Star Wars 1313 : ce jeu vidéo annulé qui aurait pu changer le futur de la saga

Antoine Desrues | 4 janvier 2021 - MAJ : 04/01/2021 11:15
Antoine Desrues | 4 janvier 2021 - MAJ : 04/01/2021 11:15

Bien avant The Mandalorian, un jeu vidéo aurait dû nous mettre dans la peau d’un certain chasseur de primes. Retour sur ce projet auquel Lucasfilm doit tout.

Le 8 décembre 2020, le directeur artistique Cory Barlog (le maestro du dernier God of War) s’est fendu d’un tweet amusant pour déclarer sa flamme à la série The Mandalorian, et l’évidence d’une adaptation en jeu vidéo de son concept :

“Si personne n’est en train de travailler sur un super jeu solo avec un Mandalorian, où l’on joue un chasseur de primes volant avec son vaisseau de planète en planète pour des primes, en améliorant son armure en Beskar et en se lançant dans des aventures, alors je ne sais pas ce qu’on fait ici.”

Peu de temps après, la consultante et psychologue Célia Hodent lui a répondu avec la phrase “On a essayé...” et une photo issue de Star Wars 1313, projet de jeu vidéo abandonné qui n’a pourtant jamais cessé de faire parler de lui. Alors que ce puits à fantasmes est une nouvelle fois ramené sur le devant de la scène, revenons sur sa production compliquée, ainsi que son héritage.

 

 

Le studio fantôme

Tout d’abord, il faut comprendre que Star Wars 1313 est plus qu’un simple jeu dans le cœur de nombreux fans. En effet, le titre est surtout connu pour avoir accompagné la fermeture de LucasArts, pionnier auquel on doit bien évidemment les jeux Star Wars, mais aussi des chefs-d'œuvre du point & click comme Monkey Island, Day of the Tentacle ou encore Grim Fandango. En 2013, suite au rachat de Lucasfilm par Disney, la branche vidéoludique de la firme a été supprimée, et avec elle certains projets excitants, comme 1313, qui venait pourtant d’avoir droit à une présentation de gameplay à l’E3.

Dans cette vidéo, le public a pu découvrir que le jeu se déroulerait entre La Revanche des Sith et Un nouvel espoir, avec pour décor principal Coruscant, l’ancienne capitale de la République. La planète urbaine ayant de nombreuses structures à sa surface, le titre a eu l’ambition de littéralement plonger dans sa ville-basse, dont l'étage 1313 est décrit comme l’un des plus dangereux, en proie au crime organisé.

De ce pitch alléchant, on a pu assister à son introduction explosive, alors que deux chasseurs de prime anonymes se voient attaqués durant leur descente vers les bas-fonds. Avec son aspect action-aventure, son shoot à la troisième personne, sa mise en scène spectaculaire et ses séquences de plateformes scriptées, le jeu a clairement lorgné sur le modèle de la saga Uncharted, très en vogue à l’époque.

 

 

A priori, rien de bien nouveau sous les deux soleils de Tatooine. Mais avec son annulation, Star Wars 1313 n’a fait que mettre en avant ses multiples remaniements, et les secrets qu’ils ont enfoui. En réalité, le jeu a été conçu en 2009, avec pour enjeu central d’être lié à une série télévisée Star Wars en prises de vues réelles, intitulée UnderworldGeorge Lucas et son équipe ont eu l’envie de développer l’univers avec une tonalité plus mature et adulte depuis la fin de la prélogie, afin d’explorer la richesse de la saga sous un nouveau jour.

LucasArts a dès lors débuté la conception de 1313 en ayant en tête un open-world inspiré par Grand Theft Auto, avant de se tourner vers un jeu à la narration plus dirigiste. Les fuites de certains concept arts intrigants ont plus que jamais ramené Star Wars à une esthétique cyberpunk cradingue, à base de devantures à néons, d’étals peu ragoûtants et même d’unités R2 transformées en barils à feu (un détail de génie !).

 

photoC'est ce qu'on appelle avoir les circuits grillés...

 

La Fett à la saucisse

Mais en mai 2013, tout a basculé. George Lucas, encore impliqué dans certains projets, a décidé que le titre allait opérer un virage inattendu, en en faisant un jeu centré autour d'un personnage connu du canon de la franchise : Boba Fett. Problème, le jeu a déjà été présenté une première fois à l’E3 2012, et la démo de 2013 allait être diffusée le mois suivant cette décision, en ayant déjà mis en avant de tous nouveaux personnages.

