Après Grave, le film de genre français revient avec les premières images de Revenge

Christophe Foltzer | 24 août 2017
Christophe Foltzer | 24 août 2017

Le Grave de Julia Ducournau est un film très important à l'heure où le cinéma français se demande toujours s'il peut faire du bon film de genre. Et apparemment, il a ouvert une brèche.

Oui parce que bon, tandis que pas mal de monde se demande toujours si on peut faire des vrais films de genre en France, Julia Ducournau ne s'est pas posée la question très longtemps et a préféré faire plutôt que théoriser. En résulte Grave, l'un des meilleurs films de l'année, intelligent, ultra-maitrisé et perturbant, bref un vrai film de genre qui, pour une fois mérite, la reconnaissance qu'il a eu.

 

Photo Revenge

 

 

Forcément, dans ces conditions, nous étions très impatients de voir ce que la suite allait nous réserver, si cela allait permettre à d'autres projets de voir le jour. Et c'est donc avec un grand plaisir que nous découvrons les premières images de Revenge, de Coralie Fargeat, un premier film présenté dans le cadre du festival Midnight Madness de Toronto.

 

Photo Revenge

 

Et là, pas question d'école vétérinaire et de cannibalisme, mais de gros survival dans le désert après qu'une femme ait été laissée pour morte par son amant et ses potes lors de leur partie de chasse annuelle. Un peu remontée, elle décide de les pister et de leur faire payer. Un pitch qui rappelle donc à la fois The Revenant ainsi qu'une ribambelle de films d'exploitation à la sauce "rape and revenge" et qui augure du meilleur.

Bref, on est très impatients de voir ce que ça va donner et s'il confirmera ce que l'on pense de plus en plus, à savoir que le film de genre français est de plus en plus féminin. Et c'est tant mieux.

 

Photo Revenge

Tout savoir sur Grave

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

gudi
25/08/2017 à 21:24

Yy

drocmerej
25/08/2017 à 10:28

J'aime bien les avis les avis nuancés et surtout argumentés ci-dessous lol ! Même si le pitch de revenge en rappelle bien d'autres effectivement, cela n'empêche pas que le film peut être grand.. Le titre non plus n'est pas très original et n'aidera pas dans la googlisation ... Je me demande comment on peut valider un titre de film pareil aujourd'hui. En faisant une simple recherche google, il y a déjà au moins 4 ou 5 films du même nom. Je trouve que ça sonne comme une absence d'envie de se démarquer, un manque d'ambition (des producteurs, distributeurs ? qui a choisi ce titre ?).

west666
25/08/2017 à 09:17

Roukesh

perso je l'ai pas encore vu mais pour faire la comparaison avec (grave) on nous as bombarder que c'était si ça le top attention tous un bordel pour au final une purge de M........
pas possible alors voila pourquoi je me méfie des ses titres alléchant qu'on nous vend comme des bijoux .

cdlt.

john
24/08/2017 à 22:01

la photo du bas est coupé au mauvais endroit :( quel dommage :):)

MystereK
24/08/2017 à 20:23

J'ai l'impression qu'il sera difficile de faire aussi bien que GRAVE pour quelques temps, mais cela vaut la peine de tenter. J'ai beaucoup d'espoir dans ce REVENGE. Dans le cinéma de genre, il y a aussii Hostile de Mathieu Turi qui ose le mélange du SURVIVAL et du drame, avec quelques défauts, mais beaucoup de très bonnes choses.

@Ayronnorya

L'histoire du malaisae c'était dans une seule projection et personne ne sait si c'était à cause du film où autre chose, c'est jsute que les internaute se plaisent ensuite à raconter n'importe quoi. Personnellement, j'ai bien vu des personnnes sortir de la salle lorsque les scènes ont commencé à se corser, mais pas de malaise. Par contre j'ai vu deux malaises durant d'autres films et renseignement prix, l'abus d'alcool, de bonne chair et la chaleur ne font pas bon ménage... mais une légende aurait aussi pu naitre.

Sharko
24/08/2017 à 19:33

Il y'aura aussi le 18 octobre Laissez bronzer les cadavres ! de Hélène Cattet et Bruno Forzani, le duo derrière Amer comme film de genre Français.

Zeo
24/08/2017 à 16:36

Faire un film sur le bizutage, une pratique interdite depuis 1998, condamné par la loi, et tant mieux.
Grave pour dire Lourd, Important, Sérieux, et non la définition légère de Stupide, Nul, c'est bien ce que la réalisatrice, a eu la prétention de faire, redonner la définition juste d'un mot.
Un manque de savoir dans la mise en scène, trop de cliché, rien que de lire le synopsis, on comprend l'histoire.
Le problème de ce film, vouloir changer de genre en gardant le style français. C'est bien de vouloir faire, autre chose, que les films français habituels, mais encore faut-il maîtriser le sujet.

Ayronnorya
24/08/2017 à 16:20

@Roukesh Le problème avec ce genre de films, c'est qu'a force d'entendre des critiques de fou, j'ai meme lu a un moment que des gens etaient pris de malaise dans des salles, c'est que tu t'attends a un truc qui te retourne un minimum, quelque chose justement de different, qui s'eloigne des carcans habituels. Mais là....Il faut m'expliquer en quoi Grave est original, different, surprenant, une prise de risque. Tu as aimé franchement tant mieux, tu n'es pas passé a coté. Mais moi quelle deception une fois le film terminé. Tant de bruit pour ça....

Roukesh
24/08/2017 à 15:29

@Thibault repompage total de l'esthétique post apocalyptique. De plus, elle a des cheveux et deux bras, donc si on s'arrête à une photo pour parler de repompage, autant le faire à fond. Enfin, je trouve plus d'inspiration du côté de Barbarella.

Roukesh
24/08/2017 à 15:26

@west666 et Azronnorya, on a toujours le droit de ne pas aimer un film, mais l'agrégateur Allocine le donne très bien critiqué. J'ai personnellement beaucoup aimé (adoré?) mais vous conviendrait que ça fait du bien de voir un film français qui sort des carcans habituels.
Rien ne vous oblige à aller voir ces films, juste salués la démarche de vouloir apporter de l'originalité dans notre cinéma.

Plus

votre commentaire