Les premiers éléments de la suite de Ça commencent à se dévoiler

Christophe Foltzer | 3 septembre 2017
Christophe Foltzer | 3 septembre 2017

Allez les amis, plus que 17 jours à attendre et nous saurons enfin si ça valait la peine de se pignoler autant sur le remake de Ca. Parce qu'en plus, ce n'est que le début.

C'est donc le 20 septembre que sortira Ça sur tous les écrans français et on a envie de dire que ce n'est pas trop tôt parce que bon cela fait quand même une éternité qu'on en parle et qu'il nous nargue. Si les premiers retours de la presse américaine sont unanimement bons, on espère cependant que cette dernière ne s'est pas emballée comme d'habitude histoire de plaire au studio et d'avoir plein d'interviews et que le film est aussi bon qu'elle le dit. 

 

Photo

 

Cependant, dans tout le barnum qui entoure cette promotion, il y a un élément qu'il ne faudrait pas oublier que l'on néglige un peu trop : Ça ne nous racontera que la moitié de l'histoire, le reste arrivant plus tard. En effet, dans ce film Andres Muschietti ne nous racontera que la partie enfantine du club des Losers, leur vie d'adulte étant réservée pour la suite qui entrera en production l'année prochaine.

Et de ce que l'on en sait pour le moment, cette suite comptera aussi des flashbacks de nos héros enfants, comme des passages historiques sur la ville de Derry qui permettra de comprendre vraiment l'influence de l'apparition de Pennywise sur la communauté. Mais surtout elle fera la part belle à de coûteux effets spéciaux, là où le premier film est apparemment plus réaliste, comme l'a expliqué le metteur en scène au micro de Yahoo ! Movies :

 

Photo , Bill Skarsgård

 

"Dans le premier, je voulais vraiment me concentrer sur l'aventure des enfants. Accéder à l'univers de Pennywise est quelque chose que nous pourrons faire dans la suite. Dans le livre, nous sommes toujours avec les enfants et tout ce qu'ils savent de Pennywise est très spéculatif et caché dans l'ombre. Je voulais respecter cela, ce sentiment de mystère et d'inconnu face à ce qu'il y a de l'autre côté.

 

Photo Wyatt Oleff, Finn Wolfhard, Jack Dylan Grazer, Jeremy Ray Taylor

 

Je voulais aussi laisser des choses pour la suite, le macroverse, les éléments transdimensionnels, on peut les introduire plus tard. On a un film entier à venir pour s'étendre là-dessus et puis il y a aussi une contingence concrète, parce que c'est un film qui nécessite un certain budget. Et là, je ne voulais pas aller dans la description de quelque chose qui flingue notre budget, il en aurait pris la moitié et j'aurai dû sacrifier beaucoup de choses.

Donc, il s'agissait de trouver un équilibre, mais cela exige aussi de rester profondément connecté au coeur de la démarche, qui est d'être authentique vis-à-vis de l'aspect émotionnel du livre."

Donc oui, pas de doute, Muschietti a bien son sujet en main et sait nous faire saliver pour la suite d'un film qu'on n'a pas encore vu. Mais si le premier est aussi bon qu'on le dit, cela nous laisse on ne peut plus rêveur pour le second volet. 

 

Photo Ca

Tout savoir sur Ça

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Chris crt
04/09/2017 à 15:16

Ça pas ca lol

regh
04/09/2017 à 07:59

exactement ce qui aurait du être fait avec la tout sombre...

GOD
04/09/2017 à 05:30

Faudrait pas qu'il sacrifie non plus le coté "horreur".

En tout cas, impatient.

Scroggy
04/09/2017 à 02:14

@Durden faut vraiment être une sacrée baltringue avec des convictions bien faibles pour ne plus vouloir voir un film car "trop de hype".
On s'en bat de tes humeurs vieux.

Mesrenys
03/09/2017 à 19:08

@durden ils ne font que leur boulot et partager les news.

Durden
03/09/2017 à 15:45

Bonjour.
Vous me saoulez à faire une news par jour (minimum) sur ce film.
Trop de "hype" tue la "hype".
C'est peut-être un bon film mais désormais je n'ai définitivement plus envie de le voir.
Merci de transmettre ce message ainsi que mes amitiés au service marketing de WB.

votre commentaire