Sony veut produire des blockbusters "hybrides" pour son PlayStation VR 2

JL Techer | 6 août 2021
JL Techer | 6 août 2021

Sony aurait l'intention de produire des triples A pour son casque de réalité virtuelle PSVR2, dont les spécificités semblent impressionnantes.

La réalité virtuelle fait partie des chevaux de bataille du jeu vidéo depuis des décennies maintenant. Si certains constructeurs s'y sont cassé les dents (coucou le Virtual Boy de Nintendo et ses migraines garanties) depuis quelques années, la VR gagne petit à petit des parts de marché. Si l'Oculus Quest et le HTC Vive Pro ont conquis le domaine du PC, sur consoles de salon, Sony domine allègrement le marché avec son casque PS VR.

Cependant, le constructeur n'est pas du genre à se reposer sur ses lauriers, et la firme japonaise prévoit d'ores et déjà l'avenir de la VR avec le successeur de son casque de réalité virtuelle. Le nouveau PSVR 2 de Sony a fait l'objet de nombreuses spéculations (taille, poids, prix...), mais le géant du jeu vidéo n'a pour l'instant rien confirmé ou infirmé. Toutefois, des fuites de brevets et de dessins conceptuels ont pu donner au public quelques détails supplémentaires, laissant entrevoir une véritable machine de guerre.

 

Resident evil 7 VRResident Evil VII sur PSVR, ou la terreur à son paroxysme

 

Alors que Sony fait silence radio quant aux spécificités du prochain PSVR 2, les leaks obtenus par les insiders de PSVR Without Paroles ont mis en évidence un certain nombre d'éléments techniques. Le casque bénéficierait d'une résolution de 4000X2040 pixels, soit 2000X2040 pixels pour chaque oeil. Ce qui, plus simplement, signifie que le PSVR 2 pourrait produire une véritable 4K.

Il a également été annoncé que le PSVR 2 de Sony serait équipé d'écrans OLED, produits par Samsung. À l'heure actuelle, une fenêtre de lancement pour l'accessoire VR dédiée à la PlayStation 5 viserait les fêtes de fin d'année 2022. Gageons que Sony ne manquera pas d'en dévoiler davantage au cours des prochains mois, afin de couper court aux rumeurs.

 

tetris effectTetris Effect, véritable expérience psychédélique en VR

 

Mais plus encore que ces spécifications techniques, c'est bel et bien la future politique de Sony vis-à-vis des jeux VR qui soulève bon nombre de questions. Toujours selon les mêmes sources, le constructeur aurait tenu une réunion à huis clos avec des développeurs afin de clarifier sa position et ses attentes concernant le catalogue VR.

Sony souhaiterait se concentrer sur la création de véritables blockbusters triple A dédiés à la VR, en offrant des expériences de grande qualité. Cela suppose donc de s'éloigner du modèle actuel des jeux en réalité virtuelle, qui propose pour les systèmes VR ce qu'on qualifiera d'expériences sensorielles plutôt que de réels jeux (sauf quelques exceptions). Sony estimerait ainsi que pour qu'un tel modèle soit viable, il faudrait créer des jeux hybrides, jouables avec ou sans le PSVR 2.

 

photoLe délirant Trover Saves The Universe par Justin Rolland

 

Ces jeux hybrides pourraient être partitionnés, c'est-à-dire que ceux qui ont un PSVR 2 pourraient télécharger uniquement la version VR, et ceux qui n'ont qu'une console de salon classique profiteraient d'un titre plus conventionnel non VR. Pour l'instant, il est ardu de prévoir si ces produits hybrides pourraient profiter du cross-play ou d'une progression croisée (continuer sur console une partie commencée en VR par exemple).

Sony compte bien faire de son futur casque VR un argument de vente supplémentaire pour sa PlayStation 5. Avec un accessoire VR dédié capable de faire tourner des jeux AAA first-party, la console de Sony aurait de quoi grappiller encore quelques parts de marché. Reste à savoir si les développeurs de grands titres suivront la ligne éditoriale que semble adopter Sony. Les triples A coûtants de plus en plus chers en termes de développement, rien n'est sûr quant au fait que des studios souhaitent investir des ressources dans le développement de jeux hybrides consoles/VR.

 

photoRien que pour vos yeux d'Hitman

 

Toutefois, la stratégie de Sony pourrait s'avérer payante sur le long terme, puisque seule la PlayStation propose ce type d'expérience de jeu VR parmi les consoles de salon actuelles (si on met de côté le Nintendo Labo Kit VR qui tient plus du gadget que du support de jeu fiable). Le constructeur japonais a donc les coudées franches pour installer un large parc de casques PSVR, d'autant plus que ce domaine ne semble pas (pour l'instant) intéressé Microsoft pour ses Xbox Series X|S.

Tout savoir sur PlayStation 5

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire