Le spin off consacré à Obi-Wan est lancé et on tient sûrement le réalisateur aux commandes (et c'est une bonne nouvelle !)

Alexis Vielle | 18 août 2017
Alexis Vielle | 18 août 2017

Toujours dans l'ombre de ses collègues, que ce soit Anakin, Qui-Gon ou Luke, Obi-Wan aura enfin droit à ses propres aventures. Avec Ewan McGregor ?

Ce n’est qu’une question de temps. Après la première trilogie de George Lucas consacrée à la jeunesse de Dark Vador, qu’on peut considérer comme un reboot/spinoff, puis le reboot de Han Solo, qui est actuellement en tournage, on aura bientôt droit à celui sur Obi-Wan. Eternel second couteau, il était temps qu'il ait son propre long rien qu'à lui tout seul. 

 

Photo Ewan McGregor, Hayden Christensen

 Avec Anakin sur Star Wars III

 

Une nouvelle qui nous enchante autant qu’elle nous inquiète. Si le personnage est l’un des plus cools de Star Wars et l’un des seuls présents sur les deux trilogies, on doute de l’honnêteté artistique de l’entreprise. On pouvait s’y attendre, le rouleau compresseur qu’est Disney ne comptait évidemment pas lâcher une si juteuse franchise dont l’univers choral compose avec une richesse scénaristique et visuelle impressionnante, mais dont la perspective de voir la galaxie Lucas aspirée par la firme nous donne un sentiment mitigé. Star Wars VII, aussi réussi esthétiquement qu’il soit, souffrait d’une paresse narrative qui pompait sans vergogne Un Nouvel Espoir, et que le prochain opus mis en boite par Rian Johnson semble suivre la même voie.  

 

Photo Making of

 Sur le tournage de Star Wars : Les Derniers Jedi 

 

Attend de voir donc. L’idéal serait de reproduire la formule de Rogue One, qui s’affranchissait des codes bien trop strictes de la saga pour mieux la réinventer.

Autre nouvelle concernant le projet Obi-Wan : Stephen Daldry. Le monsieur serait en pour parler avec LucasFilm pour en prendre les commandes. Réalisateur de The Hours,  Billy Elliot et The Reader, qui ont donné l’Oscar à Nicole Kidman et Kate Winslet, le britannique est davantage dans un cinéma intimiste, en sobriété, minimaliste laissant la part belle à ses actrices. Pas trop de rapport avec Star Wars donc. Et c’est une bonne nouvelle. Le cinéaste pourrait apporter une profondeur psychologique à l’univers, défaut qui manquait cruellement aux derniers épisodes. 

En attendant les spinoffs sur Boba Fett et Yoda ( car eux aussi sont dans les petits papiers des studios).

En attendant, rendez-vous dans les salles obscures de la Force le 13 décembre prochain. 

 

vanity fair

Tout savoir sur Star Wars : Les Derniers Jedi

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Benvoyons
21/08/2017 à 03:01

Y en a marre de ces spin off qui au lieu d enrichir la saga ne sont que des pompes à fric qui détruisent nos rêves et notre imaginaire . Quand on regarde là 1ère trilogie de 77 on n à pas besoin qu'on nous disent d'ou vient Han solo ou la princesse leia ou encore obiwan kenobi ...
On doit juste laisser notre imaginaton vagabonder. Est ce que cela nous plairait par exemple qu on nous disent que obi wan kenobi était un assassin avant de devenir un maître jedi ? Cela nous plairait il de savoir que Han solo à volé le milennium à son frère etc.
Tout cela est bassement mercantile de la part de Disney !

Dirty Harry
19/08/2017 à 19:30

Moi je veux le spin off sur les Ewoks...oops déjà fait en fait !

corleone
18/08/2017 à 15:28

C'est clair nous sommes dans une dimension parralèle. Dites moi… à quand le spin off sur Jar Jar ??

Näamlock
18/08/2017 à 11:29

J'ai l'impression que les Spin-off ne sont qu'un prétexte pour pouvoir y caler Vader de manière récurrente (parce qu'Obiwan en terme de Nemesis, ça se pose là) et je crois qu'il y a eu des rumeurs autour de la présence de l'acteur qui avait incarner Vader dans rogue one sur le tournage de Solo, d'ici à ce qu'il y ait une autre rencontre Vader/Obiwan avant celle d'A New Hope, il n'y a qu'un pas.

Rahan les tape
18/08/2017 à 11:13

Personnage christique bien relou mis en scène par un réal auteurisant: je donne pas cher de la peau de Daldry pour produire un film en toges commercialement moins repoussant.

votre commentaire