Mother ! : la réaction du réalisateur Darren Aronofsky de voir son film classé parmi les pires films de l'histoire

Alexis Vielle | 22 septembre 2017
Alexis Vielle | 22 septembre 2017

Mother ! : chef d'oeuvre incompris ou nanar prétentieux ? 

L’audace artistique ne paye pas. Surtout pour Darren Aronofsky dont son dernier mother! est loin de faire l’unanimité. Œuvre philosophico-expérimentalo-absurde dont un second visionnage est plus que nécessaire pour en saisir toute la dimension, le film vient de rentrer dans le cercle très fermé des films notés F sur CinemaScore. Contrairement à Rotten Tomatoes qui calcule une moyenne des critiques presses, CinemaScore recense directement depuis le public. Alors que la plupart des œuvres se situent entre A et B, seulement douze ont réussi le douloureux exploit d’afficher la pire moyenne.

 

Photo Jennifer Lawrence

 

 

La dernière cuvée d’Aronofsky rejoint donc The Box, Killing Them Softly (alors qu’il culmine à 74% sur Rotten Tomatoes), Silent House avec Elizabeth Olsen, Bug de Friedkin, Solaris de Soderbergh, Dr T et les femmes avec Richard Gere, The Disaster Movie, The Wicker Man avec Nicolas Cage, Darkness avec Anna Paquin, The Devil Inside avec Christian Slater, Alone in the Dark d’après le jeu vidéo et Wolf Creek.

 

Photo Jennifer Lawrence

 

 

Darren Aronofsky commente son arrivée dans la cour des grands : 

« Ce qui est intéressant à propos de ça, c’est que c’est logique de sortir de la salle et de mettre un F. C’est un coup de poing, un coup violent. Et nous étions excités par ça. On voulait faire un film de punk qui vous prend pas les tripes. Et la raison pour laquelle je l’ai fait était parce que j’étais très dépressif, angoissé et il fallait que je trouve un moyen de l’exprimer. Faire un film est tellement difficile. Les gens vous disent constamment non. Et se réveiller chaque matin, se lever de son lit et se prendre des non toute la journée, il faut vraiment croire en votre truc. J’ai prévenu mes acteurs à propos de ça, ce n’est pas un concours de popularité. On est tous sur le même bateau. »

Sais pas vous, mais nous on le sent venir gros comme une maison, que malgré le lynchage, justifié ou non c’est selon, des critiques et de la presse, le film acquerra un statut d’œuvre culte incomprise en son temps dans quelques années. Comme Kubrick avec 2001, comme Orson Welles avec Citizen Kane ou Fight Club de Fincher, avec le statut qu’on leur reconnait aujourd’hui. 

 

Affiche

commentaires

maya24
24/09/2017 à 20:24

franchement! pas super ce film on comprends un peu qu'il sagit de la naissance dans tous les sens du teme mais il en fait des tonnes pour nous dire que nous sommes responsables de ce qui nous arrive bof! pas aimé!

miaoumiaou
23/09/2017 à 20:43

Film assez bon, on en ressort lessivé.....Alors j'avais pas tout compris, j'ai été sur le gros site de cinéma où une personne explique tout le film.....en faites, il refait l'interprétation de la Bible dans son film.....¨Pour ma part, c'est trop connoté religion, moi qui n'a jamais lu la Bible ou qui est croyant....J'ai loupé évidemment des choses. ....Il devient trop religieux comme réalisateur.....The Wrestler et Black Swan sont ses chef d'oeuvres c'est quand il parle moins de religion mais plutôt de l'âme humaine qu'il devient un très grand performeur. Noé, Mother et the Fountain sont trop connotés ,donc moins accessibles

Moi
23/09/2017 à 15:26

Perso, j'ai vraiment bien aimé. Film unique.

Je suis ressorti de la salle tourmenté et songeur certes et justement ce genre de films se fait de plus en plus rare.
Ce film est impossible à critiquer à chaud, en sortant de la salle.


C'est sûr c'est pas du baby driver...

Geoffrey Crété - Rédaction
23/09/2017 à 11:09

@Thierry

Et on ne peut que valider !

https://www.ecranlarge.com/films/dossier/962045-l-oublie-solaris-le-chef-d-oeuvre-de-soberbergh

Shagon
23/09/2017 à 10:56

Chef d'œuvre sur un chef à l'œuvre. Mise en abîme étourdissante et cosmique.
Pure baffe, compréhensible et symbolique. Respect.

Thierry
23/09/2017 à 08:30

Je n'ai pas encore vu le film, mais s'il se trouve ici aux côtés aussi du "Solaris "de Soderbergh, c'est une vraiment bonne nouvelle. "Solaris", magnifique. Il est vrai qu'il faut ici certainement convoquer tout de même quelques quantités de jus de cerveau et d'intelligence émotionnelle pour apprécier la chose. :))

Tony
22/09/2017 à 22:49

Nul.

corleone
22/09/2017 à 18:37

C'est gigantesquement gigantesque tout simplement, du grand cinéma comme en voit plus! Ce film mérite les oscars du meilleur réalisateur, meilleur film et meilleure actrice.
Darren t'es un grand c'est juste que t'es au mauvais pays à la mauvaise époque.

Andrew Dominik Rules
22/09/2017 à 17:08

Killing Them Softly aka le meilleur film de gangsters depuis les Infiltrés de Scorsese est dans cette liste ?

Grift
22/09/2017 à 15:33

@Dirty Harry
En phase avec toi sur le comportement des persos. Mais je pense que c'est un jeu entre l'auteur et le spectateur. A partir de quand le spectateur va se dire : "euh non la on bascule dans un univers officiellement pas normal". Car finalement toute la première partie est crédible (même si on peut trouver certains persos un peu gonflé).

Plus

votre commentaire