Ça : démarrage record pour le clown de Stephen King, qui entre dans l'histoire du film d'horreur

Mise à jour : 19/11/2017 10:49 - Créé : 10 septembre 2017 - Geoffrey Crété
Photo Ca
1392 réactions

Ça d'Andrés Muschietti démarre en trombe aux Etats-Unis.

Plus qu'un succès : un triomphe absolu. Ça, nouvelle adaptation du fantastique livre de Stephen King après le téléfilm culte des années 90, a dominé le box-office américain pour sa sortie. Le film d'Andrés Muschietti a engrangé 123 millions sur 4103 ecrans, bien au-dessus des prévisions de 60-80 millions. Et ce, malgré l'ouragan Irma qui a frappé le sud du pays, sans lequel il y aurait vraisemblablement eu quelques millions supplémentaires.

Porté par un enthousiasme solide du public et une critique séduite (88% sur Rotten Tomatoes, 71 sur Metacritic), le film a récolté 13,5 millions lors des previews jeudi (un chiffre impressionnant qui le place en 2017 juste après les superproductions La Belle et la Bête et Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2), puis 51 millions dès le vendredi soir.

Après ce premier week-end à plus de 123 millions, Ça gagne donc le prix du plus gros démarrage de tous les temps pour un film d'horreur, loin devant les 52 millions de Paranormal Activity 3 en 2011. 

 

Photo

Bill Skarsgård incarne le nouveau Grippe-sou

 

Le film a quelques autres records : meilleur démarrage d'un film d'horreur R Rated qui n'est pas une suite (devant Conjuring avec 41 millions), meilleur premier week-end de septembre (devant Hotel Transylvanie 2 avec 48 millions), meilleur démarrage pour une adaptation de Stephen King (devant Chambre 1408 avec 20 millions). 

Autre signe des temps : c'est le troisième meilleur démarrage de 2017 après La Belle et la Bête et Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2, et devant des blockbusters comme Spider-Man : Homecoming, Wonder Woman et Fast & Furious 8Ça est aussi le deuxième meilleur démarrage pour un film R Rated (interdit aux moins de 17 ans non accompagnés) après Deadpool et ses 132,4 millions engrangés lors de son premier week-end.

Avec un budget de 35 millions, et quelques dizaines supplémentaires pour le marketing, Ça est donc d'ores et déjà un succès pour la Warner et New Line. D'autant que le box-office international s'emballe également : sorti dans 46 territoires à travers le monde, le film démarre très fort notamment en Angleterre, au Brésil, en Russie, en Espagne et en Australie, et récolte environ 62 millions. Un premier week-end à au moins 180 millions donc pour le film d'horreur.

 

Jeremy Ray Taylor, Chosen Jacobs, Finn Wolfhard, Jack Dylan Grazer, Jaeden Lieberher

Le club des Loosers

 

Sans concurrence véritable, avec la nouveauté Home Again avec Reese Witherspoon en face ou encore Hitman & Bodyguard qui continue sa petite route, Ça a sans surprise pris possession du week-end. Le film, premier volet d'un dyptique où un groupe d'amis affronte une entité cauchemardesque dans la petite ville de Derry, de leur enfance à leur vie adulte, confirme la popularité des films de genre après les succès de Get Out (252 millions pour un budget de 4,5), Split (276 millions pour un budget de 9) et Annabelle : La Création du Mal, dont la carrière n'est pas terminée.

Ça s'apprête donc à devenir l'un des succès de la rentrée. Bénéficiant d'un engouement général dans les salles et sur les réseaux sociaux, avec les compteurs des pages Facebook et des bandes-annonces en pleine ascension, le film fera donc oublier son développement compliqué, marqué par le départ de Cary Fukunaga suite à des désaccords sur le budget et la violence à l'image. Le deuxième film, qui sera centré sur les adultes, semble donc plus que certain.

Le clown des enfers est un bon indice pour les compteurs hollywoodiens, après un été très médiocre qui a vu les échecs ou déceptions s'enchaîner - Transformers 5 : The Last KnightPirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de SalazarValerian et la Cité des mille planètes, ou encore La Tour Sombre, une autre adaptation de Stephen King qui a coûté 60 millions et vient à peine de dépasser 100 millions au box-office mondial.

Longue vie au clown, qui arrivera en France le 20 septembre.

 

Affiche française

 

commentaires

Davinalateug 21/10/2017 à 09:33

Moi j ai était voir au cinéma 2 fois sa il était trop bien des qui sort en DVD je l achète

baxxt 11/09/2017 à 21:07

je me demande si on pourra le voir dans de bonne conditions en France ; c'est a dire sans horde de racaille qui foutent le bordel lors des séances...

corleone 11/09/2017 à 16:32

En pendant ce temps-là c'est La Tour Sombre qui doit bien broyer du noir de son côté.

