Un Justicier Dans La Ville : la nouvelle bande-annonce explosive avec un Bruce Willis en mode Taken

Alexis Vielle | 3 août 2017
Alexis Vielle | 3 août 2017

Bruce Willis + Un Justicier dans la Ville +'Eli Roth = Testostérone +10000

Combattre le mal par le mal. Sortie en 1974, Un Justicier dans la Ville avait fait sensation pour son propos polémiste, politiquement incorrect prônant l’auto-justice comme solution dans un monde gangréné par la violence et la corruption. Un film qui s’était vu accorder pas moins de quatre suites faisant de Charles Bronson l’une des plus grosses stars d’action des années 70. Le genre du vigliante movie était devenu une thématique récurrente au cinéma à cette époque avant d'être oublié et de se voir relancer avec la saga des Taken

 Plus de quarante ans après, le action/rape & revenge movie se voit offrir une seconde vie grâce au sale gosse Eli Roth, à qui l’on doit Hostel ou encore The Green Inferno et qui promettait un film bien badasse et burné comme il faut. 

Qui d’autre pour prendre la relève de Charles Bronson que ce bon vieux Bruce Willis ? L’occasion aussi pour John McClane d'effectuer un retour bien musclé sur le devant de la scène. 

 

 

La première bande-annonce nous promet tout ce qu’on pouvait espérer du film : de l’amour, de la vengeance, un Brucy en roue libre et un massacre de bad guys en bonne et due forme. On doute que la thématique du film puisse autant trouver d'échos aujourd'hui qu'à l'époque. 

Bref, potentiellement une seconde partie de carrière à la Liam Neeson à la Taken.

Sortie du film le 22 novembre prochain. 

 

Photo Death Wish

Tout savoir sur Death Wish

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Alexfit08
05/08/2017 à 12:31

Bronron à un visage dur, un coté monolithique mais avait du charisme et une façon unique de faire passer les émotions (regard, gestuelle). WILLIS C'EST UN PEU LA MÊME CHOSE EN BEAUCOUP PLUS FADE

adoy
05/08/2017 à 12:05

D’après la B.A il est tout bon pour un Direct to VHS,..disponible dans les Vidéofutur prés de chez vous. Dommage le film avait un potentiel.

Jekyll
04/08/2017 à 16:06

Ce remake a tout d'une bonne surprise...Roth a besoin de se réaffirmer, tout comme Willis avant son gros retour dans Glass. Çà plus l'excellent Joe Carnahan (!!) à l'écriture ; ça promet !

corleone(le faux du vrai)
04/08/2017 à 11:35

Bref les cheuveux de Bruce Willis ont disparus avec… son talent

corleone
04/08/2017 à 11:02

En plus il est chauve… les mecs ne faites jamais confiance à un mec chauve, ils sont encore pires que les gus aux petites teubs, ça je vous le dit.

KibuK
04/08/2017 à 10:11

L'image est propre. Y'a de l'humour. Willis a l'air "cool" quand il tue des gens et j'ai la désagréable impression qu'il ne fait aucun effort pour jouer ni la colère, ni la tristesse, ni même quand il sourit à la psy. Bref, j'espère me tromper mais je pense que c'est foutu. Pas de future claque dans la tronche en perspective.

alain
04/08/2017 à 10:02

n'est pas neeson qui veut, même si taken, etc, n'est pas ma tasse de thé.
ce n'est pas en essayant de copier les autres acteurs que willis fera parler de lui.
il est devenu people, c'est tout, comme gerard butler !

actar
04/08/2017 à 09:47

Espérons qu'il garde l'aspect urbain si important dans le 1er épisode ou Bronson hantait les rues nauséabondes et craignos de sa ville. A l'époque de sa sortie "A vif" avec Jodie Foster était déjà presque un remake et était au final plutôt sympa.

Paflechien
04/08/2017 à 07:59

Charles Bronson était également inexpressif. Ca colle donc assez bien au rôle.

Kean
03/08/2017 à 21:47

Ce mec est cramé et devient pathetique en plus d'etre devenu un con ds la vie (Stallone en sait qqchose..)
Eli Roth, mec gentil mais real plus que moyen n'y changera rien sans compter que la portée sociale du sujet a l'epoque ne represente plus du tout la meme chose aujourd'hui.
Autant revoir le sympa Death sentence avec Bacon.

Plus

votre commentaire