Ghost Rider 2 : Nicolas Cage vous explique pourquoi c'est toujours de la grosse balle

Jacques-Henry Poucave | 19 septembre 2017
Jacques-Henry Poucave | 19 septembre 2017

Considéré un peu partout comme un gros Z des familles, Ghost Rider 2 : L'Esprit de vengeance  demeure un film auquel ses auteurs sont très attachés. La preuve.

Nous avions beau avoir trouvé le film bourré d’idées visuelles stimulantes, fort d’un ton décomplexé infiniment réjouissant et emmené par le représentant officiel des stupéfiants colombien coupés à la digitaline, le grand Nicolas Cage, on ne peut pas dire que Ghost Rider 2 ait gagné une place à part dans le cœur des cinéphiles.

Interrogé par Joblo.com, Nicolas Cage a néanmoins tenu à défendre cette production un brin tarée, dont il tient à rappeler qu’elle a finalement été un vrai succès.

 

Le grand Nic

 

« Le problème avec Ghost Rider 2, c’est qu’il est incompris. L’industrie n’a toujours pas réalisé combien ce film est un succès. Avez-vous seulement une idée de ce que Mark Neveldine et Bryan Taylor sont parvenus à accomplir pour une somme ridicule ?

Chez Marvel, on ne sort même pas du lit pour si peu, et eux ils ont tout déchiré. Ils ont fait quelque chose d’original, plein d’aventures, de mouvement, un grand-huit et ils l’ont fait pour une misère, je ne vais pas vous dire combien, mais le film a rapporté plus de 200 millions de dollars. »

 

Le grand Nic en pleine tendinite

 

À ce titre le traitement du Ghost Rider dans la série Agents of SHIELD témoigne bien de la vision beaucoup plus timorée de la Marvel, comme le confirme en creux un des deux metteurs en scène, Bryan Taylor.

« Ghost Rider 2 aurait dû être un film classé R. on a réalisé pas mal de choses géniales et allumées sur le plateau mais au final, cela appelait un classement R, ce qu’on ne nous a jamais autorisé à faire. »

 

Tout savoir sur Ghost Rider : L'Esprit de vengeance

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kouak
20/09/2017 à 09:53

Bonjour,
Fan (à une certaine époque) du monde comics virtuel Marvélien, je dois bien avouer que les adaptations du personnage haut en couleur qu'est Ghost Rider , avant goût d'autres personnages utilisant leur "malédiction" pour faire le "bien", m'ont laissé plus que pantois...
Ou devrais-je dire "pends-toi !"
L'histoire du comics, reprise du docteur Faust, version cascadeur , faisant pacte avec le diable
était plutôt bonne à l'époque...Tout du moins s'illustrant par rapport aux origines plus ou moins foireuses de certains super-zéro ayant "pignon sur rue".
Ces 2 volets, quoiqu'en dise Mister Cage, sont l'illustration typique du je m'en foutisme des producteurs, qui ne voient dans ce genre d'adaptation qu'une manne sonnante et trébuchante (à condition que le film fasse un minimum d'entrées) pour pouvoir financer des projets biens plus importants...Mais pas forcément meilleurs...D'ailleurs.
Les petites rivières faisant les gros blockbuster.
Iron manne / spider manne etc...J'invente rien...Tout est dans le titre...
Bref, à l'époque j'attendais beaucoup de cette adaptation (au même titre que Spawn)...
Et ma déception fut...(Au même titre que Spawn).
Mais bon Nicolas, à ta décharge, Madoff te la mise bien profond et comme disait Galabru :
"Faut bien payer ses impôts"...
A quand une adaptation de PHOTONIK ? Ah oui...Mince...C'est un comics français...

MetisseMonkey
19/09/2017 à 17:55

Heu.... je t'adore Nicolas, Non franchement, tu est un des meilleurs acteurs de ta génération.... mais franchement tu devrais peut-être faire profile bas surtout avec toutes les bouses dans lesquelles tu te retrouve depuis 10 ans !
Pour info Ghost rider 2 a était produit pour 57 millions dollars !!! oui oui le double d'un Baby driver, Raid 2 ou bien un John wick... films réellement très bon, avec de très bonne critiques.
Nico, dit moi ce que j'ai du manquer... car je ne vois pas en quoi les réal ont du génie.... j'ai peut être pas vu le même film ou devrais-je être inquiet ?
Dernière petite chose, Ghost 2 a généré 130 millions et non 200, donc de ce que j'ai appris, un film doit avoir un ratio de 2,5 pour être rentable... Oups

votre commentaire