Robert Pattinson a t-il masturbé un chien sur un tournage ? L'acteur obligé de répondre

Geoffrey Crété | 7 août 2017
Geoffrey Crété | 7 août 2017

Robert Pattinson et l'affaire de la quéquette du chien : ou comment une plaisanterie a tourné au petit scandale.

La manège promo d'un film n'est peut-être pas la pire chose au monde, mais peut vite venir d'un ennui spectaculaire. C'est probablement pour cette raison que Robert Pattinson, en pleine tournée pour la sortie de Good Time aux Etats-Unis, a essayé de pimenter son apparition chez Jimmy Kimmel la semaine dernière.

L'acteur de The Lost City of Z a ainsi raconté le tournage de cette petite pépite de polar, et s'est notamment attardé sur un moment de presque complicité avec un chien : 

« Il y a cette scène qu'on a tourné. Un dealer débarque dans une pièce, et je dormais avec le chien et en gros je le branlais. C'était un truc du personnage. J'ai demandé au dresseur parce que le réalisateur me disait 'Allez fais-le pour de vrai mec ! Fais pas ta chochotte !'. Et le propriétaire du chien me disait, 'Tu peux. Tu dois juste masser l'intérieur de ses cuisses'. J'étais genre, 'Juste masser l'intérieur de ses cuisses ?!'. Je n'ai pas accepté de le faire en vrai ».

 

Photo Robert Pattinson

 Moment de détresse pour Robert Pattinson, qui réalise le degré de son humour

 

C'est ensuite le drame. Les réalisateurs Josh et Benny Safdie démentent la chose sans trop la prendre au sérieux tandis que la PETA, célèbre association qui protège les droits des animaux, publie un communiqué pour notamment saluer Robert Pattinson « qui a refusé de masturber un chien - ce qui est comme abuser d'un enfant - et en a publiquement parlé pour que les gens voient encore une fois que la priorité des éleveurs d'animaux est l'argent ». Une enquête est même ouverte selon eux.

Alors que tout le monde se demande finalement si ce n'était pas plus qu'une plaisanterie, Robert Pattinson a publié un communiqué pour enterrer cette affaire grotesque :

« L'histoire que j'ai racontée chez Jimmy Kimmel semble être hors de contrôle. Le fait que c'était supposé être une blague n'a pas été compris. Absolument personne ne s'attendait ou ne pensait que quelque chose comme ça pourrait arriver sur le tournage de Good Time. (...) Je suis embarrassé, j'essayais de faire rire Jimmy Kimmel, et j'ai créé la confusion et une mauvaise impression. »

Une autre entrée dans la très longue liste des polémiques-scandales-histoires qui rythme les sorties de films, notamment à Hollywood, et notamment avec des acteurs de premier plan. Peu importe : c'est une occasion de remettre en avant Good Time, le polar jouissif des frères Safdie, en salles en France 13 septembre.

 

Affiche

 

Tout savoir sur Good Time

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Swity
08/08/2017 à 13:43

Franchement les médias on que ça a faire.!
Blague.description plus haut.

Stridy
08/08/2017 à 07:27

Dirty Harry : pareil...

Cinéphil
07/08/2017 à 20:39

Une blague, aussi nommé histoire drôle ou gag, est une mise en scène sous forme d'histoire ou de devinette, généralement assez courte, qui déclenche le rire.Les jeux de mots et les calembours sont également considérés comme des blagues.
Par extension de langage, on parle aussi de blagues pour les farces et les bourdes

Flash
07/08/2017 à 18:37

ha ha, moi, j'ai ri !

Dirty Harry
07/08/2017 à 17:00

Mais pourquoi ai je cliqué ?

votre commentaire