Atréides 11/09/2017 à 15:43

@Actar

Pour moi on en revient encore à prendre le sujet du mauvais côté, ou de manière incomplète : si un site traite un film "tous les jours", c'est parce que... les lecteurs sont là. Un petit tour sur CHAQUE article consacré à ce film rappelle bien l'enthousiasme, l'attente, l'excitation et l'intérêt des lecteurs du site pour Ça. Et donc, explique l'engouement en salles. (Même si relier Ecran Large au box-office US, c'est pas le truc le plus pertinent qui soit).
Si tout le monde s'en foutait de Ça depuis 1 an, on aurait pas tant d'articles. Et en toute logique, pas ce démarrage au box-office. Tout ça est lié.

Et personne ne force quiconque à croire que ce sera bien. Faut arrêter d'infantiliser les gens comme ça... Sur tous les articles autour de Justice League, Spider-Man Homecoming et Avengers, qui ont une couverture médiatique dingue (là encore, c'est pas les médias qui choisissent : un studio vend un blockbuster avec une masse folle de matos, et inonde le marché, ce n'est pas le média qui dicte toute la chose), on voit une tonne de commentaires énervés, peu emballés, pas convaincus, alors même que la masse d'images-vidéos est ce battage médiatique dont tu parles.

Et non, pas morts nés dans la presse. On pourrait sortir des dizaines de films soutenus par la critique et ignorés par le public, et vice-versa. Le public est suffisamment large pour choisir tout seul : des tas de gens ne lisent aucune critique, ne lisent pas les 10 news et ne regardent pas toute la promo se dérouler, même si ici on le fait et qu'on pourrait penser que c'est la norme.

Et l'exemple de Get Out : à peu près zéro promo, mais un buzz critique ET public, puisque bouche-à-oreille excellent et carrière étalée en salles.

Comparer Batman v Superman et Wonder Woman est intéressant aussi pour montrer la liberté et la force du public : BvS a été démonté par la presse mais a démarré très, très fort, plus que WW, avant de chuter ; WW, grandement soutenu par la presse lui, a démarré bien moins fort... mais sur le long terme, a été très solide, preuve d'un bouche-à-oreille du public (qui, s'il écoutait juste la presse, se serait rué dessus dès la sortie et aurait boudé BvS). Bref : le public est assez large, divers et grand pour décider à peu près seul, sans suivre le "battage médiatique" de manière aveugle.

Actar 11/09/2017 à 13:16

@atreides
Un succès bizarrement prévisible, on a qd même l'impression parfois qu'un film soit promis à un avenir radieux alors qu'un autre non. Le battage médiatique (un article par jour sur le site depuis des mois et c'est pas le seul) qui nous force à croire que ça va être bien conduit tres souvent le public a aller le voir au cinéma. Pour reprendre tes exemples cités ils étaient déjà morts nés dans la presse avant d'avoir vu le jour. On en revient toujours à l'éternel débat : le box office contre la qualité et l'argent en fin de compte qui décide de tout. Mais peut être est il très bon ce que j'espère car j'adore les films d'horreur :-)

Trashyboy 11/09/2017 à 11:27

@Finnigan

Oui oui, j'apporte simplement une précision concernant ce que représenterait la Floride dans les chiffres du BO

Atréides 11/09/2017 à 09:50

@Actar

Depuis quand une promo massive assure un succès ? Depuis quand plein de teasers est gage de succès ?
Si c'était le cas, Get Out n'aurait pas eu cette carrière, et des gros trucs comme The Amazing Spider-Man 2, Valerian, John Carter ou Lone Ranger auraient été des succès faramineux.

Et entre la revue de presse US, les notes des spectateurs aux US et les retours de Belgique : si, on a une idée de la qualité du film. Quand ça plaît pas au public ou à la critique, ça se sait vite.

Finnigan 11/09/2017 à 09:43

@TrashyBoy

T'as vu que c'est écrit dans l'article ?

Trashyboy 11/09/2017 à 09:38

Et encore, il aurait pu faire mieux sans Irma, qui en a bloqué plus d'un en Floride (qui représente en moyenne 5-6% du box-office).

evaman10 11/09/2017 à 08:56

Il est sorti depuis quelques jours en Belgique, et pour l'avoir vu, je peux vous dire que le succès est mérité (malgré quelques petites faiblesses).

Plus

votre commentaire