James Bond se retrouve au centre d'un gros procès bien débile

Christophe Foltzer | 7 août 2017
Christophe Foltzer | 7 août 2017

Il y a des moments où on se dit que toutes les étoiles s'alignent pour nous mener une vie impossible. Et ce moment, la franchise James Bond est en train de le subir de plein fouet.

Car oui, un grand point d'interrogation plane toujours sur l'avenir cinématographique de 007, qui ne s'est pas remis du départ de Sam Mendes et de l'indécision de Daniel Craig (qui devrait néanmoins revenir pour une ultime aventure). Et si l'on nous dit que tout va bien, que ça avance à son rythme et qu'on peut espérer un nouveau film pour novembre 2019, on préfère faire comme si cela n'existait pas avant une confirmation officielle. Parce qu'on n'aime pas être déçus.

 

Photo Léa Seydoux, Daniel Craig

"Se barrer.... Vite fait, bien fait..."

 

Mais quitte à avoir la chkoumoune, autant l'avoir à fond n'est-ce pas et que manquait-il à James Bond pour qu'il passe un été de rêve ? Un bon gros procès dans sa gueule. C'est en effet ce que vient d'annoncer le Hollywood Reporter en expliquant l'action en justice qui est en cours concernant le fameux coffert du 50ème anniversaire.

Le problème est tout bête : pour les 50 de la franchise, en 2012, la MGM et la Fox avaient sorti un prestigieux coffret anniversaire contenant tous les films de la saga avec un emplacement de libre pour y insérer Skyfall une fois qu'il serait disponible en vidéo. Sauf qu'il manquait quand même deux titres : le premier Casino Royale de 1967 et le dissident Jamais plus jamais. Et donc, les détenteurs des droits de la franchise ne sont pas contents parce que du coup, la collection n'est pas complète, même si Casino Royale n'est pas considéré comme canon, Jamais plus jamais encore moins d'ailleurs, puisqu'il avait été produit par un studio concurrent, était un remake d'Opération Tonnerre et avait déjà soulevé une petite polémique au moment de sa sortie en 1983. Et tout commence avec une cliente, Mary Johnson qui s'est sentie flouée en achetant son coffret et a donc décidé de porter plainte contre MGM.

 

Jamais plus Jamais

 

L'affaire pourrait en rester là, sauf que le juge en charge de l'affaire estime que du coup la publicité du coffret est mensongère puisque le box n'inclut pas TOUS les films James Bond :

"La Cour estime que l'interprétation de l'expression "Tous les films" ainsi que ce qui fait d'un film un James Bond reste à décider. Au regard de la loi, ces termes sont bidons. Le consommateur ne sait ainsi pas quels films sont inclus dans le coffret et lesquels sont exclus. Cela pourrait donc être considéré comme un acte trompeur."

On sera toujours admiratifs vis-à-vis de la facilité qu'ont les américains de compliquer le moindre problème et de porter plainte contre à peu près tout ce qui existe. Et comme ça ne suffisait pas, le site Amazon est également ramené dans l'histoire, parce que Mary Johnson a acheté son coffret sur Amazon et qu'il n'y avait aucune obligation contractuelle entre le vendeur et l'éditeur quant à la façon de faire la publicité du produit. On vit quand même dans un monde extraordinaire. Si, si...

 

Photo Casino Royale

Casino Royale de 1967

 

commentaires

lax69
08/08/2017 à 00:38

Non James bond n'a qu'une série officielle les autres n'existent pas à mes yeux

corleone
07/08/2017 à 22:59

Ri DI CU LE. Qu'est ce que certains ne feraient pas pour se faire des sous facilement.

Loh
07/08/2017 à 14:19

@Hasgarn
Fonce voir Opération tonnerre. Je le trouve bien bien meilleur que Jamais plus Jamais que j'ai revu récemment et qui m'avais finalement plutôt déçu alors que j'en avais gardé un bon souvenir dans mon esprit.

Loh
07/08/2017 à 14:16

J'ai l'impression que la plaignante espère soutirer des sous sur ce coup,

Pour autant, la question des intégrales qui n'en sont pas vraiment est une vraie question et effectivement c'est souvent une question de point de vue.
Je vérifie systématiquement ce que les éditeurs essayent de nous refourguer derrière cet intitulé parfois trompeur (ou effectivement, pour des questions de droit, il va manquer une partie des oeuvres).

Autre problématique, il est difficile, voir quasiment impossible, de savoir,, à l'occasion des multiples rééditions et changement de jaquette des blu-ray, de savoir quel master est proposé.

Hasgarn
07/08/2017 à 14:06

Marrant, je viens de revoir Jamais Plus Jamais, un de mes James Bond préférés. Le petit merdier autour de ce film est plus que légitime puisque C'est Ian Flemming lui-même qui avait fait une bourde. Pas vu Opération Tonnerre, ceci dit, mais j'ai hâte de le découvrir.

"Tous les James Bond", ça correspond à ceux qui sont produits par EON Production. Franchement, à moins d'un arrangement, Casino Royale et Jamais Plus Jamais ne pouvaient être inclus dans le coffret. Seul "Jamais Plus Jamais" le peu de par son ton qui colle avec les canons de la franchise mais il est distribué par Warner.
Faut vraiment que FOX et MGM soient stupides pour ne pas préciser la liste des films dans le coffret sur le coffret…

MystereK
07/08/2017 à 13:59

Comme souvent, la vérité est une question de point de vue, et le coffret contient bien TOUS les James Bond officiels de la série, les autres étant apocryphes. A ce compte là, il faudrait encore ajouter l'épisode de CLimax! Casino Royale de 1954.

Pseudo
07/08/2017 à 12:56

En même temps, c'est de la pub mensongère.

votre commentaire