Lost Planet 2 : Explosif et Hardcore

Raphaël Carlier | 6 juin 2010
Raphaël Carlier | 6 juin 2010

En 2007, Lost Planet, premier du nom, créait la surprise chez les joueurs consoles (sorti d'abord sur 360, le jeu fut porté plus tard sur PC et PS3). Grand jeu d'action à l'ambiance glaçante et accrocheuse, Capcom entrait avec son hit dans une nouvelle conquête du marché occidental en rencontrant un bon écho dans la presse et parmi le public (2,3 millions de ventes). La suite réitèrera-t-elle l'exploit ?

 

 

Plus on est de fous...

 

La grosse nouveauté du jeu réside bien-entendu dans son mode coopératif jouable jusqu'à 4. Capcom oriente sa franchise vers un aspect bien plus communautaire (le multijoueur est très fourni et la personnalisation très poussée) délaissant hélas la narration et l'ambiance qui étaient un des gros points forts du premier volet. Heureusement les niveaux sont suffisamment bien construits et variés pour que tous les joueurs puissent prendre leur panard dans un cocktail d'action versant régulièrement dans la démesure. Et pour couronner le tout, Lost Planet 2 s'avère très fourni côté arsenal et véhicules; il y en a vraiment pour tout le monde. En revanche soyez prévenus, le jeu reste fidèle à la tradition Capcom avec une difficulté plutôt corsée. Le jeu malmène souvent le joueur le forçant à rejouer une demi-heure de jeu après un faux pas ou un boss un peu trop coriace...

 

 

Sous le soleil

 

Le climat d'E.D.N. III a fortement changé 10 ans après les aventures de Wayne et du NEVEC. L'épaisse couche de glace laisse désormais place à un environnement tout aussi hostile mais diablement varié. Les nouveaux décors sont extrêmement dépaysants : Jungle luxuriante, mer de sable, laboratoire, base sous-marine, station spatiale,... On voit du pays ! L'occasion pour le joueur d'incarner tour à tour diverses factions (on retiendra surtout les pirates du désert assez mémorables) dans des chapitres explosifs et généreux.

 

 

Un contenu dingue

 

Si le traitement infligé au scénario laisse un goût amer dans la bouche, on reste pantois devant la foule de contenus intégrés par les développeurs. Il vous est possible de personnaliser entièrement votre avatar (en fonction de la faction choisie). Outre l'apparence, vous pouvez choisir quelles armes favoriser aussi bien en solo qu'en multi, un pseudonyme (certains sont hilarants), diverses postures plutôt barges,... De quoi bien se marrer entre potes et donner un peu de caractère à votre aventure. Ce système augmente aussi énormément le potentiel de re-jouabilité du jeu (qu'il s'agisse de tout débloquer, d'obtenir la meilleur note, ou de refaire le jeu sous les traits des héros de Gears of War).

 

Plus un remake qu'une suite, Lost Planet 2 prend son aîné à contre-pied proposant une toute nouvelle expérience aux joueurs. Excessivement bourrin et difficile, le jeu est aussi incroyablement fun et propose un mode coopératif très bien conçu qui éclipse un multijoueur un peu plus anecdotique. Et malgré quelques défauts et certaines lourdeurs dans la prise en main, LP2 se hisse dans le haut du panier et rejoint la franchise Gears of War sur le podium des meilleurs jeux de tir à la 3e personne sur consoles !

 

Preview de Lost Planet 2

 

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire