Sonic : les 5 pires jeux vidéo (et comme par hasard, ils sont en 3D)

JL Techer | 28 mars 2022 - MAJ : 29/03/2022 11:09
JL Techer | 28 mars 2022 - MAJ : 29/03/2022 11:09

A l'occasion de l'arrivée de Sonic 2 au cinéma, on s'est dit qu'il était temps d'exposer les pires catastrophes de la carrière du hérisson bleu.

Sonic le Hérisson a l'air en grande forme ces derniers temps. Son arrivée en fanfare au cinéma avec Sonic le film a redonné un sacré coup de fouet à sa carrière, et il s'apprête à transformer l'essai avec Sonic 2, grâce à l'arrivée de ses meilleurs potes Tails et Knuckles. Même ses fans de la première heure attendent fébrilement le lancement de Sonic Frontiers, qui devrait marquer le retour du hérisson bleu dans la cour des grands du jeu vidéo, grâce à la magie de l'open-world. 

Même s'il est sur une phase ascendante, Sonic n'a pas vraiment un CV impeccable, et le hérisson le plus rapide de l'histoire s'est pris les chaussures rouges et blanches dans le tapis vidéoludique plus d'une fois dans sa carrière. Passée l'heure de gloire des opus Mega Drive, Sega a parfois fait n'importe quoi avec sa mascotte. Entre projets aux concepts improbables et tentatives désespérées de rendre la licence plus "cool", Ecran Large vous propose un top du pire de ce que Sonic a pu faire subir à ses fans, en cinq jeux, classés du très mauvais à la pire des catastrophes.

Et pour les 5 meilleurs jeux Sonic, c'est par ici

 

Sonic le film : émeraudesSouvenir ému d'une époque bénie

 

5 - SHADOW THE HEDGEHOG (2005, PS2, GAMECUBE, XBOX)

C'est quoi ce truc ? Au moment où Sega pensait que Sonic n'était plus assez cool pour le public adolescent lui vint une idée géniale : donner la vedette à Shadow, un des personnages secondaires de la saga des aventures 3D du hérisson bleu. Le hérisson noir prend donc le relais, et devient la vedette de Shadow the Hedgehog où il doit lutter contre des extraterrestres venus réclamer les Sept Émeraudes du Chaos, tout ça pour retrouver les secrets de ses origines (spoiler : en fait il était censé être très très méchant). 

Pourquoi c'est vraiment pas terrible : Après les succès des deux Sonic Adventures, et celui du très apprécié Sonic Heroes, Sega s'est dit que c'était une bonne idée de faire comme Mario avec son Luigi, et de faire de Shadow la star de son propre jeu. Alter ego "énervé" de Sonic, il ne court pas, il a des rollers, et il ne se contente pas de sauter sur ses ennemis, ils les canardent avec une collection d'armes à feu à faire pâlir le président de la NRA.

Au lieu d'accoucher d'un TPS plus mature, comme cela avait été vendu par la campagne de communication de l'époque, Shadow the Hedgehog est en fait un jeu de plateforme bancal, avec une caméra tellement aux fraises qu'il ne serait pas étonnant de découvrir qu'elle a été programmée par le stagiaire de 3e entre deux photocopies. 

 

Shadow the Hedgehog : photoEncore un qui a un truc à compenser

 

Et que dire de cette narration, si poussive qu'on finit par sauter tous les dialogues. Le titre tient également la palme du pire casting d'amis pourris, où tous sont plus insupportables les uns que les autres. En plus du trio Sonic, Tails et Knuckles, Rouge, Amy Rose, Cream et Cheese ont resigné pour le plus grand désarroi des joueurs. Mention spéciale à Maria Robotnik qui remporte l'award de la mort la plus nulle de la saga. 

Est-ce qu’il y a un truc à sauver ? Le système qui permet de passer du côté "Héros" au côté "Dark" en fonction des alliances que Shadow peut nouer avec ses alliés du moment est plutôt intéressant. De plus, le jeu bénéficie d'une assez grosse rejouabilité, avec une dizaine de fins différentes, dont certaines au cours desquelles Shadow va jusqu'à tuer Sonic. Mais encore faut-il avoir suffisamment de courage pour subir une narration asthmatique et un héros tête à claques au possible, sorte d'adolescent mal fini en permanente crise de rébellion. 

 

Shadow the Hedgehog : photoPour une fois, on est d'accord

 

4 - SONIC UNLEASHED : LA MALÉDICTION DU HÉRISSON (2008, WII, PS2, PS3, XBOX 360)

C'est quoi ce truc ? Le Dr Robotnik a encore fait n'importe quoi avec les Émeraudes du Chaos, a inversé leur polarité (véridique), et a libéré Dark Gaïa, provoquant l'éclatement de la planète en sept continents flottants dans l'espace. Au passage, l'énergie négative produite par Dark Gaïa a métamorphosé Sonic en sorte de Hérisson-Garou. Il va devoir utiliser ses nouveaux pouvoirs pour réparer la planète, vaincre Dark Gaia et redevenir normal. La routine quoi.  

Pourquoi il cumule les mauvaises idées : Qui voulait d'un Sonic loup-garou ? À part les pontes de Sega, absolument personne. Après le système Heros/Dark de Shadow The Hedgehog, Sega remet le couvert avec Sonic Unleashed : La Malédiction du Hérisson en faisant de Sonic un protagoniste ambivalent. Lorsqu'il fait jour, Sonic est normal, et se joue comme dans les épisodes précédents, mais une fois la nuit tombée, le jeu devient un beat'em up 3D confus et laid, où Sonic court comme s'il avait une scoliose, et où ses bras se déforment sans explications. 

 

Sonic Unleashed : La Malédiction du Hérisson : photoSonic ne méritait pas ça

 

Avec une jouabilité molle et imprécise, des graphismes qui parviennent à être plus laids que pour Shadow The Hedgehog, un level design lamentable et toujours cette épouvantable brochette de personnages secondaires, à laquelle vient s'ajouter l'insupportable Chip, dont la voix nasillarde a rendu fou plus d'un fan, Sonic Unleashed réussit l'exploit d'être exaspérant de la première à la dernière minute. 

Les phases de transformations en hérisson-garou viennent complètement plomber le rythme du jeu. Les niveaux de jour sont à peu près respectueux de ce qu'on peut attendre d'un jeu Sonic, avec des passages de plateformes rapides classiques dans les jeux Sonic 3D. Les niveaux de nuit sont tout le contraire : lents et patauds. Ces phases donnaient l'impression d'avoir 10 ans de retard sur le paysage ludique de l'époque. 

Est-ce qu’il y a un truc à sauver ? L'ultime séquence de jeu a le mérite de tenter quelque chose d'original, en mettant les joueurs aux commandes d'un meccha géant (le Colosse Gaia) face à un boss au design particulièrement raté. S'en suit le désormais traditionnel passage de transformation de Sonic en Super Sonic, qui ravira toujours les fans du Hérisson et de Dragon Ball. Mais encore faut-il avoir la force de continuer à jouer jusque là. 
 

Sonic Unleashed : La Malédiction du Hérisson : photoSonic Gundam VS Truc moche 

 

3 - SONIC SHUFFLE (2000, DREAMCAST)

C'est quoi ce truc ? En cas de panne sèche d'idées, il suffit d'aller copier ce qui marche pour la concurrence et de faire la même chose. Mario a bénéficié d'un jeu de société multijoueur façon jeu de l'oie ? Qu'à cela ne tienne, Sonic aura aussi le sien. Deux ans après le Mario Party de la Nintendo 64, Sega sort donc Sonic Shuffle sur Dreamcast, la console idéale pour ce genre de proposition, puisqu'elle dispose de quatre ports manettes, et même d'une connexion Internet. 

Pourquoi il rate tout ce qu'il entreprend : Sega avait mis toutes les chances de son côté pour Sonic Shuffle. Pour que le jeu fonctionne, rien de plus simple : il suffisait de faire un copier-coller de Mario Party, mettre les assets de Sonic et ses Shitty Friends, et l'affaire était pliée. La Sonic Team s'était même adjoint les services de Hudson Soft (Bomberman et... Mario Party) pour la conception du titre. Avec en plus la possibilité de jouer à quatre en local et même sur Internet, tout devait rouler. 

 

Sonic Shuffle : photoL'air perdu, comme les joueurs

Alors pourquoi Sega est allé s'empêtrer dans un mode histoire totalement inutile ? Celui-ci devait servir de tutoriel pour les joueurs solos, mais réussit surtout à les rendre complètement fous à cause de temps de chargements interminables. Mais pire encore, malgré ce tutoriel, les règles du jeu restaient incompréhensibles, Sega ayant eu la "bonne "idée d'ajouter des règles de jeux de cartes à celui du jeu de l'oie, pour un résultat digne du Kamoulox. 

Avant sa sortie, le jeu a été amputé de son mode online, pour pouvoir sortir à temps pour les fêtes de fin d'année 2000. Et ce n'est qu'un symptôme de la maladie de Sonic Shuffle : le jeu a été bâclé, terminé à la va-vite pour pouvoir trouver sa place au pied des sapins américains et japonais. Le produit final est catastrophique, mal fini, bugué à tel point que le jeu crashait aléatoirement sur les consoles américaines. Une honte. 

Est-ce qu’il y a un truc à sauver ? Il peut éventuellement servir de jeu à boire où, chaque fois qu'une épreuve est ratée ou qu'un personnage dit une phrase sur un ton insupportable, on boit un verre. Attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, mais c'est sans doute la seule chose capable de rendre Sonic Shuffle supportable.
 

Sonic Shuffle : photoNon, on veut juste que tu nous rendes notre argent


 
2 - SONIC THE FIGHTERS (1996, ARCADE)

C'est quoi ce truc ? Au jeu du "manger à tous les râteliers", Sega est parvenu à faire très fort avec Sonic The Fighters. Le concept est simple : il s'agit d'un jeu de combat en 3D dans lequel 10 personnages sont disponibles, et il faut vaincre tout le roster avec d'aller cogner sur Metal Sonic et le Dr Eggman, histoire de pouvoir sauver le monde. 

Pourquoi ça sent vraiment le moisi : Sorti en 1996 sur borne d'arcade, Sonic The Fighters a été développé par le studio AM2, dont la réputation de roi du jeu d'arcade n'était plus à faire. Avec sur leur CV Virtua Racing, Daytona USA, et surtout la saga des Virtua Fighter, c'était le studio parfait pour réaliser un jeu de combat en 3D dans l'univers de Sonic. Mais tout est allé de travers. 

 

Sonic The Fighters : photo"Damage" affiche Metal sonic, belle métaphore de l'état du jeu

 

La même année, AM2 livrait Virtua Fighter 3 et Fighting Vipers, prouvant leur maitrise de la 3D et du gameplay du VS fighting. Ça n'a pas empêché Sonic The Fighters d'avoir plusieurs années de retard visuellement, et encore plus en termes de gameplay. Le titre semble avoir été conçu comme une blague, et les joueurs auraient préféré qu'il reste coincé à ce stade.  

Le jeu est injouable, d'une lenteur intolérable et les personnages souffrent d'un temps de latence ignoble. Personne n'avait envie de voir Sonic, Tails et compagnie se taper dessus alors qu'en face, Ryu et consorts se tirent la bourre dans des titres rapides et ultra techniques. Preuve que le mauvais goût n'a aucune limite : le jeu a été porté dans une version HD sur Gamecube, Xbox 360 et PS3 en 2012. Avis aux masochistes. 

Est-ce qu’il y a un truc à sauver ? Malgré des années d'efforts à chercher et à disséquer le jeu, on n'a toujours pas trouvé. 

