Le prochain James Bond met un gros bazar dans les projets de Daniel Craig

Christophe Foltzer | 9 août 2017
Christophe Foltzer | 9 août 2017

On ne pensait pas que ça arriverait un jour, surtout dans cette saga, mais, ces derniers mois, James Bond est plus intéressant en coulisses. Faut dire aussi que c'est un sacré bordel.

Comme quoi, rien n'est jamais acquis dans la vie. Alors que tout semblait rouler comme sur des roulettes depuis l'arrivée de Daniel Craig à l'époque de Casino Royale, la franchise James Bond se prend quelque peu les pieds dans le tapis depuis la sortie de Spectre et on ne comprend pas pourquoi au fond c'est si difficile pour eux.

 

Daniel Craig monica bellucci

 Daniel "007" Craig et Monica Bellucci dans Spectre

 

Entre le changement de réalisateur, le choix du scénario, des petits problèmes de droits et surtout, surtout, le refus de Daniel Craig de rempiler alors même qu'il est encore sous contrat, la franchise ne fait pas les choses à moitié lorsqu'il s'agit de se tirer une balle dans le pied. Mais les choses avancent et semblent enfin se résoudre puisque le nouveau film est annoncé pour novembre 2019 et que Daniel Craig serait bel et bien encore de la partie, même qu'il pourrait encore revenir pour un autre épisode après celui-là. Evidemment tout ceci demande une confirmation officielle mais ça a l'air plutôt bien engagé.

 

Photo Daniel Craig

 

Ce à quoi personne n'avait vraiment pensé jusqu'ici, ce sont les répercussions de toute cette histoire sur la carrière du comédien qui n'a pas que James Bond dans la vie heureusement. Sauf que là, ça pose quand même un sacré problème puisque Craig s'était engagé pour être la star de la nouvelle série de Showtime, Purity, dont la chaine a déjà commandé deux saisons de 10 épisodes, qui du coup se retrouve en pause indéfinie le temps que Craig honore son engagement auprès de la famille Broccoli, les détenteurs de James Bond.

 

Photo Daniel Craig

 

 

Il faut quand même préciser que Purity est l'adaptation du roman de Jonathan Franzen et que, même si Daniel Craig n'y incarnait pas le personnage principal, il devait interpréter le cyber activiste Andreas Wolf, présent dans la plupart des épisodes. Cependant, le patron de Showtime, David Nevins, essaye de prendre la chose avec philosophie et de contenter tout le monde, comme il l'a déclaré lors du dernier Television Critics Association :

"Il fait d'abord James Bond. Je ne peux pas en dire plus sur ce que je sais ou non par rapport à Bond. Ce n'est pas mon domaine."

Quand on sait que Purity était prévu pour un tournage en 2017, le fait qu'il passe après le nouveau James Bond nous donne un premier indice quant au tournage de la nouvelle aventure de l'agent secret. En attendant, Purity ronge son frein et on espère qu'il n'aura pas trop longtemps à patienter.

 

Daniel Craig

Tout savoir sur Spectre

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Zanta
09/08/2017 à 12:41

Ca sent le recasting pour Showtime, cette affaire...

votre commentaire