House of Ashes : The Descent rencontre L'Exorciste dans la bande-annonce de Dark Pictures Anthology

JL Techer | 11 juin 2021 - MAJ : 11/06/2021 15:21
JL Techer | 11 juin 2021 - MAJ : 11/06/2021 15:21

Après Man of Medan et Little Hope, le nouvel épisode de The Dark Pictures Anthology, House of Ashes, se dévoile dans une bande-annonce.

The Dark Pictures Anthology : House of Ashes sera le troisième volet du projet d'horreur en plusieurs parties du studio Supermassive (Until Dawn tout de même, ça en jette sur un CV). Après l’assez moyen Man of Medan et le sympa-sans-plus Little Hope, les développeurs ont mis les bouchées doubles avec House of Ashes pour redresser la barre et terrifier le public.

Pour illustrer son propos, le jeu s'est doté d'une nouvelle bande-annonce effrayante diffusée au Summer Game Fest du 10 juin 2021. Un trailer qui pose un contexte fort intéressant, et qui a pour vocation de vous coller le trouillomètre à zéro.  

Le jeu nous fera remonter le temps jusqu’en 2003 en Irak, alors que la guerre fait rage. À la suite d’un tremblement de terre, votre équipe de soldats américains se retrouve projetée sous terre en compagnie d’un bataillon ennemi. Et devinez quoi ? Les choses vont tourner encore plus mal que ce que vous pouvez imaginer.

 

 

Sans voie de sortie vers la surface et avec peu de lumière, les marines, qui n’ont pas encore pu voir The Descent (puisque sorti en 2005), se disent que l’idée d’explorer les environs n’est pas si mauvaise… Ils se rendront compte rapidement que leur nouvel environnement est une ancienne cité sumérienne disparue, ornée de statues de Pazuzu (oui oui, celui qui avait possédé cette pauvre Regan dans L'Exorciste) et où règnent des créatures monstrueuses.

Leur seule solution pour survivre : travailler ensemble afin de survivre à ces créatures avides de violence. « L’ennemi de mon ennemi est mon allié » devra être leur crédo pour s’en tirer.

Quid du jeu ? Fini les caméras fixes et les mises en scène très typées cinéma des deux grands frères, cette fois-ci la caméra va coller à l’épaule de vos héros, avec une vue TPS pour soutenir au mieux l’action. Et de l’action, il va y en avoir. Les créatures sont partout, presque invisibles, tapies dans l’ombre, attendant le moindre instant d’inattention pour vous transformer en sandwich à l’hémoglobine.

 

photoThe Descent : Exorcist edition

 

Pour vous défendre, vous pourrez compter sur votre équipe de Marines, mais sous terre, autant vous dire que les munitions seront comptées, et précieuses. L’ambiance sera donc tendue, votre survie ne tenant qu’à un fil alors que vous devrez explorer cette ville souterraine pour tenter de vous échapper.

Après Hayden Panettiere et Rami Malek dans Until Dawn, Shawn Ashmore dans Man of Medan, ou encore Will Poulter dans Little Hope, House of Ashes se paye quelques visages familiers : Ashley Tisdale (High School Musical), et bien sûr Pip Torrens (The Nevers, The Crown) qui reprendra son rôle de Conversateur.

 

photoMarre de sang, statue des enfers, lampe torche : oui

 

Si le scénario suit, que la jouabilité est au rendez-vous et que l’ambiance tient ses promesses, nous pourrions bien avoir à faire à une des bonnes surprises survival-horror de cette année.

Vous pourrez tenter de vous échapper de House of Ashes le 22 octobre 2021 sur PC (via Steam), PlayStation 4 et 5, Xbox One et Xbox Series X|S. Si vous êtes d’ores et déjà intéressé par le titre, les précommandes sont ouvertes dès à présent. À noter qu’une édition collector est également disponible, avec des illustrations exclusives, des autocollants et des bonus en jeu, ainsi qu'une statue de créature du monde souterrain.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Momo
12/06/2021 à 10:54

Dommage qu'il ait viré les caméra fixe, cela avait un coté resident evil old school..

Totor
11/06/2021 à 23:55

Le deuxième était pas mal mais on veut un until dawn 2 !

Quentin
11/06/2021 à 21:44

En vrai tout ce qu'on leur demande c'est une adaptation PC d'Until Dawn :)

votre commentaire