Myst : le jeu vidéo culte adapté en série, pire idée du monde ?

La Rédaction | 16 avril 2020 - MAJ : 16/04/2020 11:27
La Rédaction | 16 avril 2020 - MAJ : 16/04/2020 11:27

Le jeu vidéo culte des années 90 en série : c'est l'étrange et un peu absurde idée de Village Roadshow.

Parmi la grosse liste des projets aussi étranges qu'absurdes, il y a l'adaptation du jeu vidéo Myst. Disney et Syfy ont un temps essayé d'en tirer quelque chose, sans succès et en partie à cause des créateurs qui ont refusé, et c'est finalement la boîte Village Roadshow Pictures qui va s'en charger.

Après avoir annoncé l'envie d'en tirer une saga de films et séries l'été dernier, le studio notamment connu pour ses nombreuses coproductions avec Warner Bros. (tous les Matrix, Ocean's Eleven et autres, Sherlock Holmes) mise d'abord sur une série.

Selon Deadline, celle-ci prend forme : Ashley Edward Miller a été engagé pour écrire le pilote et être le showrunner de la série Myst.

 

photoOh, nostalgie

 

Ashley Edward Miller est notamment connu comme co-scénariste de Thor premier du nom, et X-Men : Le Commencement, soit l'un des épisodes préférés de beaucoup de fans. Il est aussi passé sur les séries Terminator : Les chroniques de Sarah Connor, Black Sails et Fringe.

Sacré défi pour le monsieur, vu la nature de Myst. Sorti en 1993, c'est un jeu d'exploration, enquête et énigme en vue à la première personne, qui tourne autour de la civilisation D'ni, capable de créer des livres magiques, ouvrant ainsi des portails vers d'autres mondes. Comment tirer de cette aventure silencieuse, cérébrale et envoûtante, une histoire efficace, sans que Myst ne soit un prétexte à un vulgaire récit de SF ? Comment rendre fidèlement les neurones qui surchauffent face à une énigme tordue qui ouvre une porte, laquelle donne accès à un parchemin, expliquant où se trouve une machine qui actionne un pont vers une nouvelle porte ? Là est tout le défi.

 

photoAu moins, il y a matière à s'amuser dans les décors

 

Néanmoins, le co-créateur du jeu, Rand Miller, est toujours impliqué via la société Cyan Worlds, créée à l'époque avec son frère et co-créateur Robyn Miller. Un autre membre de la fratrie sera là, en la personne de Ryan Miller. Il y aura donc du Miller au générique, ce qui devrait rassurer les fans du jeu, sachant que Village Roadshow parle toujours d'une méga franchise entre films et séries.

Si Myst peut sembler tombé dans l'oubli aujourd'hui, il a rencontré un succès faramineux en son temps, restant pendant une décennie le plus vendu des jeux sur PC, avec au final plus de 12 millions d'exemplaires vendus jusqu'au dernier opus, Myst V: End of Ages, sorti en 2005. Reste à voir à quel point ce nom résonne avec le monde de 2020.

 

photoMieux que L'Histoire sans fin

commentaires

Phuzor
24/04/2020 à 22:51

Curieux de découvrir le résultat (s'il aboutit). Excellent jeu en tout cas!

Ferenc
16/04/2020 à 15:00

Bien au contraire, excellente idée en plus d'être cohérente. L'univers de Myst est d'une vaste richesse, tant scénaristique qu'artistique, et possède son lot de personnages passionnants, surtout si on pioche dans les différents jeux de la saga. L'intérêt est loin de se limiter aux énigmes retorses.

votre commentaire