Jaloux de la Wii, Bill Gates aurait tout fait pour avoir du motion gaming sur xbox

JL Techer | 17 décembre 2021
JL Techer | 17 décembre 2021

Au milieu des années 2000, le patron de Microsoft aurait mis une énorme pression aux équipes Xbox pour développer de quoi rivaliser avec la Wii de Nintendo. 

Mise à disposition du public depuis peu, la série documentaire Power On : The Story of Xbox a permis de plonger dans l'histoire de la marque et de découvrir l'envers du décor de la naissance des consoles Xbox. Entre jeux de pouvoir, ambitions créatives et volonté d'avoir sa part du gâteau vidéoludique, Microsoft livre un témoignage important sur ce qui se trame dans les couloirs des grandes industries du jeu vidéo. 

L'épisode 5 de la saga documentaire revient en particulier sur l'épisode tragico-comique du "Red Circle of Death" de la Xbox 360, lancée sur le marché en 2005. Cette panne affectant les consoles Xbox 360, causée principalement par des défauts de soudures des GPU, CPU et des puces de RAM, provoquait des problèmes de hardware majeur, et signifiait la mort de la console. Un problème de conception qui a coûté près d'un milliard et demi de dollars à Microsoft.

 

Gears of war : Photo Gears of war"Ranafout du motion gaming" - Marcus Phoenix

 

Alors que la firme de Redmond était affairée à résoudre ce problème de hardware, puis à redorer son image de marque largement entamée par ce scandale, Nintendo lançait sa Wii en novembre 2006. Succès immédiat, la console permit à Big N de renouer avec le public grâce à sa proposition ouvertement familiale et la mise en avant de son arme de guerre : le motion gaming (jouer grâce au mouvement).  

La réussite sans précédent de la Wii attisait la convoitise de Microsoft, et en particulier celle de Bill Gates. Au cours du documentaire dédié à l'histoire de Xbox, Phil Spencer, actuel responsable de Microsoft Studios et de Xbox Games Studios, se souvient que le Big Boss de Microsoft mettait énormément de pression sur les équipes de développement en répétant "comment avons-nous pu passer à côté du motion gaming, que pouvons-nous faire pour rattraper notre retard ?".

 

Microsoft : photoLa Wii, sans les manettes

 

En 2007, lors d'une interview donnée à feu le site AllThingsDigital, Bill Gates s'était exprimé au sujet du motion gaming, et de comment il voyait l'avenir du jeu vidéo : 

"Alors que nous arrivons vers les entrées de données naturelles (comprenez que l'ordinateur soit en prise directe avec les mouvements que nous ferons) nous pourrons alors voir un changement, avec de nouveaux logiciels qui permettront de visualiser l'utilisateur et donc, vous pouvez tout à fait imaginer une machine qui vous laisserait jouer directement avec votre propre raquette de tennis ou votre batte."

À cette déclaration, les journalistes ont alors suggéré que Nintendo avait déjà créé une console basé sur ce principe, et qu'elle était déjà disponible : la Wii. Mais Bill Gates a répondu que sa vision était très différente :

"Non ce n'est pas vraiment ça. Vous ne pouvez pas utiliser votre propre raquette de tennis pour jouer. Vous ne pouvez pas juste être assis sur votre canapé avec vos amis et faire ce que vous faites d'habitude. Ce que Nintendo a fait c'est de la reconnaissance de positionnement de sa manette dans l'espace, et ce dont je vous parle c'est véritablement de la reconnaissance vidéo de tout l'espace. C'est une caméra qui voit ce que vous faites et l'enregistre directement."

 

Microsoft : photoLa fameuse promesse de faire du sport dans son salon

 

Le but était de prendre le contrepied de ses concurrents japonais, en poussant plus loin le motion gaming, en supprimant tout simplement les interfaces clavier/souris ou manette. Après des années de développement, Xbox accouche en 2010 de Kinect, un périphérique pour sa Xbox 360 comportant un système de caméra à la pointe de la technologie, capable de reconnaitre les mouvements des joueurs. 

La promesse a beau être belle en théorie, en pratique, le système est bancal, et manque clairement de précision pour être capable de remplacer une bonne vieille manette dans le coeur des gamers. De plus, le produit est directement concurrencé par le PS Move de Sony pour sa PS3, qui reprend exactement le principe de la Wiimote/Nunchuk de Nintendo.

Kinect a tout de même été un succès pour Microsoft, l'accessoire s'étant vendu à 24 millions d'exemplaires, pour 85,80 millions de Xbox 360 écoulés à travers le monde, touchant donc plus d'un quart de son public. Toutefois, Kinect n'est jamais parvenu jamais à aller se frotter à l'intouchable Wii. Malgré un certain succès commercial, l'accessoire a été abandonné au cours des dernières années de commercialisation de la Xbox One, alors que le motion gaming disparaissait sous le tapis des tendances oubliées.

Tout savoir sur Xbox Game Pass

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Tom31
18/12/2021 à 13:57

Xbox a essayé d'avoir tout sans jamais rien avoir

votre commentaire