 

Sonic The Fighters : photoNos yeux saignent

 

1 - SONIC R (1997, SATURN, PC)

C'est quoi ce truc ? Sonic R c'est comme Mario Kart, sans Mario et sans les Karts. Comme les personnages de l'écurie Sonic sont de vrais badass, eux, ils n'utilisent pas de véhicules, ils courent. Enfin, presque, puisqu'il y en a quand même qui trichent et débarquent avec des pods volants ou des coupés-cabriolets. Pour tout le reste, c'est du Mario Kart, en (beaucoup) moins bien.
 
Pourquoi c'est vraiment le pire du pire : Ce qui fait la richesse et la réussite de la saga Mario Kart, c'est le fun permanent, une belle impression de vitesse, les circuits plaisants à parcourir et des modes multijoueurs garantissant des heures de jeu. Sonic R est tout le contraire. Tous les personnages donnent l'impression de glisser sur des savonnettes, Sonic se traine comme un vieillard en déambulateur, les circuits n'ont aucune inventivité, leurs tracés sont illisibles, et le jeu ne propose que trois maigres modes de jeu. 

 

Sonic R : photoSonic erre

 

Le pire reste la qualité graphique du titre, absolument honteuse, même pour de la Saturn. Le jeu est tellement affreux qu'il semble être une église dédiée au clipping et à l'aliasing. La seule chose qui fonctionne à peu près correctement est l'écran de sélection des personnages, et encore...  Oubliez le fun, l'amusement ou même toute notion de plaisir de jeu. Sonic R n'est que souffrance. 

Est-ce qu’il y a un truc à sauver ? Nos pauvres âmes pour avoir joué à cette horreur sans nom. Le jeu est tellement mauvais qu'il en a acquis la réputation d'être maudit. Le personnage de la Poupée Tails (Tails Doll) est même parvenu à traumatiser une génération de joueur. De nombreuses creepypastas à propos du jeu et de la malédiction qu'il jette à tous ceux qui osent y jouer ont pullulé sur le Net. C'est dire le degré de désarroi dans lequel ce titre impie plonge les fans du hérisson bleu...

Tout savoir sur Sonic 2

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Xinnvect
03/04/2022 à 01:32

Franchement. Je ne sais pas ce que fiche Sonic Unleashed dans votre top quand on a Sonic Chronicles qui a essayé de faire un Sonic en RPG, avec une ost pas ouf (c'est bête vu qu'en général dans les Sonia c'est ce qui arrive à sauver même les plus mauvais et de plus, il s'agit d'un rpg, le genre ou l'ost a une grande importance), le menu est pas agréable à parcourir, il y'a des transitions fond noirs qui font parties des plus nulles que j'ai jamais vue.
A côté Sonic Unleashed qui essayent d'alterner des phases de jeu classiques et beat them up ne s'en sort pas si mal dans sa tentatives de vouloir sortir un peu de son confort. Je veux bien entendre que c'est un peu mou, due notamment aux multiples phases de plateformes qu'ils ont mis dans les niveaux de nuits. Mais hormis ça, ça va, les graphismes sont pas plus laids que Shadow the Hedgehog, et les cinématiques sont très bien réussi. Et dire "Qui voulait Sonic Loup-garou ? Personne. Il étire ses bras sans exolications." c'est pas un argument. A ce compte là qui voulait d'un hérisson bleu qui coure vite sans vraiment plus d'explications ?

EkusasKrad
29/03/2022 à 19:29

Pour ma part, votre classement est vraiment pas ouf, je suis d'accord sur un seul point et c'est pour Shadow The Hedgehog, par contre Sonic Unleashed, non, il y a CLAIREMENT pire que ça, comme Sonic 2006, Sonic Boom l'Ascension de Lyric, Sonic Forces(le jeu auquel j'ai eu un espoir de l'étincelle qui fera revivre la licence mais fut une catastrophe, en espérant que le Sonic annoncé soit une dinguerie cette fois-ci) Sonic Lost World et Sonic Chronicles, après les autres jeux dans votre classement je peux rien dire car j'y ai jamais joué et j'en connaissais même pas l'existence pour la plupart d'entre eux, je suis très déçu, après, chacun ses goûts.

