Leatherface : une nouvelle bande-annonce angoissante

Alexis Vielle | 8 août 2017
Alexis Vielle | 8 août 2017

Leatherface ou comment devenir un psychopathe pour les nuls.

Parce que derrière chaque monstre se cache une innocence tourmentée. Avant de devenir le boucher le plus populaire du cinéma, l’homme à la tronçonneuse était un enfant comme les autres. Enfin presque. De victime à tortionnaire, il n’y a qu’un pas.

Après de multiples reboots, suites, remakes en tout genre, on découvrira la genèse de l’horreur. Leatherface, réalisé par le duo français Alexandre Bustillo et Julien Maury, à qui l’on doit A l’Intérieur, Livide et Aux Yeux des Vivants, se chargera de nous conter le parcours cauchemardesque du colosse simplet, de l’hôpital psychiatrique à son entrée dans la légende. En clair, quatre dérangés du ciboulot s’évadent d’un asile psychiatrique en kidnappant une infirmière, alors poursuivit par un shérif enragé. Un road movie sang pour sang sociopathe.

 

 

C’est donc avec une nouvelle bande-annonce que le film revient pour des extraits oscillants entre pure angoisse, courses-poursuite, et litres d’hémoglobine. Qu'on se le dise, les dernières cuvées autour du mythe ne nous ont pas réellement convaincus, le meilleur d'entre eux reste peut-être bien celui avec Jessica Biel. Et encore, personne n'a pour le moment réinventé le genre, les suites ou remakes se contentant de surfer sur le mythe en proposant des séquences copié/collé sur l'oeuvre originelle de Tobe Hooper. On espère, que la relève viendra de l'hexagone. 

Rien que le doux bruit de l’instrument de mort suffit à nous hérisser nos poils… 

 

Photo

Tout savoir sur Leatherface

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Alcatrazzz
08/08/2017 à 15:30

"pour des extraits oscillants entre pure angoisse, courses-poursuite, et litres d’hémoglobine" Euhh un peu chochotte l'auteur de l'article nan? Hémoglobine? y a pas une goutte: Courses-poursuite? ah bon! Pure angoisse ??? LOL
Bref, une bande-annonce qui sent le déjà-vu à plein nez (on dirait un mix de la BA de la version 2003 et de sa prequelle).
Honnêtement, même si c'est Bustillo & Maury, j'le sens mal moi ce film.
Et cette affiche, d'une laideur peu commune! On dirait La Vache Qui Rit (jaune, certes)
Ce serait bien qu'on fiche la paix à cette franchise qui n'a plus rien à dire.

votre commentaire