Plein de ressources, les développeurs auraient alors eu une idée géniale, en conservant l’introduction vue par le public. Le joueur aurait ainsi découvert les bas-fonds de Coruscant avec un jeune chasseur de primes inexpérimenté, avant que l’avatar en question ne se fasse tout simplement assassiner par le célèbre Mandalorien, dont on aurait ensuite pris le contrôle. Avec cette belle façon de faire pivoter le récit pour imposer une figure mythique de Star Wars, 1313 aurait été une occasion rêvée de creuser le passé d’un personnage aussi adulé que mutique.

Dans les rares images disponibles du développement du jeu, on a pu voir que Boba portait bien l’armure de son père Jango, avant qu’il ne l’ait repeindre de la couleur verte qui le caractérise. Après l’arrêt de la production, des journalistes d’IGN ont également affirmé avoir assisté à une démo encore très rudimentaire de cette nouvelle direction, où le chasseur de primes était accompagné d’un allié droïde, inspiré par le HK-47 du jeu Knights of the Old Republic. Ça ne vous rappellerait pas le premier épisode d’une certaine série ?

 

photoLe jeu qui allait rallumer la flamme de Star Wars ?

 

Le réveil de Lucasfilm ?

Si Star Wars 1313 aurait très bien pu être un excellent jeu vidéo (ou un sous-Uncharted décevant), il est clair que ses ambitions ont eu un impact énorme sur les équipes de Lucasfilm. Qu’on ait apprécié ou non The Mandalorian, la série de Jon Favreau a réveillé l’attrait des fans pour la caste de chasseurs de primes. Le tweet de Cory Barlog a souligné la nature très vidéoludique de son écriture, qui a lancé son héros dans une suite de quêtes plus ou moins importantes, en gagnant de nouveaux services et autres objets d’amélioration pour progresser dans son aventure principale.

La saison 1 a d’ailleurs marqué l’évolution du personnage, qui a acquis un jetpack et les pièces d’armure en Beskar qui lui manquaient dans une montée de niveau symbolique. A la vue des rares images de Star Wars 1313, et de la tenue de Boba Fett, différente de celle qu’il a porté dans la trilogie originale, on ne doute pas qu’une progression similaire allait être mise en œuvre dans le jeu.

 

photoUn des rares screenshots de Star Wars 1313, aperçu sur Reddit

 

Mais plus encore, le série abandonnée Underworld a eu pour projet d’explorer des interstices particuliers de la grande histoire de Star Wars, certains ayant carrément été repiqué par Lucasfilm après le rachat de Disney. En effet, l’intrigue de Rogue One autour du vol des plans de l’Etoile noire aurait été au cœur d’un ou plusieurs épisodes, au même titre que certains événements de la jeunesse d’Han Solo, finalement dépeints dans le long-métrage de Ron Howard. Boba Fett devait lui aussi montrer sa frimousse, avant de réapparaître dans The Mandalorian, et d’avoir désormais sa propre série spin-off sur Disney+.

Ce qui est amusant dans ces révélations, c’est la manière avec laquelle Disney a prétendu réinventer la roue au fil du temps. Pour rappel, le rachat de Lucasfilm a précipité la décanonisation de nombreux récits de l’univers étendu, afin que les nouveaux films puissent construire leurs propres idées. Pourtant, les détenteurs de Star Wars n'ont cessé de recycler des concepts du passé.

 

photo"Ah les bâtards, ils ont copié toutes nos idées pour faire plaisir aux fans... et toujours pas de KOTOR 3 !!!"

 

Pour ce qui est de Star Wars 1313Kathleen Kennedy, la présidente de Lucasfilm, a affirmé en 2015 que l’existence du titre était encore possible, même si la marque déposée n’existe plus. Les jeux vidéo tirés de Star Wars ont depuis été édités par Electronic Arts, qui a principalement rincé la licence avec des jeux services plus ou moins scandaleux. L'univers n’a plus été transcendé ces dernières années comme à l’époque de LucasArts.

Néanmoins, le succès récent de Jedi : Fallen Order a prouvé que des aventures solos et à haut degré narratif peuvent encore avoir leur place dans une galaxie lointaine, très lointaine. Et si 1313 ne verra sans doute jamais le jour, il demeurera une date importante dans l’histoire de Star Wars, et une source de rêves inépuisable... avant que Disney ne suce la franchise jusqu’à la moelle.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Kyle Reese
04/01/2021 à 12:50

Rah ces visuel préparatoires, toujours aussi beaux et évocateurs.
Le fantasme est souvent bien plus excitant que le résultat, du moins au niveau des films.
Car l'univers, tellement riche, adapté en jeux vidéos est finalement parfois bien plus satisfaisant.
Je parle des aventures solo bien sur.


04/01/2021 à 11:29

Eh Bioware.

Un jeu sur ça il vous plaît.

votre commentaire