Pixel2000
29/03/2022 à 14:38

Je respecte le classement que vous avez fait. À chacun ses goûts et ses couleurs. Cependant, bien que Sonic Unleashed ne soit pas le meilleur jeu Sonic en 3D des années 2000, il est très loin d'être pire que Shadow The Hedgehog. Car, pour y avoir joué sur PS3, je peux vous dire que ce fût une bonne expérience : les graphismes sont très beaux, même aujourd'hui, le gameplay du Sonic de jour est très fun et aura inspiré les jeux qui suivront (Sonic Colors - Sonic Generations), les musiques sont très cools, le level design est réussi (mention spéciale à Spagonia - Rooftop Run) et les cinématiques sont magnifiques, surtout celles en images de synthèse.

Aussi, si vous pensez que les plus mauvais jeux Sonic sont tous en 3D, je dois en conclure que vous avez dû "adoré" Sonic The Hedgehog 4 ? De plus, savez que Sonic 2006 (PS3 - XBox360) ou Sonic Boom L'ascension de Lyric (WiiU) ont existé ?

Enfin bref, chacun est juge de la qualité des jeux auxquels il joue.

Iao
29/03/2022 à 10:47

Unleashed top 5 des plus mauvais ?
Dans un monde où on a Sonic Rivals, Sonic 3D, Sonic Labyrinth, Sonic 06, Sonic Forces et Sonic Lost World ça fait mal. ( on peut aussi citer le Sonic Riders Kinect maintenant que j'y pense )

Ça parle mal des amis de Sonic, mais ils sont en fait totalement absents d'Unleashed ( à l'exception de Tails et d'une courte apparition de Amy ).
Ça parle des graphismes décevants alors que le jeu est considéré comme l'un des meilleurs portages sur la séries X.

Je ne suis vraiment vraiment pas d'accord avec cette partie de l'article.

JL Techer - Rédaction
29/03/2022 à 09:42

@CrY0han
Désolé de vous décevoir, mais le fait est qu'Unleashed n'est pas un bon sonic 3D platformer, et son côté beat'em up mou (et cette caméra complètement folle) n'avait rien apporté à la licence. Après, chacun son ressenti, et le fait est que certains ont apprécié ce jeu, souvent parce qu'il a été une porte d'accès pour eux à la licence Sonic. Et on sait tous que Porte d'accès = jeu de l'amour.
Et pour précision, je suis un immense fan de sonic, que je fréquente depuis sa première apparition sur MegaDrive (et j'ai même aimé Sonic Chronicles, c'est dire ^^). Le fait est que passé Sonic Adventure 1 & 2, allons même jusqu'à Sonic Forces qui avait le mérite de tenter des choses sympathiques, la licence s'est complètement embourbée dans des jeux bien tristes. Mais une fois de plus, ce n'est là qu'un regard, et pas une vérité absolue, et si vous avez passé de bons moments sur Unleashed, grand bien vous fasse ;)

CrY0han
29/03/2022 à 07:23

Par contre, Sonic Unleashed est l'un des meilleurs Sonic. Faut arrêter de cracher sur la licence parce que la ça pue l'article écrit par un hater.

Punish62
28/03/2022 à 21:21

Vous êtes assez méchant envers Unleashed qui n'est pas si mauvais.

Surtout en comparaison du fabuleux Sonic 2006

Sultano
28/03/2022 à 18:32

"le jeu a été porté dans une version HD sur Gamecube, Xbox 360 et PS3 en 2012."

Un jeu HD sur Gamecube, en 2012, bien sûr :B


Sinon les niveaux de jour d'Unleashed étaient très jolis pour l'époque, et s'il fallait sauver un tuc de Sonic R je dirais l'OST, qui comme toujours avec les Sonic est minimum écoutable ;)

ALUCARD
28/03/2022 à 18:04

Aucune mention de Sonic 2006 ?

Mr Smith
28/03/2022 à 18:03

Sonic Unleashed est plutôt sympa et jolie sur xbox 360.

votre commentaire