James Bond : le nouveau jeu vidéo sur 007 aura sa propre vision du personnage

Antoine Desrues | 28 janvier 2021 - MAJ : 28/01/2021 15:56
Antoine Desrues | 28 janvier 2021 - MAJ : 28/01/2021 15:56

Les développeurs d’Hitman sont revenus sur Project 007, et ont donné des détails sur leur approche de James Bond.

Si les adaptations de films en jeu vidéo ont globalement disparu, c’est parce que le grand public a finalement arrêté d’investir dans des titres souvent finis à la va-vite, afin de capitaliser sur le succès d’une œuvre au cinéma. Néanmoins, quelques exceptions ont pu bouleverser le médium vidéoludique, à commencer par GoldenEye 007, jeu mythique de la Nintendo 64, et basé sur le James Bond du même nom, porté par Pierce Brosnan.

Avec sa 3D pour l’époque révolutionnaire et son multijoueur qui a endiablé de nombreuses soirées, GoldenEye a permis au célèbre espion de se tailler une place de choix dans le paysage du jeu vidéo, y compris grâce à des successeurs plus ou moins dignes, ainsi qu’un remake sur Wii, où notre accro de la Vodka-Martini numérique a cette fois pris les traits de Daniel Craig.

D’ailleurs, en attendant de voir le comédien endosser une ultime fois le rôle de l’agent au service secret de Sa Majesté dans Mourir peut attendre, un nouveau jeu vidéo a été annoncé sous la houlette d'IO Interactive, les développeurs de la saga Hitman. En collaboration avec MGM, EON Productions et Delphi, le studio est en train de plancher sur une idée encore assez mystérieuse, pour le moment titré Project 007. Et pour l’occasion, la franchise va opérer un changement de taille.

 

photo, Ana de Armas, Daniel CraigEn attendant Godot James Bond

 

En effet, dans une interview de la Danish Broadcasting Corporation (traduite par IGN), le directeur d’IO, Hakan Abrak, a révélé que Project 007 ne se baserait pas sur le visage d’un des interprètes de James Bond au cinéma :

“Nous avons eu l’autorisation de faire notre propre Bond numérique, qui ne va reposer sur aucun acteur.”

Si l’information peut paraître assez légère, elle porte en elle l’ambition plus globale d’IO Interactive, puisque le jeu ne voudrait pas être une simple adaptation d’un film, mais bien une nouvelle expression autour de l’œuvre de Ian Fleming. D’ailleurs, Hakan Abrak a confirmé cet état de fait au vu de l’histoire que le développeur est en train de créer, et son envie d’en faire une franchise, indépendante du succès des longs-métrages :

“C’est une histoire totalement originale, et on pourrait aisément imaginer en tirer une trilogie.”

 

photo, Daniel Craig"Vite, j'ai trouvé un nouveau stock de PS5 !"

 

Avec ces propos, il semblerait que le studio ait envie de reproduire le succès d’Hitman. Pour rappel, le tueur à gages nommé Agent 47 est revenu sur le devant de la scène avec une trilogie marquée par un gameplay aussi libre que fou dans des environnements ouverts où tout est possible pour atteindre ses cibles.

Alors que le dernier opus de cette saga est sorti le 20 janvier 2021, IO devrait avoir les mains libres pour avancer sur Project 007. Et quoi de mieux que l’espion le plus célèbre de la pop culture pour renouveler le genre du jeu d’infiltration ? En attendant d’en savoir plus, on vous renvoie à notre critique de GoldenEye (le film).

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
gege le vrai
28/01/2021 à 18:42

a voir moi j'avais bien aimer quitte ou double

sinon toujours pas d'article sur ladj ly?

Flōrens Penn-Ar-Bed
28/01/2021 à 18:20

L'occasion d'avoir un personnage de couleur... j'imagine

The names is Bond, James Bond
28/01/2021 à 17:51

J'espère un James Bond proche des romans : écossais et suisse, cheveux noirs et yeux bleus, une cicatrice sur la joue droite, fumant la cigarette, un macho tueur au sang froid et limite alcoolique.

Kyle Reese
28/01/2021 à 16:03

Et bien je trouve que c'est une excellente idée ce James Bond totalement indépendant des films. Ca va apporter vraiment du neuf au mythe qui en a toujours besoin après une série avec un même acteur.

votre commentaire