Star Wars : The Old Republic - avec sa nouvelle extension, le MMORPG promet un gameplay remanié

Antoine Desrues | 2 juillet 2021
Antoine Desrues | 2 juillet 2021

Pour ses dix ans d'existence, le jeu Star Wars : The Old Republic s'offre une nouvelle extension qui flirte avec le Côté obscur.

Avant de se tourner vers le MMORPG, BioWare a tout simplement transcendé l'univers Star Wars sur le plan du gaming. Avec Knights of the Old Republic (ou KOTOR pour les intimes), ses développeurs ont signé le jeu de rôle ultime dans la galaxie lointaine, très lointaine, prémices fascinantes à la grande saga de SF maison du studio : Mass Effect.

Mais depuis 2011, BioWare a décidé, en toute logique, de prolonger l'expérience vers le jeu massivement multijoueur. Se déroulant plusieurs millénaires avant les événements de La Menace fantômeStar Wars : The Old Republic s'est présenté comme une plongée approfondie dans des mondes à la richesse intarissable. Malheureusement, le titre n'a pas vraiment connu le succès escompté, au point de passer entre-temps en free-to-play. Néanmoins, un paquet d'extensions, payantes pour le coup, n'ont cessé de sortir pour enrichir l'expérience et la narration.

 

photoL'un des jolis concept arts de la présentation

 

Alors que le jeu s'apprête à fêter ses dix ans, BioWare a organisé un livestream dans la soirée du 1er juillet 2021, afin d'annoncer le futur du MMORPG. Résultat, The Old Republic va avoir droit à un nouveau DLC, intitulé Legacy of the Sith. Focalisée sur Dark Malgus, cette extension amènera le joueur sur la planète aquatique Manaan, dont le Seigneur Sith cherche le contrôle pour mettre la main sur une ressource médicale primordiale. Pour l'occasion, le niveau maximum passera de 75 à 80.

Mais surtout, Legacy of the Sith amènera un renouvellement total du gameplay du titre. Avec l'introduction des styles de combats, les joueurs auront une plus grande capacité de personnalisation de leur avatar, en pouvant lier la classe de leur personnage avec des pouvoirs issus d'autres, comme l'ont expliqué les développeurs :

 

photoEn rouge et noir

 

"Jouez un soldat avec un fusil de sniper, un Inquisiteur Sith avec un sabre laser dans chaque main, ou utilisez même secrètement les pouvoirs du Côté obscur tout en posant comme un membre de l'Ordre Jedi."

Avec ses possibilités floutant plus que jamais la frontière entre Bien et Mal, The Old Republic pourrait connaître un regain de jeunesse salvateur. L'extension est attendue pour la fin d'année 2021. En attendant une date plus précise, vous pouvez retrouver notre classement des meilleurs jeux Star Wars.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
TofVW
03/07/2021 à 10:37

@Ethan: si si, même si on n'a pas eu de film depuis 2016, Star Wars a toujours autant de popularité.

Ethan
03/07/2021 à 08:20

Star wars n'intéresse plus personne

James méllangé
02/07/2021 à 19:16

Faudrait que je mis remets

banban
02/07/2021 à 18:32

S'ils veulent vraiment relancer l'interêt pour SWTOR il va falloir que ce soit la grosse révolution, et qu'elle aille dans le bon sens.

Car non seulement ce prétendu "remaniement" arrive déjà bien trop tard, mais surtout les précédentes extensions ont montré que Bioware n'a jamais su quoi faire de cet univers, ni sur quel pied danser.

L'exemple le plus criant restera pour moi Knights of the Fallen Empire, vendu comme une extension hyper ambitieuse (ce qui n'était pas faux), mais qui a surtout transformé le jeu en une aventure quasi-solo, un comble pour un MMO ! C'est a ce moment là que j'ai complètement arrêté.

Et pourtant SWTOR avait des atouts uniques, une phase de leveling exemplaire portée par storytelling grisant, un pvp solide et très funs, des animations au top (pour l'époque et pour le genre), la possibilité d'avoir son vaisseau, d'entretenir des relations avec son crew, des donjons assez chouettes, le tout porté par un sound design aux petits oignons et rien de moins que la BO des films.

Ben même avec tout ça ils se sont cassés la gueule. La faute aussi à des choix initiaux discutables (copier World of Warcraft) qu'ils ont maladroitement/mollement tenté de corriger au fil des années, sans grand succès selon moi. Quel dommage.

Je ne donne pas cher de ce qui viendra mais j'y jeterai un oeil curieux.

votre commentaire