Margot Robbie pensait au départ que l'histoire de son film I, Tonya était une invention

Christophe Foltzer | 11 septembre 2017
Christophe Foltzer | 11 septembre 2017

Il est plutôt incroyable de constater à quel point Margot Robbie a pris un tel pouvoir à Hollywood en très peu de temps. Elle peut remercier Martin Scorsese. Et nous aussi d'ailleurs...

Que serait le monde sans Margot Robbie ? Un endroit triste, gris, morne qu'on n'a pas du tout envie de connaitre. Bon, ok, on exagère un peu, mais n'empêche, la comédienne australienne devient de plus en plus une valeur sûre d'Hollywood et on en est très content. Et comme c'était plus ou moins le seul intérêt de Suicide Squad, on ne va clairement pas s'en plaindre.

 

Photo Margot Robbie, Will Smith

 

Seulement voilà, Margot Robbie est à un moment-clé de sa carrière. Bien qu'elle soit une star, elle doit maintenant prouver qu'elle est une grande comédienne et qu'elle peut tenir des films sérieux sur ses seules épaules. Il n'est donc pas étonnant de la voir se diversifier ces derniers mois dans des projets très variés tout en gardant un pied dans le milieu du blockbuster parce qu'il faut bien manger et conserver sa fanbase.

Et le film qu'elle prépare sur l'affaire Tonya Harding depuis un certain temps sera peut-être celui de la reconnaissance. Cela fait un bon moment que I, Tonya est dans les tuyaux et nous n'en savons pas grand chose. Réalisé par Craig Gillespie, le film nous racontera la sordide histoire de Tonya Harding, patineuse artistique qui, en 1994, avait essayé d'éliminer sa rivale Nancy Kerrigan de la compétition en la supprimant purement et simplement. Une agression au couteau plus tard, la sportive a été arrêtée et sa concurrente a quand même participé aux Jeux Olympiques. Un fait divers qui avait défrayé la chronique à l'époque et dont tout le monde se souvient aujourd'hui... sauf Margot Robbie qui vient de révéler au micro de Vanity Fair qu'elle croyait au départ que le scénario était une fiction :

 

Photo Margot Robbie

 

"Je devais avoir 4 ans quand c'est arrivé. J'étais en Australie et j'ignorais tout de cette affaire et du scandale que ça a créé. Pour être honnête, quand j'ai lu le script, je ne savais pas qui était Tonya Harding et je n'avais pas compris que c'était une histoire vraie. Je pensais que c'était de la fiction et que notre scénariste était très créatif pour trouver des personnages aussi excentriques et des incidents aussi absurdes."

Ce qui ne l'a pas empêché de s'identifier à la patineuse, renseignements pris, et de louer ses talents artistiques :

"Je pense que je n'ai pas pris la vraie mesure de son talent avant que l'on se demande comment on allait réaliser le tripe axel. Le réalisateur et le producteur avaient décidé d'engager une doublure pour le film, mais Tonya était la première américaine à exécuter la figure et on leur a appris que seulement six femmes dans le monde avaient été capables de la faire en compétition. Donc, engager une doublure était impossible. On a finalement eu recours à des effets spéciaux."

Et nous sommes assez impatients de découvrir les premières images du film qui n'a pas encore de date de sortie. Parce que bon, au fond, ce n'est pas Margot Robbie qui est jeune, c'est peut-être simplement nous qui sommes vieux.

 

Photo Tonya Harding Margot Robbie

Tout savoir sur Moi, Tonya

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Christophe Foltzer - Rédaction
11/09/2017 à 18:11

Ouais, c'est notre côté lundi matin...

Naamlock
11/09/2017 à 14:19

Entre ça et la new sur Jay & Bob, vous jouez les papas, en ce moment ...

votre commentaire