Starfield : le space-opera des créateurs de Skyrim dévoile ses factions en vidéo

JL Techer | 21 octobre 2021
JL Techer | 21 octobre 2021

Le studio Bethesda, auteur de Skyrim, a livré une bande-annonce aux allures de making-of pour Starfield, sa future exclusivité Xbox Series et PC.

Projet encore très énigmatique, Starfield se dévoile par dose homéopathique. Pour l'heure, seule la description donnée par le producteur exécutif de Bethesda au Washington Post fait foi : "C'est Skyrim dans l'espace". Étonnant ? Pas vraiment, puisque Bethesda Game Studio est l'heureux parent des cinq épisodes de The Elder Scrolls, de Fallout 3 et 4, et du petit dernier que tout le monde regarde en se demandant s'il n'a pas été bercé trop près du mur : Fallout 76.

Depuis son annonce en 2018, le projet Starfield a été balloté de droite à gauche. D'abord prévu sur PS4, Xbox One et PC, après quelques jeux de gros sous, et le rachat de Bethesda par Microsoft en mars 2021, le titre est officiellement devenu une exclusivité pour Xbox Series X|S et PC, avec une arrivée Day-One sur le Game Pass. Le premier contact se fit à l'E3 de cette année lors du showcase Xbox, avec un trailer splendide, révélant une date de sortie au 11 novembre 2022. Puis, après un rapide survol de quelques destinations spatiales (quelques courtes vidéos) cet été, les développeurs viennent de livrer une nouvelle bande-annonce révélant enfin un peu de contexte historique.

 

photo

 

Starfield emmènera les joueurs jusqu'en 2330, dans les "Settled Systems" ("systèmes installés", ou colonisés en VF) à quelque 50 années-lumière de notre système solaire. En 2310, une terrible guerre a vu s'opposer les United Colonies (colonies unies) et les Freestar Collective (collectif de l'Étoile Libre). Celle-ci a duré 20 ans. Si la paix est désormais présente, elle n'en reste pas moins précaire.

Mais qui dit traité de paix, ne dit pas pour autant petite vie stellaire tranquille. Les systèmes colonisés sont en proie aux exactions de pirates, de mercenaires, de punks de l'espace et de fanatiques religieux. En tant que Colon appartenant à la faction désignée sous le nom de Constellation, votre mission, si vous l'acceptez, sera d'explorer les planètes des systèmes alentour et d'en découvrir les mystères.

 

photoUn atterrissage réussi pour Flagada Jones

 

Présentée par Emil Pagliarulo, directeur créatif chez Bethesda, la bande-annonce met l'accent sur certains des artworks préparatoires du jeu, qui montrent déjà la volonté du studio d'offrir une large variété d'environnements. Le premier croquis montre une ville aux accents cyberpunk, puis s'en suit une métropole aux allures d'utopie, et enfin, une lande désertique, cimetière de vaisseaux spatiaux. Les croquis préparatoires de personnages de différentes factions clôturent la présentation.

Starfield est à ce jour le projet le plus ambitieux de Bethesda. Todd Howard, le producteur du jeu, a annoncé que le titre serait composé d'un nombre conséquent de mondes ouverts, et qu'il y aurait beaucoup plus de dialogues que dans n'importe quel autre jeu de leur studio, avec pas moins de 300 acteurs qui participent au doublage du jeu. À plus d'un an de la sortie de Starfield, gageons que Bethesda ne manquera pas de continuer à faire grimper la hype autour du titre en dévoilant d'autres informations au compte-goutte.

Tout savoir sur Starfield

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Tayo
22/10/2021 à 23:55

J'ai le coeur brisé, exclusivité XBOx :(

Pi
21/10/2021 à 20:12

Je ne suis pas du tout gamer, mais par contre très intéressé par les cinématiques de jeux vidéos. Et je suis toujours étonné de la puissance narrative de celles-ci quand on les compare aux trailers de films. Comment se fait-il que les studios de jeux vidéos soient aussi créatifs comparés aux studios de films ? Comment se fait-il que la SF, le fantastique, la fantasy et le gore soient 100 fois plus évocateurs dans une cinématique de jeu vidéo ? Hein ?

votre commentaire