Le Bouffon Vert sera-t-il de retour dans Silver & Black ?

Christophe Foltzer | 23 août 2017
Christophe Foltzer | 23 août 2017

On le sait à présent depuis de nombreux mois, Sony Pictures prend enfin son univers étendu à bras le corps en préparant plusieurs films dans l'attente du retour de Spidey en 2019.

Et c'est vrai que Sony semble enfin se donner les moyens pour nous faire pour nous faire oublier tous ces malheureux Amazing qui avaient quand même fait beaucoup de tort au personnage et avait précipité le retour de Spidey chez Marvel. Donc, Sony planche actuellement sur le film Venom, avec Tom Hardy, ainsi que sur Silver & Black, le film avec les super-héroïnes badass que sont SIlver Sable et Black Cat.

 

Photo Black Cat & Silver Sable

 

Et nous apprenons aujourd'hui via The Hashtag Show, que le film pourrait avoir un invité de marque puisqu'il serait l'occasion du grand retour de Norman Osborn, alias le Bouffon Vert, le plus célèbre ennemi de Spider-Man. Cela dit, il ne s'agirait pas vraiment d'une réelle apparition, mais plus d'une préparation pour les films suivants de l'univers étendu puisque que de Norman, nous ne devrions entendre que la voix et son nom cité à plusieurs reprises.

 

Photo

 

Mais OsCorp ne devrait pas être en reste puisque le film permettrait au vice-président Charles Standishd'apparaitre en tant que représentant de Norman Osborn (histoire de bien installer le personnage et de prendre le temps de trouver un bon acteur pour l'incarner), qui devrait évidemment disséminer quelques petites infos pour la suite de la saga sans pour autant avoir un rôle prépondérant dans le scénario de cette première aventure de Silver Sable et Black Cat.

C'est nous ou on a l'impression de toujours écrire un peu la même chose en ce moment ?

 

Photo Black Cat & Silver Sable

Tout savoir sur Spider-Man

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

JP
23/08/2017 à 17:03

"Sony semble enfin se donner les moyens pour nous faire oublier tous ces malheureux Amazing"

Faire oublier les Amazing en (ré)-exploitant des personnages qui, soit n'apparaissent pas dans ces films, soit ont davantage d'importance dans la version Raimi, n'est peut-être la meilleure solution alors.

Depuis Homecoming, on voit bien que c'est la trilogie de Raimi qui subit le plus de tacles de la part de la nouvelle génération.

votre commentaire