certaines données vont s'échanger et de retour sur la Place Mii Street Pass, surprise ! De nouveaux Mii viennent vous dire bonjour en vous faisant part de l'activité de ces joueurs croisés ici et là. Quel intérêt ? Votre place se remplit rapidement des Mii croisés et ces derniers vous permettent d'acquérir des pièces manquantes pour achever un puzzle (en 3D bien sûr) ou peuvent être enrôlés pour vous porter secours dans le jeu embarqué Mii en péril. Un donjon dont vous êtes prisonnier et où les héros de votre Place Mii devront vous prêter main forte. De surcroit, chaque fois que vous recroisez un Mii déjà rencontré, il gagne un niveau supplémentaire ! Pratique pour vider un pièce de ses fantômes et gagner un objet original (comme un couvre-chef). Et la fonction podomètre vous permet de gagner des pièces de jeu tout les cent pas pour débloquer des pièces de puzzles dans Puzzle Troc ou enrôler des aventuriers dans Mii en péril.

 

La réalité augmentée

 

La petite claque de cette 3DS. Parmi les six cartes en carton fournies avec la console se trouve une carte bien particulière marquée d'un point d'interrogation. En la cadrant avec l'appareil photo de la console vous verrez en sortir des petits cubes qui apparaissent sur votre table, votre sol ou votre lit, tout dépend de la surface sur laquelle se trouve la fameuse carte. En interagissant avec ces cubes (en tirant dessus avec A) vous pouvez choisir plusieurs jeux (chaque jeu achevé en débloque un autre). Le tir à l'arc vous propose de tirer sur des cibles en tournant autour de la carte. Le décor se déforme et se transforme sous vos yeux, bluffant ! Le bille-cross est un croisement entre le billard et le mini-golf, objectif Mii et objectif stars vous permet de jouer avec votre Mii ou un héros Nintendo (les 5 autres cartes fournies) et de le prendre en photo. Reste un jeu de pêche à l'intérêt limité et le jeu Graffiti, qui vous permet de dessiner tout et n'importe quoi, votre œuvre prenant vie en 3D dans votre salon. Et si vous venez à bout de ce premier pack de jeux, vous pouvez débourser les pièces gagnées avec le podomètre pour accéder à encore plus de contenu. Extrêmement ludique et immersive, la réalité augmentée offre de sacrées perspectives !

 

Et la 3D dans tout ça ?

 

Rien à redire, les effets de profondeur et de jaillissement sont bien là pour un rendu surprenant et agréable, qui ne fatigue pas le sujet (même après de nombreuses heures d'utilisation). Un hic ? Il faut tenir l'écran bien face à soit et à la bonne distance. Les détracteurs pourront jeter de l'huile sur le feu tandis que les amateurs avoueront qu'on s'affranchit vite de cette barrière, tenir la console sous l'angle optimal devenant vite instinctif. La 3D est ajustable grâce à une molette qui permet de régler la profondeur voir de désactiver la fonction relief. Et si les jeux DS sont compatibles avec la console, la fonction 3D ne sera disponible qu'avec les jeux 3DS. Logique.

 

Quoi qu'on en dise, Nintendo reste une marque tournée vers l'avenir, l'innovation, et le jeu pour tous. Si l'on attend encore de pouvoir tester en détail les premiers jeux du line-up de lancement, force est de constater que la firme nippone surprend à nouveau et risque fort d'imposer une nouvelle console pleine de fonctions novatrices. Attention en revanche au gros point noir qu'est l'autonomie : 3h30 en utilisation 3D, ouch!

RETROUVEZ NOS IMPRESSIONS SUR LES JEUX A VENIR EN CLIQUANT ICI

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire