Après Ça, préparez-vous pour une adaptation mordante d'une des nouvelles les plus folles de Stephen King

Mise à jour : 24/09/2017 04:52 - Créé : 12 septembre 2017 - Jacques-Henry Poucave
Photo
138 réactions

Alors qu’approche Ça et son succès annoncé, tout le monde se penche sur les écrits de Stephen King, y compris les moins connus. Et ça, c’est une bonne nouvelle.

Si les romans du maître ont été régulièrement adaptés sur grand écran et représentent un catalogue d’horreur éminemment excitant pour tout producteur qui se respecte, il en va de même pour ses nouvelles, qui ont l’avantage d’autoriser de grandes largesses en termes d’adaptation, de par leur brièveté.

Un état de fait qu’ont bien compris les petits malins derrière The Mist ou The Mangler, parfois pour le meilleur, parfois pour le pire. Mais comme le savent nombre de lecteurs de Stephen King, ces anthologies de brefs récits ne se limitent à de (brillantes) listes horrifiques, l’auteur ayant souvent expérimenté via l’exercice du texte court et proposé des récits autres, poétiques, ou singuliers.

 

Photo Jack Bender, Stephen King

Alors, comme c'est pas facile-facile d'illustrer une news sur l'adaptation d'une nouvelle pas encore tournée, on vous met une image de Stephen King avec un iPad. De rien hein.

 

Il était donc logique que quelqu’un finisse par se décider à adapter au cinéma une des nouvelles les plus iconoclastes et touchantes du romancier, intitulée En ce lieu des tigres (Suffer the Little Children). Il y est question d’un enfant, découvrant avec horreur et excitation que les toilettes de son école primaire sont occupées par un redoutable tigre. Remonté contre l’institutrice qui l’empêche d’ordinaire de se rendre aux toilettes, il va tout faire pour la mettre en présence du félin affamé.

Hymne inquiet à l’enfance, son imagination et sa cruauté, En ce lieu des tigres est une œuvre aussi brève qu’essentielle pour saisir les codes et réseaux d’influences qui parcourent l’œuvre de l’artiste. C’est Sean Carter qui réalisera cette adaptation d’un texte si bref qu’il lui laissera une grande latitude. Le monsieur est un monteur de profession, actuellement occupé à la mise en scène de son premier film, Keep Watching, dans lequel officie la difficilement oubliable Bella Thorne.

Inutile de vous dire qu’on compte vous recauser très vite de son travail…

 

Photo

Et là, c'est Stephen King avec un clap.

commentaires

ClubStephenKing 13/09/2017 à 12:18

Bonjour,

Une importante erreur dans votre article : vous parlez de la nouvelle "En ces lieux des tigres", parue dans le recueil BRUME alors que son titre original est "Here There Be Tygers".

En fait, le film en question se nomme "Suffer the Little Children", parue en France sous le titre "Laissez venir à moi les petits enfants" dans le recueil REVES ET CAUCHEMARS.
Il y est question d'une institurice qui a peur de ses élèves car, observant des mouvements dans les reflets de ses lunettes lorsqu'elle estau tableau, elle est convaincue qu'ils ne sont pas humains...

Kinké 12/09/2017 à 17:18

nan nan m'en fous ils feront jamais mieux que "les évadés" !!! (ok titre-spoiler le plus pourri de tous les temps).

Hank Hulay 12/09/2017 à 13:16

cmmencez donc par celles qui existent : y a Mr Mercedes en ce moment et c'est mille fois mieux que The Mist (la série)

votre commentaire